Toucher le noir

Toucher le noir

Quatrième de couverture :

Onze grands noms du thriller français nous font toucher le noir, jusqu’au creux de l’âme…
Solène Bakowski, Éric Cherrière, Ghislain Gilberti, Maud Mayeras, Mickaël Mention, Valentin Musso, Benoît Philippon, Jacques Saussey, Laurent Scalèse, Danielle Thiéry, Franck Thilliez. Ces onze auteurs prestigieux, maîtres incontestés du frisson, nous entraînent dans une exploration sensorielle inédite autour du toucher. Avec eux, vous plongerez dans les plus sombres abysses, effleurerez la grâce et l’enfer d’un même geste, tutoierez l’horreur du bout des doigts…
Dix nouvelles inédites pour autant d’expériences tactiles, éclectiques, terrifiantes et toujours surprenantes.
Oserez-vous frôler le noir d’aussi près ?

Lire la suite

Ceci est mon cœur

Ceci est mon cœur

Quatrième de couverture :

6 autrices, 6 plumes pour six histoires d’amours, rassemblées par Causette et Rageot.

Un livre pour les adolescents.es qui évoque autant les élans, les sensations, les espoirs que les vertiges de ce sentiment universel. Tous les prismes de l’amour  ; l’amitié, le coup de foudre, la biologie de l’amour et ses mécanismes chimiques, être en couple, l’amour plus fort que les clivages sociaux, l’amour au temps de nos ancêtres et de nos aïeux, les preuves d’amour, les amours interdites, témoignages et confessions… Même quand les histoires d’amour finissent mal, elles font vibrer et grandir  !

Le recueil comprend :
Le chagrin des papillons de Sofia Aouine ;
Voyage au centre du cerveau amoureux de Lauren Malka ;
Crevette de Giulia Foïs ;
Nos courageuses aînées qui aimaient les femmes d’Anna Cuxac ;
De guerre et d’amour de Roukiata Ouedraogo ;
Echappées belles d’Alizée Vincent.

Lire la suite

Premières lignes #264

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

Préface

On rencontre parfois de bien étranges visiteurs… Des visiteurs qui ne nous ressemblent guère. Qui parfois nous font peur, parfois nous séduisent. Des visiteurs venus d’ailleurs. Mais quel ailleurs ? C’est souvent là que réside le mystère.
Lorsqu’il s’agit d’histoires fantastiques, l’existence même du visiteur, son origine, sa matérialité, laissent largement place au doute. Le héros a-t-il rêvé ? A-t-il été victime d’une hallucination ? L’auteur se garde bien de donner la solution. Au lecteur de conclure. Le Horla de Maupassant en est un bon exemple.
Mais dans les histoires de science-fiction, le visiteur est décrit comme existant vraiment. Le mystère porte plutôt sur ses origines, le danger potentiel qu’il représente, ses modes de vie. Et, très fréquemment, ce type de texte pose le problème du droit à la différence, du racisme, sous une forme romancée.
La plupart des textes rassemblés dans cette anthologie appartiennent au domaine de la science-fiction.

D’étranges visiteurs, Collectif, 1991.

D’étranges visiteurs

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Rentrée littéraire des éditions Auzou

Bien le bonjour, ami·es lecturovores !

Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour un article un peu spécial. En effet, hier, j’ai eu la chance d’assister à une rencontre organisée par les éditions Auzou et Babelio dans le cadre de la rentrée littéraire. Je ne connaissais pas du tout cette maison d’édition mais quand j’ai vu qu’Erik L’Homme serait présent, j’ai postulé et j’ai eu la chance d’être sélectionnée en tant que blogueuse – nous étions quelques unes et il y avait également beaucoup de libraires.

Les éditions Auzou proposent un catalogue jeunesse très varié puisque la tranche d’âge va de 0 à 13 ans ! Elles proposent donc de la littérature jeunesse et essentiellement française ; il arrive toutefois que les éditeurs et éditrices aient un coup de cœur pour un livre en langue étrangère et Auzou les édite donc – ce serait dommage de s’en priver quand on aime tant un roman ! Certains livres sont illustrés, d’autres non, mais l’idée est toujours là d’offrir aux jeunes lecteurs et lectrices des histoires drôles, attrayantes, de leur faire vivre des aventures, de leur donner le goût des livres.
La rencontre avait pour but de nous présenter cinq romans et, pour se faire, les auteur·rices étaient présents. Il y avait Eric Sanvoisin pour L’homme-dragon, Yaël Hassan pour Lilou, ma vie comme sur des roulettes et Mytho! (co-écrit avec Pascal Brissy), Yann Rambaud pour son roman L’épopée de Sem, t.1 : Le rite, et bien sûr, comme je l’ai dit plus haut, Erik L’Homme pour une nouvelle publiée dans le recueil Au cœur de la forêt. Lire la suite