Trouille Académie – Fantômes connectés

Trouille Académie, tome 4 : Fantômes connectés

Quatrième de couverture :

Et si votre téléphone devenait votre pire ennemi ?
Lorsque Romane reçoit son premier smartphone, son meilleur ami Orphée s’empresse de lui installer UbiK, le réseau social dont tout le monde parle. Mais aussitôt, la vie de la jeune fille est bouleversée : elle fait des cauchemars terrifiants, ses proches sont comme possédés, et elle-même semble agir contre sa volonté. Se pourrait-il que l’application soit… hantée ? Décidés à mener l’enquête, Romane et Orphée s’embarquent dans la plus glaçante et inquiétante des aventures !
Lire la suite

Premières lignes #259

L’autre jour, je suis tombée sur un livre qui avait l’air chouette, puis j’ai réalisé que c’était un quatrième tome – trop tard. Cela dit, cela me semble être le genre de roman qui n’a pas besoin qu’on lise forcément tout. Au début du roman, la narratrice nous présente en effet les personnages, et ça me donne envie de poursuivre ma lecture !

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

 

1

Ce soir-là, je suis rentrée tard de chez Mme Herrera. Il faisait nuit. Une nuit d’un noir aveuglant, après toute une soirée passée parmi les couvertures multicolores des livres. Ce kaléidoscope m’avait fait tourner la tête !
Mercedes Herrera est la libraire de la ville. Sa boutique ne se trouve pas avec les autres commerces, près de la boulangerie et la boucherie, mais un peu à l’écart, à mi-chemin entre le centre et le cimetière, sur les pentes d’une petite colline.
Si on met de côté la maison en meulière où j’habite en compagnie de mes parents, la librairie est l’endroit où je me sens le mieux.
On s’y retrouve souvent avec Orphée, mon meilleur ami. Orphée est le fils d’Hadès, le gardien du cimetière. Lui n’est pas amateur de romans, comme moi. Il dévore les bandes dessinées. Mme Herrera, qui ne tenait pas le genre en haute estime, s’est mise à l’apprécier grâce aux conseils avisés de mon camarade et a commencé à étoffer son rayon jusqu’à ce qu’il occupe la moitié de la surface du magasin.

Trouille Académie, tome 4 : Fantômes connectés, Bertrand Puard et Claudia Petrazzi (illustrations), 2021.

Trouille Académie, tome 4 : Fantômes connectés

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :