Ann Radcliffe contre Dracula (La Ligue des écrivaines extraordinaires)

Ann Radcliffe contre Dracula

Quatrième de couverture :

Une lettre a suffi pour ranimer le cauchemar de miss Ann Ward lors de ses aventures dans la Ville-Vampire. À Londres, devenue Mrs Radcliffe et écrivaine respectée, elle coule des jours heureux auprès de son époux et éditeur quand elle reçoit l’invitation à un bal donné en son honneur. Ann ne doute pas que la signature de son admirateur cache un défi mortel, mais il faudrait plus qu’une menace sanglante pour l’empêcher de boucler ses bagages en direction du château des Carpathes, bien décidée à mettre hors de nuire ce malfaisant de la nuit.

Lire la suite

Road trip en Roumanie – partie 2

Dans la première partie de cette série d’articles sur mon road trip en Roumanie, je vous avais présenté les villes de Cluj-Napoca, le Cimetière joyeux, etc. et nous avions terminé avec la ville Art déco Oradea. Cette fois-ci, nous allons poursuivre l’aventure jusqu’à Bucarest et donc terminer le voyage.
Cela fait désormais plusieurs mois que je suis rentrée et certains détails m’échappent. J’irai donc plus à l’essentiel que dans mon précédent article sur la Roumanie.

Après être restées deux jours à Oradea, nous avons continué la route vers le sud, en direction de Deva. C’était un jour très pluvieux mais, parées de nos k-ways, nous avons décidé d’affronter les éléments pour visiter la citadelle. Malheureusement, il s’est mis à pleuvoir de plus en plus et l’orage s’est mis à gronder très fort au-dessus de nos têtes. Avec la forêt d’arbres s’élançant vers le ciel, je ne pouvais pas m’empêcher de penser au premier film Jurassic Park. Avec A., nous avons finalement décidé de redescendre (nous étions trempées) et, à peine à l’abri dans la voiture, une averse de grêle a débuté ! Nous avons eu un bon timing, n’est-ce pas ?
Histoire d’essayer de profiter du reste de la journée, et après quelques discussions, nous avons repris la route vers l’est. En parlant de routes, elles n’évacuaient pas très bien l’eau, même la récente autoroute, et il a donc fallu faire très attention. Pour tout vous dire, en descendant la route de la citadelle de Deva, on a pu observer des ruisseaux déchaînés, dévalant la pente pour former un petit lac au niveau d’un grand croisement, en bas de la descente. Oui, c’était assez impressionnant. Mais une fois arrivées à Alba Iulia [5], le mauvais temps à laisser place à un soleil resplendissant. Ce qui tombait bien car le cœur de cette ville est magnifique. Il s’agit d’une citadelle étoilée de type Vauban. Avec le ciel dégagé et les rayons solaires se posant sur les bâtiments, la promenade s’est avérée être l’une des plus agréables que nous ayons fait.

Lire la suite