Extra

Extra

Quatrième de couverture :

Élias a été désigné pour héberger un correspondant étranger pendant une semaine… sans se douter qu’il ne vient ni d’Allemagne ni d’Angleterre. Aytac vit sur Alter, une planète bien différente de la Terre ! L’extraterrestre a la peau bleue, il porte des cravates tous les jours et ne mange rien de ce que l’on peut trouver dans les assiettes de la cantine. Même si, au début, Élias est un peu inquiet, il est aussi impatient et curieux de faire sa connaissance.

Mais comment les autres élèves vont-ils accueillir ce drôle de correspondant venu d’ailleurs ? Lire la suite

L’Opoponax

L’Opoponax

Quatrième de couverture :

Mon Opoponax, c’est peut-être, c’est même à peu près sûrement le premier livre moderne qui ait été fait sur l’enfance. Mon Opoponax, c’est l’exécution capitale de quatre-vingt-dix pour cent des livres qui ont été faits sur l’enfance. C’est la fin d’une certaine littérature et j’en remercie le ciel. C’est un livre à la fois admirable et très important parce qu’il est régi par une règle de fer, jamais enfreinte ou presque jamais, celle de n’utiliser qu’un matériau descriptif pur. Ce dernier prend ici tout son sens. Il est celui-là même – mais porté au plain-chant par l’auteur – dont l’enfance se sert pour déblayer et dénombrer son univers. Ce qui revient à dire que mon Opoponax est un chef d’œuvre d’écriture parce qu’il est écrit dans la langue exacte de l’Opoponax.

Marguerite Duras
Extrait de la postface
Lire la suite

Fullmetal Alchemist, tomes 1 à 7

Fullmetal Alchemist, tome 1 – Perfect

Résumé de l’éditeur :

En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric utilisent une technique alchimique interdite : la transmutation humaine. Seulement, l’expérience tourne mal : Edward perd un bras et une jambe et Alphonse, son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d’une armure. Devenu un alchimiste d’État, Edward, surnommé le Fullmetal Alchemist, se lance, avec l’aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, seule chance de retrouver leurs corps. Les deux frères commencent à enquêter sur un homme étrange, « le fondateur », qui passe pour un faiseur de miracles…

La place

La place

Quatrième de couverture :

Il n’est jamais entré dans un musée, il ne lisait que Paris-Normandie et se servait toujours de son Opinel pour manger. Ouvrier devenu petit commerçant, il espérait que sa fille, grâce aux études, serait mieux que lui.
Cette fille, Annie Ernaux, refuse l’oubli des origines. Elle retrace la vie et la mort de celui qui avait conquis sa petite « place au soleil ». Et dévoile aussi la distance, douloureuse, survenue entre elle, étudiante, et ce père aimé qui disait : « les livres, la musique, c’est bon pour toi. Moi, je n’en ai pas besoin pour vivre. »
Ce récit dépouillé possède une dimension universelle.
Lire la suite

Nos monstres

Nos monstres

Quatrième de couverture :

Brutal, addictif et extrêmement brillant, un thriller psychologique d’envergure qui fouille les recoins les plus sombres de l’âme humaine, à la recherche de ces monstres qui nous habitent. 
Un homme est retrouvé mort à la sortie d’un pub des Midlands, son corps lacéré de coups de couteau. Un ex-taulard, condamné pour viol. Chargée de l’affaire, l’inspectrice Kim Stone débusque rapidement la coupable : Ruth, une ancienne victime. Simple vengeance ? Sauf que quelque chose ne colle pas.
Pour comprendre les raisons de ce passage à l’acte, la policière se tourne vers Alex Thorne, une psychiatre reconnue qui suivait Ruth depuis des mois.
Dès lors, leurs chemins n’en finissent plus de se croiser. D’autres meurtres vengeurs, sauvages, d’autres assassins aux profils inattendus, avec un lien en commun : Alex Thorne.
Que se passe-t-il dans le cabinet du Dr Thorne ? Quelle thérapie propose-t-elle à ses patients ? Et pourquoi Kim se sent-elle menacée par cette psychiatre qui semble si bien la connaître ?

Lire la suite

Glacé

Glacé

Quatrième de couverture :

Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d’une journée glaciale de décembre, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d’un cheval, accroché à la falaise. Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l’enquête la plus étrange de toute sa carrière.

Lire la suite

PAL du mois d’août 2021

PAL du mois d’août 2021

Salutations, les lecturovores !
Août a déjà commencé et j’ai déjà lu les tomes 6 et 7 de l’édition Perfect de Fullmetal Alchemist d’Hiromu Arakawa. Cette série, je l’ai lu il y a une éternité ; je regardais le premier anime à l’époque, et on m’avait alors prêté le manga. Je redécouvre enfin l’œuvre dans cette belle (et grande édition) et ça me fait bien plaisir de m’y replonger. Ce mois-ci, je poursuis également Costumes de Bretagne de Yann Guesdon et L’Opoponax de Monique Wittig, un roman sur l’enfance que j’ai commencé lundi matin.
Pour la suite, j’ai prévu pas mal de choses, à commencer par l’anthologie Toucher le noir, avec notamment Thilliez et (celles qui m’intéressent le plus) Mayeras et Bakowski. Autre recueil, de science-fiction cette fois : Robots et chaos (il y a là de grands noms, tels que Verne, Wells, Doyle…, ça promet!). Histoire de bien faire baisser ma PAL, j’ai prévu plusieurs lectures jeunesse, notamment les trois premiers tomes de Drôle de licorne de Pip Bird (ça a l’air drôle et léger), Extra de Delphine Pessin dont je vous partageais dimanche dernier les premières lignes, Trouille Académie de Bertrand Puard (je n’ai que le tome 4 mais, si c’est comme les autres séries de cette collection que j’ai eu l’occasion de lire, ça ne devrait pas poser de problème) et Hôtel Parallell d’Alexis Flamand – histoire de passer les vacances dans une autre dimension ! Enfin, j’aimerais beaucoup poursuivre ma lecture de La Compagnie noire de Glen Cook, une saga de dark fantasy que j’apprécie grandement.

Très bon mois d’août à vous, et bonnes aventures littéraires !

Tout le monde peut être féministe

Tout le monde peut être féministe

Première de couverture :

« Pour faire simple, le féminisme est un mouvement qui vise à mettre fin au sexisme, à l’exploitation et à l’oppression sexistes ». C’est ainsi que commence Tout le monde peut être féministe, une introduction courte et accessible à la théorie féministe, écrite par l’une de ses militantes les plus influentes. Conçu pour être lu par toute personne, peu importe son âge, sa classe, son genre ou sa race, ce livre répond de manière simple et argumentée à la question « qu’est-ce que le féminisme ? » en soulignant l’importance de ce mouvement aujourd’hui. bell hooks y clarifie les thèmes féministes les plus importants ainsi que les controverses avec beaucoup de bon sens, loin de tout jargon idéologique. Elle fournit aussi une évaluation critique des succès et des échecs du féminisme contemporain en discutant d’un large éventail de sujets, comme les droits reproductifs, la violence sexuelle, les question de race, de classe ou de travail.
Ce petit guide, à mettre en toutes les mains, nous invite à rechercher les alternatives à la culture patriarcale, raciste et homophobe, et à bâtir ainsi un avenir différent.

Lire la suite

Le Cercle du dragon-thé / Le festival du dragon-thé

Quatrième de couverture :

Le Cercle du dragon-thé :
Greta, apprentie forgeronne, découvre une petite créature perdue sur la place du marché. En ramenant le dragon-thé chez lui, elle va rencontre les deux propriétaires du salon de thé : Hesekiel et Erik. Ces derniers vont alors l’initier à l’art délicat du soin des dragons-thé. Tandis qu’elle se lie d’amitié avec eux et avec la timide Minette, Greta va découvrir l’étendue de cet art et comment les dragons-thé enrichissent leurs vies.
Un conte de fées envoûtant autour de Greta et de sa découverte du monde enchanteur des dragons-thé.

Le festival du dragon-thé :
Dans son village, Rinn a grandi au milieu des dragons-thé, mais tomber face à un véritable dragon est une tout autre affaire ! Iel fait la rencontre d’Aedhan, un jeune dragon envoyé pour protéger le village, mais qui s’est endormi dans la forêt il y a quatre-vingts ans.
Avec l’aide de l’oncle de Rinn, l’aventureux Erik, et de son partenaire Hesekiel, iel va enqupeter sur le mystère de ce sommeil enchanté. Mais son plus grand défi sera d’aider Aedhan à accepter qu’il ne pourra pas rattraper le temps perdu… Lire la suite