Bilan 2018

En 2018, j’ai lu…

49 romans
67 livres du 9ème art (BD, comics, manga…)
11 autres livres (essais, albums jeunesse…)

Soit un total de 126 livres lus, ce qui fait environ 31 518 pages (puisqu’il y a eu des livres au format numérique), soi une moyenne de 250 pages par livre. Lire la suite

Caresser le velours

Caresser le velours

Quatrième de couverture :

Débauche de mélodies, de parfums et de costumes, Caresser le velours ressuscite, dans la meilleure tradition picaresque, les dernières années de l’Angleterre victorienne. À la fois érotique et historique, le récit met en scène les aventures de Nancy, une jeune vendeuse d’huîtres dans un petit port du Kent. Son sort bascule lorsqu’elle tombe amoureuse d’un chanteur de music-hall aux allures de dandy qui se revèle être… une femme. Quand l’élue décroche un rôle à Londres, Nancy la suit comme habilleuse. Bientôt la petite écaillère enfile, elle aussi, un pantalon, et le duo de faux hommes devient célèbre sur les scènes du West End…
Plongée dans l’Angleterre qui condamna Oscar Wilde, Caresser le velours nous offre une vision clandestine et fascinante de cette fin de siècle qui préluda à la Belle Époque. Et en conteuse mi-libertine, mi-sentimentale, Sarah Waters renoue avec la littérature de tentation et de plaisir. Lire la suite

Premières lignes #131

Salutations, ami.e.s lecturovores !
De nouveau, je partage avec vous les premières lignes de ma lecture en cours. J’ai quitté l’espace et le CIEL pour retourner sur Terre, en Angleterre, à l’époque victorienne. C’est Nancy, une jeune femme du Kent, qui nous raconte son histoire, à commencer par sa vie en bord de mer, à travailler dans le restaurant familial. Par la suite, elle fait la connaissance d’une chanteuse de music-hall. Cette rencontre va changer sa vie.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; ce sera plus rapide pour moi d’actualiser vos liens – et je passerai toujours découvrir vos premières lignes.

.

1

Avez-vous eu déjà l’occasion de déguster des huîtres de Whitstable ? Si oui, vous ne les aurez pas oubliées. Un caprice de la côte du Kent fait de Whitstable, comme on dit, un très grand « cru », l’huître la plus grasse et la plus moelleuse, la plus succulente et en même temps la plus suave de tout le pays. Une huître dont la réputation n’est plus à faire. Les Français, fins gourmets s’il en est, traversent la Manche pour l’amour d’elle, et on l’expédie, sur un lit de glace, jusqu’à Berlin et à Hambourg. Je me suis laissée dire que le roi lui-même se paie des soupers d’huîtres dans un hôtel discret de Whitstable en compagnie de sa bonne amie Mme Keppel, et quant à feu la reine, si l’on en croit la légende, elle goba une whitstable à dîner tous les jours de sa vie.
Avez-vous eu l’occasion de passer par Whitstable, de voir ses bars à huîtres ? Mon père tenait un de ces petits restaurants.

Caresser le velours, Sarah Waters, 1998.

Caresser le velours

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

[TAG] 100% féminin

Aujourd’hui, nous sommes le 8 mars ; non pas la Journée de la femme, mais la Journée internationale des droits des femmes.
PKJ a lancé un tag 100% féminin, et si je ne suis pas vraiment friande de ce genre de promotion, je me suis dit que c’était quand même l’occasion de mettre en avant des auteures, des héroïnes dont on n’entend pas forcément beaucoup parler.
Pour mes réponses, je me base uniquement sur les livres que je possède (à une exception près).

1/ Quelle est votre auteure préférée ?
Je pense pouvoir dire qu’il s’agit d’Evelyne Brisou-Pellen. J’aurais pu dire J.K. Rowling mais je n’ai lu d’elle que ce qui touche à la saga Harry Potter. Alors qu’Evelyne Brisou-Pellen, j’ai lu énormément de ses romans, et j’ai même relu trois d’entre eux au cours des deux dernières années : Les Cinq Ecus de Bretagne, sa suite Les Portes de Vannes, et un roman se déroulant en Ecosse : L’année du deuxième fantôme. Ses textes sont variés et, même si c’est de la littérature jeunesse, j’apprécie toujours autant.

Lire la suite