Suis-je snob ?

Suis-je snob ?

Quatrième de couverture :

Suis de « Qu’offrir à un snob ? » de Walter Benjamin.

« Suis-je snob ? » De cette question cruciale, la géniale romancière a fait le thème d’une méditation joyeuse et enlevée, exposée à la fin des années trente devant ses amis du Memoir Club. La réponse, évidemment, est affirmative; Car l’acuité du regard de Virginia Woolf impose tout autant à ses romans une sévère critique sociale, qu’à sa vie une vigilance absolue en matière de goût.
L’esthétique de l’existence prend chez elle la valeur d’une exigence à l’égard du réel. Des « Réflexions dans une automobile » à « La robe neuve », d’autres textes, la plupart inédits, la montrent qui laisse libre cours à ses émotions, tout en maîtrisant pleinement son art d’écrivain. C’est ainsi qu’avec les instruments de la fiction comme de la théorie, Woolf volette autour de toute chose, s’enthousiasme, s’extasie, et termine, contemplant en face « La mort du papillon ».

Lire la suite

Comic Con de Paris, édition 2015

comicconlogo
La Comic Con de Paris se déroulait pour la première fois seule, sans être rattachée à la Japan Expo, du 23 au 25 octobre dernier.
Je me faisais une joie immense d’y aller, et ce pour plusieurs raisons : j’y allais avec une amie, on allait voir Frank Miller, Maisie Williams, et j’espérais pouvoir avoir une dédicace de Amanda Conner, et une de Jimmy Palmiotti, les auteurs du géniallissime Harley Quinn. Malheureusement, l’actrice de Game of Thrones a dû annuler sa venue. Qu’importe, nous sommes-nous dit, il y a encore plein de choses et d’artistes à voir !

Dans cet article un peu particulier, je vais vous parler du festival en lui-même, de quelques conférences (Miller et Azzarello pour The Dark Knight III : the Master Race, on reviendra sur Secret Wars…), et bien entendu de mes acquisitions, le tout accompagné de photos, évidemment !

Lire la suite