Revenants et diableries

Revenants et diableries

Quatrième de couverture :

Une main tranchée qui se venge de son bourreau, une statue maléfique qui se choisit un mari, une veuve obligée de déterrer son époux pour respecter ses dernières volontés, une défunte qui se transforme en loutre malfaisante, un étudiant aux prises avec le terrifiant fantôme d’un juge, une chambre sinistre où les chandelles s’éteignent seules pour céder la place à des ténèbres suffocantes, un musicien qui semble un ange de la mort… Les revenants sont partout dans ces nouvelles, le diable aussi, d’ailleurs, qu’il surgisse dans la peau d’un acteur ou dans celle d’un enfant de chœur…
Oui, dans ces histoires, réunies et présentées par Christian Poslaniec, poète, essayiste et spécialiste de la littérature de jeunesse, il y a des créatures de la nuit terrifiantes, des choses innommables, des maisons hantées et des revenants qui pensent avoir encore leur mot à dire…

Le Comte de Monte Cristo

Le Comte de Monte Cristo

Quatrième de couverture :

Tout commença en France à Marseille en l’année 1815.
Le jour prévu de son mariage, Edmond Dantès, un capitaine de vaisseau plein de promesses, se fait enfermer injustement au Château d’If, une prison pour criminels politiques. Pendant son long emprisonnement il apprend qu’il a été victime d’une impardonnable trahison. Débutera ensuite une tragédie de vengeance dans laquelle Dantès jouera ses années perdues en prison ainsi que celles qu’il lui reste à vivre en liberté.

Lire la suite