Monstres et créatures de la mythologie

Quatrième de couverture :

// Les monstres ne meurent jamais : les hommes devront toujours lutter contre eux. //

La mythologie regorge de monstres et créatures aussi fascinants que repoussants.
Qui sont ces monstres ? Sont-ils vraiment ce qu’ils semblent être ? Avec ses accès de violence et ses envie de pouvoir, l’homme n’est-il pas plus monstrueux ? De méduse à Polyphème, douze récits pour lire la mythologie sous un angle original et captivant.

Lire la suite

Orange, tomes 2 à 5

Tome 1

Quatrième de couverture :

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Lire la suite

Le Siège des exilées

Quatrième de couverture :

Depuis plusieurs années, il ne naît presque plus d’hommes. Ces derniers sont souvent réduits à leur rôle de partenaire reproducteur. La société s’est construite autour d’un système matriarcale. Ni guerres ni conflits ne viennent perturber le quotidien et l’équilibre.
Mes certaines ont décidé de fuir la ville. Elles se sont installées à l’extérieur, dans un bidonville.
C’est là que demeure Sanada. Cette dernière possède un secret… un secret qui pourrait bien attiser la convoitise de ses congénères.

Avec Le Sièges des exilées, série dystopique en deux tomes, Akane Torikai questionne sur le sexe, l’amour, la reproduction… et finalement, sur notre condition d’être humain.

Lire la suite

D’étranges visiteurs – Histoires de science-fiction

D’étranges visiteurs

Quatrième de couverture :

On rencontre parfois d’étranges visiteurs. Parfois ils font peur, et parfois ils séduisent. Ils étonnent en tout cas par leur allure, leurs habitudes, ce qu’ils font deviner des mondes d’où ils arrivent, des civilisations d’ailleurs, d’hier, ou de nulle part. Christian Poslaniec en a réunis ici plusieurs, porteurs de mystères et de rêve, et de questions.
A travers les histoires de Gérard Klein, de Bill Brown, de Robert Sheckley, de Julia Verlanger ou d’Eric Frank Russel, ou du plus ancien, Théophile Gautier, on rit, on s’inquiète, on pousse des portes inattendues.

Lire la suite

Femmes, race et classe

Femmes, race et classe

Quatrième de couverture :

« Le système esclavagiste définissait les Noirs comme une marchandise humaine. Puisque les femmes étaient considérées comme des unités de travail productrices de profit au même titre que les hommes, leurs propriétaires ne faisaient aucune différence entre les sexes. Un universitaire affirme : « La femme esclave était la servante perpétuelle de son propriétaire et, fortuitement, épouse, mère et femme au foyer. » Si l’on se réfère aux tendances de la nouvelle idéologie de la féminité au XIXe siècle, la glorification des mères nourricières, douces compagnes et maîtresses de maison, transformait les femmes noires en anomalies. »
                                                                                                                                                           A.D

Angela Davis est née en 1944 en Alabama. Grande figure du mouvement Noir américain, militante révolutionnaire, elle comprend très vite que seule l’unité des mouvements sociaux et politiques entre Blancs et Noirs, hommes et femmes, permettra de combattre la classe dirigeante. Condamnée à mort en 1972, elle sera libérée à la suite d’un très fort mouvement de mobilisation international. […]

Lire la suite

Courts retours #32

Bien le bonjour !
Aujourd’hui, je vous parle de deux suites de manga, à savoir le troisième tome de l’autobiographie d’Akiko Higashimura, Trait pour trait – Dessine et tais-toi !, et le tome 4 d’Autour d’elles de Shino Torino. Je vous propose également de découvrir l’adaptation en bande dessinée du roman Mort et déterré de Jocelyn Boisvert ; elle est illustrée par Pascal Colpron et mis en couleur par Usagi. Croyez-moi, c’est lectures, ce n’est que du bonheur !
Bonne découverte à vous.

Scarlett et Novak

Scarlett et Novak

Quatrième de couverture :

Novak court. Il est poursuivi et fuit pour sauver sa peau. Heureusement, il a Scarlett avec lui. Scarlett, l’intelligence artificielle de son brightphone. Celle qui connaît toute sa vie, tous ses secrets, qui le guide dans la ville, collecte chaque donnée, chaque information qui le concerne. Celle qui répond autant à ses demandes qu’aux battements de son cœur. Scarlett seule peut le mettre en sécurité. A moins que… Et si c’était elle, précisément, que pourchassaient ses deux assaillants  ?

Lire la suite

Si longue soit la nuit

silonguesoitlanuit

Si longue soit la nuit

Quatrième de couverture :

Ils sont cinq. Cinq ados prisonniers de leur lycée désert, par une nuit sans lune et sans étoiles, incapables de se rappeler comment ils sont arrivés là.
Et tandis que d’étranges aurores boréales illuminent le ciel, tandis que les eaux du fleuve bordant le campus montent anormalement, menaçant de les engloutir, une créature rôde dans les couloirs. Une créature qui les pourchasse sans relâche…

Ils sont cinq. Cinq camarades classe, même pas vraiment amis. Et pourtant, ce soir, ils vont devoir s’allier pour survivre… Car ils ne pourront compter que sur eux-mêmes.

Lire la suite