Un autre regard

Un autre regard

Quatrième de couverture :

Avec plus d’une dizaine d’histoires très variées autour du féminisme, de la politique ou de la sexualité, cette jeune blogueuse casse les clichés sur bon nombre de sujets. À l’opposé des stéréotypes, elle dévoile notamment son expérience de jeune maman au travers d’une série d’anecdotes tout sauf édulcorées.
En revisitant avec beaucoup de justesse et d’engagement des sujets tels que le sacro-saint instinct maternel, le baby blues, l’histoire du clitoris ou encore les réfugiés, elle parvient à remettre en question des vérités qui pouvaient paraître établies.
Cette bande dessinée est aussi drôle que touchante et instructive.

Chacun son chat

Chacun son chat

Résumé de l’éditeur :

Le Chat est dans une forme éblouissante et nous fait rire à chaque page, même si les thématiques abordées sont parfois graves. Geluck lui-même, on le sent bien, s’émerveille de la volubilité de son héros et couche sur papier les délires métaphysiques que sa créature lui glisse à l’oreille, en un cocktail explosif et subtil.
Cela faisait sept ans que Geluck ne nous avait pas sorti un Chat en format classique de 48 pages. […] Et voici qu’il revient aux fondamentaux comme pour nous dire « Vous savez, j’ai fait tout ça pour m’amuser mais je suis toujours capable de produire un album classique dont vous me direz des nouvelles ! » Et les nouvelles sont plus que bonnes, l’opus 21 est fabuleux ! Merci Monsieur Geluck et merci Le Chat !

Lire la suite