Courts retours #4

Salutations, ami.e.s lecturovores !
Dans cette nouvelle édition de « Courts retours », je vais vous parler de suites et de préquels avec La rousse qui croyait au père Noël a 39 ans de Suzanne Marty, le troisième tome du manga L’Atelier des Sorciers de Kamome Shirahama et Troisième tombe tout droit de Darynda Jones qui est le troisième livre des enquêtes de Charley Davidson, héroïne de la série éponyme. Ces livres font partie des derniers lus en 2018.

La rousse qui croyait au père Noël a 29 ans

La rousse qui croyait au Père Noël a 29 ans

Résumé :

Cendrelle est responsable de la parfumerie du Grand Bazar et célibataire par intermittence depuis cinq ans. Le 1er janvier 2000, elle prend deux décisions :
1) arrêter les histoires foireuses ;
2) faire du théâtre.
Car est-il raisonnable à 29 ans de ne plus croire au père Noël ?

L’île des esclaves

L’île des esclaves

Quatrième de couverture :

Echoués à la suite d’un naufrage sur une île gouvernée par des esclaves fugitifs, une coquette et un petit-maître perdent la liberté tandis que leurs esclaves désormais affranchis deviennent maîtres – et leur font subir diverses épreuves : « Nous vous jetons dans l’esclavage pour vous rendre sensibles aux maux qu’on y éprouve ; nous vous humilions, afin que, nous trouvant superbes, vous vous reprochiez de l’avoir été. »

Lire la suite

Comme un garçon, t.1 : Le Défi

Comme un garçon, t.1 : Le Défi

Quatrième de couverture :

Depuis que sa mère s’est remariée, Charlotte vit avec son demi-frère, Xavier. Entre rivalités et jeux d’enfants, ils apprennent à vivre et à grandir ensemble. La petite fille, obsédée par l’idée de gagner, saisait la moindre occasion pour défier ce nouveau venu, mais perd à chaque fois. Ce qui lui semblait drôle au début, devient pesant au fil des années et quand approche le moment d’entrer à l’université, Xavier lance un ultime défi : si Charlotte perd ce dernier pari, elle devra se déguiser en garçon à la fac pendant une année entière ! Evidemment, c’est le jeune homme qui gagne.

Adieu la vie de princesse et bonjours vestiaires masculins ! […]

Lire la suite

Awkward Hades

Awkward Hades

Quatrième de couverture (traduction) :

Ce n’est pas facile de trouver une femme si on est occupé à diriger le monde souterrain des Enfers. C’est encore plus difficile quand on ne sait pas comment parler aux filles, et pire quand la femme de nos rêves ne trouve pas le kidnapping très romantique…

Lire la suite