Magique Péri, tomes 1 et 2

Quatrième de couverture (1er tome) :

Découvre le monde de Péri, une jeune sorcière bien décidée à bousculer les traditions !

C’est jour du bal annuel à Sale-Frousse. Alors que les habitants se préparent à effrayer les humains, Péri refuse d’arborer chapeau pointu, ongles crochus et verrues sur le nez, provoquant une véritable révolution. Réussira-t-elle à moderniser le monde des sorciers ?

.
Mon avis :

Péri est une jeune sorcière de 100 ans (10 ans dans notre monde) qui deviendra un jour une Suprême, comme sa mère et sa grand-mère – une guide ou une cheffe, en quelque sorte. Dans le premier tome, elle s’insurge contre le bal car il faut effrayer un humain ; dans le deuxième, elle se bat pour pouvoir continuer d’aller à l’école et non pas se contenter d’un précepteur, la coupant ainsi d’interactions sociales. Nous retrouvons donc, dans les thèmes principaux, la rébellion (toujours contre sa mère, toujours avec le soutien plus ou moins direct de sa grand-mère) et la lutte contre ce que Péri considère être comme des façons rétrogrades d’envisager le monde (et nous ne pouvons qu’aller dans son sens !).
J’ai beaucoup aimé les premiers tomes de cette série et, si j’avais été le public cible, je ne doute pas que j’aurais fait en sorte de lire chaque tome dès sa sortie. Ce public, il est entre 6 et 9 ans et il y a en effet tout pour lui plaire : un livre fait 64 pages, ce n’est donc pas trop long et c’est écrit assez gros ; le format est agréable et la couverture est souple mais, surtout, les illustrations d’Ariane Delrieu, qui accompagnent le récit, sotn vraiment très belles et pleines de couleurs. Même les quelques pages peu fournies de ce côté-là se retrouvent avec une petite touche de magie et c’est très joli.
En dehors de l’objet livre, des illustrations et de l’héroïne qui ont tout pour plaire, n’en oublions pas les autres personnages : la mère fait un peu peur, la grand-mère et Tatie Beth sont très sympathiques, de même que Squelette et Bandelette, et toutes et tous, avec leurs interactions les unes aux autres, sont tantôt touchant·es, tantôt drôles. Car c’est là aussi l’un des points forts de cette série : l’humour. Au final, que de bonnes choses, non ?

Magique Péri est une série jeunesse qui fait du bien, que ce soit par son humour, par ses dessins ou encore par ses messages (si je résume brièvement : évoluer avec son temps, se tourner vers les autres, être de bonnes personnes – oui, même à Sale-Frousse où l’on se dit « Mauvais jour » en guise de bonjour !). Ce sont des livres qui plairont aux jeunes lectrices et lecteurs et, ça tombe bien, l’automne n’est-il pas la saison parfaite pour découvrir Péri est ses amis ? Une raison supplémentaire pour se lancer dans ces romans !
Bonne lecture à vous, bonne lecture à vos proches !

Magique Péri, Fabienne Blanchut et Ariane Delrieu (illustratrice) Albin Michel Jeunesse • 2021 (série en cours) • 64 pages/tome • 5,90€/tome • Genre : fantasy, révolution, jeunesse • ISBN : 9782226475107 (1er tome)

Ce livre participe au Challenge de l’Imaginaire.

Publicité

3 réflexions sur “Magique Péri, tomes 1 et 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s