Pretty Guardian Sailor Moon // Codename Sailor V (Eternal Edition)

Résumé de l’éditeur :

Usagi Tsukino est une jeune fille de 14 ans, un peu pleurnicharde et maladroite.
Un jour, elle rencontre Luna, une chatte noire marquée par un croissant de lune sur le front… La vie de la jeune fille s’en trouve alors bouleversée.
Luna lui transmet une broche grâce à laquelle Usagi peut se métamorphoser en la justicière Sailor Moon. Avec ses amies guerrières, elle a pour mission de chercher le Cristal d’Argent et de protéger la princesse du royaume de la Lune.

Iron Widow, tome 1

Iron Widow, tome 1

Quatrième de couverture :

Les frontières d’Huaxia sont défendues par les Chrysalides, gigantesques machines pilotées par les énergies psychiques combinées d’un homme et de sa concubine. Hélas ! les combats sont violents, et si les hommes en réchappent, les femmes sont presque toujours sacrifiées.

Malgré cela, Zetian s’engage dans l’armée. Son objectif ? Venger sa sœur en tuant le pilote responsable de sa mort.

[…]

D’étranges visiteurs – Histoires de science-fiction

D’étranges visiteurs

Quatrième de couverture :

On rencontre parfois d’étranges visiteurs. Parfois ils font peur, et parfois ils séduisent. Ils étonnent en tout cas par leur allure, leurs habitudes, ce qu’ils font deviner des mondes d’où ils arrivent, des civilisations d’ailleurs, d’hier, ou de nulle part. Christian Poslaniec en a réunis ici plusieurs, porteurs de mystères et de rêve, et de questions.
A travers les histoires de Gérard Klein, de Bill Brown, de Robert Sheckley, de Julia Verlanger ou d’Eric Frank Russel, ou du plus ancien, Théophile Gautier, on rit, on s’inquiète, on pousse des portes inattendues.

Lire la suite

Edge of Tomorrow

Edge of Tomorrow

Quatrième de couverture :

Vivre…
Mourir…
Recommencer…

Il y a des cauchemars dont tu ne peux pas te réveiller, quels que soient les efforts que tu fasses/ Moi, j’étais prisonnier d’un cauchemar, et qu’importe le nombre de fois où je me réveillais, j’étais toujours piégé à l’intérieur. Savoir que j’étais pris dans une boucle, une boucle temporelle dont je ne pourrais plus sortir, était pire que tout. (…)
Aucune importance si je gardais tout ça pour moi, si personne ne me croyait jamais. Ça n’en était pas moins vrai. (…) La douleur qui te traverse le corps comme un éclair, les jambes si lourdes que tu crois qu’on les a remplacées par des sacs de sable, la terreur si intense qu’elle te serre le cœur – tout ça ne sortait ni de mon imagination ou d’un rêve. Je ne savais pas exactement comment, mais j’avais été tué. Deux fois. Aucun doute possible.
Lire la suite