Premières lignes #210

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article. Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

 

Première partie

LA mort
de Bon Agornin

1

La confession

Bon Agornin se tortilla sur son lit de mort en battant des ailes comme pour s’envoler vers sa nouvelle vie. Les médecins étaient partis, résignés, et même ses filles avaient cessé de lui répéter qu’il irait bientôt mieux. Dans sa grande caverne pleine de courants d’air, il posa la tête sur son maigre tas d’or, tenta de rester immobile, respira avec difficulté. Il lui restait peu de temps à vivre ; peu de temps pour laisser sa marque sur ce qui allait se passer ensuite. Une heure, peut-être moins. Bientôt, la souffrance physique prendrait fin ; mais tant de regrets le taraudaient encore…

Les griffes et les crocs, Jo Walton, 2003.

Les griffes et les crocs

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Littérature de l’Imaginaire – Bilan 1er trimestre

Mars se termine, place au premier bilan trimestriel du Challenge de l’Imaginaire (vous y trouverez quelle catégorie correspond à quoi).
En ce début de challenge, on peut d’ores et déjà compter 254 chroniques partagées, et nous sommes 51 participant·es ! Bravo à toustes, cela fait beaucoup de livres lus, de quoi faire de belles découvertes !
Pour les participant·es, si jamais vous souhaitez changer d’échelon, dites-le moi, de même s’il y a des erreurs.

Si vous recherchez un livre en particulier, peut-être a-t-il été chroniqué par l’un.e des participant.e.s ; pour trouver le livre, faites ctrl+f sur PC ou command+f sur Mac et tapez ensuite le titre ou l’auteur.rice dans la barre de recherche qui s’affiche.

Lire la suite

Premières lignes #209

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article. Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

 

1

LA PLAINE DE LA PEUR

L’air calme du désert avait la limpidité d’une lentille. Les cavaliers paraissaient figés dans le temps, ils se déplaçaient sans se rapprocher. Nous les avons comptés à tour de rôle. Je n’arrivais pas à trouver deux fois le même chiffre.
Un souffle a tourbillonné dans le corail, agité les feuilles du Vieil Arbre Ancêtre. Elles ont tinté les unes contre les autres pour participer au chant carillonnant du vent. Au nord, la lueur d’un éclair transmuant a profilé l’horizon comme le choc lointain de dieux en guerre.
Du sable a crissé sous une semelle. Je me suis retourné. Silence était planté bouche bée devant un menhir parlant. Il venait d’apparaître depuis quelques secondes à peine et lui avait fichu la trouille. Sournois, ces cailloux. Ils adorent les blagues.

La Compagnie noire, tome 3 : La Rose blanche, Glen Cook, 1985.

Les annales de la Compagnie noire,t.3 : La Rose blanche

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

C’est lundi, que lisez-vous ? #186

C’est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous organisé par I Believe in Pixie Dust.

Ce que j’ai lu la semaine passée

Confinement oblige + motivation grâce au challenge de « La semaine à mille du Pingouin », ça fait que j’ai lu pas mal. Ajoutez aux livres présentés ci-dessous le chapitre d’une thèse d’une amie ; j’ai lu près de neuf-cents pages ! Je vais calmer mon rythme de lecture pour la semaine qui arrive, souhaitant me pencher un peu plus sur d’autres loisirs. Quoiqu’il en soit, je suis ravie de la semaine passée.

Lire la suite

Premières lignes #208

Salutations !
Il y a quelques semaines, je partageais avec vous l’incipit du roman Le Prieuré de l’Oranger de Samantha Shannon. Je l’ai terminé hier et je vous en reparle au cours de la semaine qui arrive. En tout cas, me voici, à vous partager cette fois les premières lignes du récit…

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article. Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

 

I

Est

L’inconnu sorti de l’eau tel un spectre aquatique, pieds nus et arborant les cicatrices de son périple. Il fendait tel un ivrogne la brume qui s’accrochait par filaments à la Seiiki.
Les légendes d’antan affirmaient que les spectres aquatiques étaient condamnés à vivre dans le silence. Que leur langue s’était flétrie en même temps que leur peau, et que leurs os n’étaient plus recouverts que d’algues. Qu’ils se tapissaient dans les hauts-fonds pour entraîner les imprudents au cœur de l’Abysse.
Tané n’avait plus craint ces racontars depuis la petite enfance. Désormais, son poignard incurvé tel un sourire brandi devant elle, elle fixait du regard la silhouette avançant dans l’obscurité.
Quand le spectre l’appela, elle tressaillit.

Le Prieuré de l’Oranger, Samantha Shannon, 2019.

Le Prieuré de l’Oranger

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Premières lignes #207

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article. Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

 

Prologue

J’avais six ans.
Elle, elle était plantée sur le quai. Avec chaque train qui passait, le ruban rouge de son uniforme dansait dans le vent, il faisait comme un petit bond souple. On était en été. Je m’en souviens très bien, parce que c’était la veille de mon anniversaire.
— Sôsuke !
Quelque part, j’ai entendu la voix de maman qui m’appelait. A l’époque, j’adorais les trains et,  pressé de les voir, je l’avais précédée sur le quai. Du coup, entraîné par la foule, j’avais été séparé de maman.
— Sôsuke !
Lorsqu’elle m’a appelé pour la deuxième fois, je me suis rendu compte que je tenais la jeune fille par la main. Troublé, j’ai vite lâché sa main. Mon cœur s’est mis à cogner, comme s’il tapait des pieds. Soudain, j’avais du mal à respirer, la gorge sèche.

Le jardin arc-en-ciel, Ito Ogawa, 2014.

Le jardin arc-en-ciel

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

C’est lundi, que lisez-vous ? #184

C’est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous organisé par I Believe in Pixie Dust.

Ce que j’ai lu la semaine passée

Semaine un peu compliquée pour moi, sans compter les marches hier à l’occasion de la Journée des droits des femmes (j’ai participé à celle du Collectif contre les violences dans le sport) et je n’ai donc pas lu autant que je le souhaitais. Toutefois, j’ai pu terminer Le poison de la vengeance, et j’ai commencé de nouvelles lectures. Quant au Prieuré de l’Oranger, c’est clairement le lire que j’aurais aimé lire plus. Ce sera pour cette nouvelle semaine !

Lire la suite