C’est lundi, que lisez-vous ? #109

C’est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous proposé par Galleane.

Ce que j’ai lu la semaine passée

Lire la suite

Publicités

Premières lignes #130

Bien que plusieurs bouquins de la rentrée littéraire me tentent, je ne pensais pas en lire car j’évite d’acheter des livres pour me concentrer sur ma PAL. Mais une copine m’a prêté Le Roman de Jeanne, et me voici plongée dedans ! Pour tout vous dire, le début m’a semblé un peu bizarre mais maintenant j’ai bien du mal à décrocher.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; ce sera plus rapide pour moi d’actualiser vos liens – et je passerai toujours découvrir vos premières lignes.

.

PROLOGUE

Des centaines de milliers d’années avant que l’astéroïde Chicxulub ne vienne rayer les dinosaures de la surface du globe, une période d’éruptions a commencé dans le Deccan, une région du sous-continent indien. Les volcans s’y sont mis à vomir du soufre et du dioxyde de carbone, empoisonnant l’atmosphère et déstabilisant les écosystèmes.
Les dinosaures — tout comme la plupart des autres créatures — étaient donc déjà à l’agonie quand l’astéroïde a percuté la planète.
Les volcans ont bouleversé l’environnement. Noirci le ciel. Gravé la mort dans l’histoire du monde. Réécrit sa géographie. Pourtant, la Terre a pu renaître de ses cendres, et ce n’était pas par miracle, non : les organismes vivants étaient simplement trop tenaces. Ils ont refusé de baisser les bras.
Oui, la vie a fini par resurgir, comme elle le fait toujours. Des profondeurs de l’océan, du lit des rivières, des biosphères secrètes enfouies dans d’épais tombeaux de glace, de tous ces mondes parallèles, cachés sur Terre, dont la diversité et l’étrangeté n’ont d’égales que celles de l’espace intersidéral.
Bien plus tard, un nouveau géocataclysme de cette envergure a eu lieu… mais celui-là était tout sauf accidentel.

Le Roman de Jeanne, Lidia Yuknavitch, 2018.

Le Roman de Jeanne

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Premières lignes #129

J’avoue, ce ne sont pas, cette fois-ci, les premières lignes à proprement parler du roman mais les celles du récit.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; ce sera plus rapide pour moi d’actualiser vos liens – et je passerai toujours découvrir vos premières lignes.

.

1

Uméroooooo unnn
fidêêêê
miraaaaa mérooo unn
Ces sons ; même dans la brume.

2

Mais parfois les sons – comme la douleur – s’estompaient, et il n’y avait plus que le brouillard. Il se souvenait des ténèbres : ténèbres compactes qui avaient précédé la brume. Cela voulait-il dire qu’il faisait des progrès ? Que la lumière soit (même du genre brumeux) car la lumière était bonne et ainsi de suite. Ces sons avaient-ils existé dans les ténèbres ? Il ignorait la réponse à ces questions.
Cela avait-il le moindre sens de les poser ? Même à cela il ne pouvait pas répondre.
La douleur rôdait quelque part en dessous des sons. Elle gisait à l’est du soleil et au sud de ses oreilles. C’était là tout ce qu’il savait.

Misery, Stephen King, 1987.

Misery

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

C’est lundi, que lisez-vous ? #108

C’est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous proposé par Galleane.

Petite info : ce week-end, je n’ai pas eu le temps de m’occuper de mon blog. Le RDV Premières lignes paraîtra donc demain. Je m’excuse auprès des personnes habituées à le retrouver le dimanche. Rassurez-vous, c’est exceptionnel.

Ce que j’ai lu la semaine passée

Lire la suite

Premières lignes #128

Le livre dont je vous présente aujourd’hui les premières lignes est un roman gothique parlant d’une vampire, Carmilla. Il est sorti en 1872, avant Dracula de Bram Stoker. D’un moindre succès, il reste semble-t-il un grand classique de la littérature gothique et de la littérature vampirique. Je l’ai acheté il y a quelques semaines et je compte bien le lire avant Halloween !

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; ce sera plus rapide pour moi d’actualiser vos liens – et je passerai toujours découvrir vos premières lignes.

.

Prologue

Un feuillet accompagne le récit qui va suivre. Dans cette note assez détaillée, le Dr Hesselius fait référence à l’essai où il aborde le curieux sujet sur lequel le manuscrit jette une vive lumière.
Le docteur traite de cette mystérieuse question de manière très directe et très dense, tout en faisant preuve de son érudition et de sa perspicacité habituelles. Cet essai ne représentera qu’un des volumes de la série rassemblant les écrits de cet homme extraordinaire.
Comme je publie ici ce cas afin d’y intéresser le grand public, je ne modifierai en rien le récit qu’en fait la narratrice, une femme intelligente au demeurant. C’est aussi pourquoi, après mûre réflexion, j’ai décidé de ne pas présenter de résumé des analyses du docteur, ni d’extrait de son exposé sur un sujet qu’il décrit comme « ayant fort probablement trait aux arcanes les plus profonds de notre existence duelle, et à ses intermédiaires ».

Carmilla, Joseph Sheridan Le Fanu, 1872.

Carmilla

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Premières lignes #127

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; ce sera plus rapide pour moi d’actualiser vos liens – et je passerai toujours découvrir vos premières lignes.

.

Aimez-vous les chats ?
Je suppose que oui puisque
vous tenez cet ouvrage entre les mains.

J’ai pour ma part une profonde affection pour les
chats, et voilà près de vingt ans que je vis en leur
compagnie. En me documentant pour rédiger cet
ouvrage, je me suis pourtant aperçue qu’il y avait
bien des choses que j’ignorais à leur sujet.
C’est cette foule d’informations utiles et amusantes
sur ces petits félins, sur leurs attitudes
et leurs manies que je souhaite partager avec vous !

Chattitudes, Sayo Koizumi, 2015.

Chattitudes

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Pumpkin Autumn Challenge – ma PAL

Le Pumpkin Autumn Challenge se déroule sur trois mois, une fois dans l’année – en automne, vous aurez deviné. Le but est de lire tout plein de livres correspondants à des thèmes bien spécifiques, qu’il s’agisse de romans d’épouvantes, de lectures cocooning, etc.
C’est Guimause qui l’organise et c’est la deuxième édition. Après avoir (peu) hésité et avoir réfléchi (longtemps) à ma pile à lire, il est temps de vous dévoiler cette dernière, puisque j’ai décidé d’y participer ! Et vous ?