Premières lignes #348

Novembre va se terminer et il me semble que c’est l’occasion de vous partager une dernière histoire de sorcière pour cette année. Je me suis tournée vers une nouveauté que j’espère lire bientôt (mais bon, vous savez ce que c’est avec les PAL…) : Madame Mouche et les sept inséparables de Rémi d’Auberpré. C’est un roman jeunesse qui semble plein d’humour et de bienveillance.
Bonne lecture à vous 🧹

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

 

1

BRINDILLE

Ce jour-là, Madame Mouche avait un air soucieux. Quelque chose la tracassait. Elle se rendit au supermarché et se dirigea sans hésiter vers le rayon des balais : balais-éponges, balais-brosses, balais à poils lisses… on y trouvait tous les modèles, du plus simple au plus sophistiqué.
Madame Mouche cherchait un balai comme on en faisait dans le temps, un balai de grand-mère avec un manche en bois sans peinture et une tête en longues brindilles bien serrées pour gratter le sol et décoller les chewing-gums. Mais ce n’est pas un objet courant, de nos jours. Elle en trouva quand même un dans un coin, tout seul, tout peureux, comme s’il avait honte parmi les balais en plastique bariolés avec des couleurs criardes et une brosse en Nylon.
Elle le prit affectueusement dans ses mains et lui parla tout en allant à la caisse.
« Que tu es beau ! Toi, au moins, tu ressembles à un balai ! Je t’appellerai Brindille. »
La caissière la regarda avec étonnement, un petit sourire aux lèvres. Madame Mouche haussa les épaules. « C’est normal, pensa-t-elle, chez elle, elle a un aspirateur. »

Madame Mouche et les sept inséparables, Rémi d’Auberpré, 2022.

Madame Mouche et les sept inséparables

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :
Publicité

11 réflexions sur “Premières lignes #348

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s