C’est lundi, que lisez-vous ? #125

C’est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous désormais organisé par I Believe in Pixie Dust.

Ce que j’ai lu la semaine passée

Lire la suite

Publicités

Premières lignes #146

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

L’antispécisme, c’est refuser
de considérer l’espèce
comme un critère pertinent
de discrimination morale.

L’antispécisme c’est pas pour les chiens !, Rosa B., 2016.

L’antispécisme c’est pas pour les chiens !

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Premières lignes #145

J’ai gagné Lait et miel de Rupi Kaur grâce à Books on my road, alors je partage avec vous les premières lignes de ce recueil de poésie.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

mon coeur m’a réveillée la nuit dernière
il pleurait
comment puis-je t’aider lui demandai-je
mon coeur m’a répondu
écris ce livre

Lait et miel, Rupi Kaur, 2015.

Lait et miel

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Littérature de l’Imaginaire – Bilan 4ème trimestre (bilan final)

Ca y est, l’année 2018 s’est achevée pour laisser place à 2019. Il est venu le temps du bilan final du challenge Littérature de l’Imaginaire, 6ème édition. Quant à la 7ème édition qui commence tout juste, il est encore temps de vous inscrire !
Cette année, il y a eu un total de 934 chroniques. Beaucoup ont réussi à remplir leurs objectifs de l’année, et parfois même plus ! Bravo à toutes et à tous pour votre participation ! Cette année encore, vous nous avez donné l’occasion de découvrir de nombreuses histoires de science-fiction, de fantasy et de fantastique, sans compter tous leurs sous-genres, évidemment !

Lire la suite

Challenge Littérature de l’Imaginaire : c’est parti !

Salutations, ami.e.s lecturovores !

Ça y est, le challenge a enfin commencé ! Ce week-end arrivera le bilan de la sixième édition ; en attendant, je vous propose de vous inscrire à la septième édition du Challenge Littérature de l’Imaginaire vous inscrire à la septième édition du Challenge Littérature de l’Imaginaire. Et si vous y êtes déjà inscrit.e.s, sachez que la Chrobox, le formulaire qui permet d’enregistrer vos lectures validées, est désormais disponible !

Bon challenge, et très belle année 2019 à vous toutes et à vous tous 🎉

Premières lignes #144

Ami.e.s lecturovores, je suis toujours sans ordinateur alors je vous invite de nouveau à publier le lien de votre participation en commentaire.
Aujourd’hui, j’ai choisi les premières lignes du troisième tome des aventures de Charley Davidson car je les trouve très représentatives de la saga et elles ne spoilent rien.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

Chapitre premier

La mort vient à ceux qui savent attendre.
Ainsi qu’aux autres. Alors, de toute façon…
CHARLOTTE JEAN DAVIDSON, FAUCHEUSE

Il y avait un clown mort assis dans mon salon. Puisque je n’aimais pas particulièrement les clowns et qu’il était bien trop tôt pour que des paroles cohérentes sortent de ma bouche, je fis semblant de ne pas le voir. Je bâillai bruyamment en me dirigeant vers la cuisine. À ce moment-là, je fus prise d’un accès de panique. Je baissai les yeux pour m’assurer que ma pudeur n’était pas compromise et je soupirai de soulagement. Je portait un débardeur blanc et un pantalon en tissu écossais. Mes nibards, alias Danger et Will Robinson, étaient en sécurité.

Charley Davidson, t.3 : Troisième tombe tout droit, Darynda Jones, 1920-1943.

Charley Davidson, t.3 : Troisième tombe tout droit

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Premières lignes #143

Salutations ami.e.s lecturovores !
Je pars en vacances et je n’aurai pas beaucoup accès à internet. N’hésitez donc pas à mettre votre participation en commentaire pour partager votre nouvelle publication.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

Introduction

Pour les enfants de J.R.R. Tolkien, l’attrait et l’importance du Père Noël, au-delà même du remplissage des bas de laine le soir de Noël, résidaient dans la lettre qu’il leur écrivait chaque année, où il décrivait, en mots en images, sa maison, ses mais et les événements, drôles ou alarmants survenus au Pôle Nord. La première de ces lettres arriva en 1920, alors que l’aîné, John, avait trois ans. Pendant plus de vingt ans elles continuèrent à arriver chaque Noël, suivant la croissance de ses trois autres enfants, Michael, Christopher et Priscilla. Les enveloppes, saupoudrées de neige et portant les timbre de la poste polaire, étaient parfois trouvées dans la maison le matin suivant sa visite ; d’autres fois, c’était le facteur qui les portait ; à leur tour, les lettres que les enfants écrivaient disparaissaient de la cheminée quand il n’y avait personne dans les parages.
[…]

Lettres du Père Noël, J.R.R. Tolkien, 1920-1943.

Lettres du père Noël

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite