Courts retours #3

Salutations, les lecturovores !
Aujourd’hui, pour cette nouvelle édition de « Courts retours », le troisième tome de La Passe-miroir : La Mémoire de Babel de Christelle Dabos est au programme. C’est le premier roman dont je vais parler dans cette catégorie d’articles. Il sera également question des tomes 23, 24 et 25 de L’attaque des titans de Isayama Hajime et du cinquième tome de Elfquest – La quête originelle et Wendy et Richard Pini.

Premières lignes #134

Aujourd’hui, je ne vais pas vous faire découvrir des premières lignes à proprement parler car, dans ce livre, il s’agit du résumé des tomes précédents. Je vais plutôt vous partager les premières lignes du récit qui ne dévoilent rien de l’intrigue. Je ne sais pas pourquoi mais, en lisant ces lignes, j’ai eu envie de placer l’événement en automne (peut-être parce qu’il est question de gaufres et que j’aime en manger durant cette saison!).

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; ce sera plus rapide pour moi d’actualiser vos liens – et je passerai toujours découvrir vos premières lignes.

.

la fête

L’horloge fonçait à toute allure. C’était une immense comtoise montée sur roulettes avec un balancier qui battait puissamment les secondes. Ce n’était pas tous les jours qu’Ophélie voyait un meuble de cette stature se précipiter sur elle.
– Veuillez l’excuser, chère cousine ! s’exclama une jeune fille en tirant de toutes ses forces sur la laisse de l’horloge. Elle n’est pas si familière d’habitude. À sa décharge, maman ne la sort pas souvent. Puis-je avoir une gaufre ?
Ophélie observa prudemment l’horloge dont les roulettes continuaient de crisser sur le dallage.
– Je vous mets du sirop d’érable ? demanda-t-elle en piochant une gaufre croustillante sur le présentoir.
– Sans façon, cousine. Joyeuses Tocantes !
– Joyeuses Tocantes.
Ophélie avait répondu sans conviction en regardant la jeune fille et sa grande horloge se perdre dans la foule. S’il y avait un événement qu’elle n’avait pas le cœur à fêter, c’était bien celui-là. Assignée au stand de gaufres, au beau milieu du marché artisanal d’Anima, elle n’ene finissait pas de voir défiler des pendules à coucou et des réveille-matin.

La Passe-miroir, livre 3 : La Mémoire de Babel, Christelle Dabos, 2017.

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Le Livre des Étoiles [INTEGRALE]

Le Livre des Etoiles

Quatrième de couverture :

Voici réunies en un volume les aventures époustouflantes de Guillemot de Troïl. L’apprenti sorcier, aux dons exceptionnels, n’a qu’un but : retrouver « Le Livre des Étoiles » que convoitent des puissances maléfiques…

En bonus, le Carnet de Guillemot vous invite à l’art des Graphèmes, et prolonge l’univers magique de la trilogie fantastique qui a conquis des centaines de milliers lecteurs!

Harry Potter and the Philosopher’s Stone

Harry Potter and the Philosopher’s Stone

Quatrième de couverture :

Harry Potter thinks he is an ordinary boy. He lives with his Uncle Vernon, Aunt Petunia and cousin Dudley, who are mean to him and make him sleep in a cupboard under the stairs. (Dudley, however, has two bedrooms, one to sleep in and one for all his toys and games.) Then Harry starts receiving mysterious letters and his life is changed forever. He is whisked away by a beetle-eyed giant of a man and enrolled at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry. The reason: Harry Potter is a wizard!

Lire la suite

La prisonnière des Sargasses

La prisonnière des Sargasses

Quatrième de couverture :

La créole Antoinette Cosway raconte son enfance au domaine Coulibri, à la Jamaïque. Entre l’indifférence de sa mère et les révoltes des esclaves, son destin bascule : elle est envoyée dans un couvent qu’elle quittera à l’âge de dix-sept ans pour se voir épouser un Anglais, distant, égoïste et arrogant. Poussée par la haine qu’il lui porte, elle sombrera dans l’alcoolisme et la folie meurtrière.

Lire la suite

Americanah

Americanah

Quatrième de couverture :

« En descendant de l’avion à Lagos, j’ai eu l’impression d’avoir cessé d’être noire. »
Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze, éternel admirateur de l’Amérique, qui compte bien la rejoindre. Mais comment rester soi lorsqu’on change de pays, et lorsque la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés ?
De son ton irrévérencieux, Chimamanda Ngozi Adichie fait valser le politiquement correct et nous offre une grande histoire d’amour, parcourant trois continents d’un pas vif et puissant.

Lire la suite

Premières lignes #84

J’ai découvert Harry Potter il y a un sacré moment désormais ; les films n’étaient pas encore sortis au cinéma et nous attendions la parution d’un nouveau tome avec beaucoup d’impatience. Lorsque j’ai lu les premières lignes du quatrième tome, j’ai compris qu’il y allait y avoir du changement car le récit ne commençait pas avec Harry.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

1
La maison des « Jeux du sort »

Les habitants de Little Hangleton l’appelaient toujours la maison des « Jeux du sort » , même s’il y avait de nombreuses années que la famille Jedusor n’y vivait plus.

Harry Potter de la Coupe de Feu, J.K. Rowling, 2000.

Harry Potter et la Coupe de Feu

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite

La Passe-miroir, livre 2 : Les Disparus du Clairdelune

Les Disparus du Clairdelune

Livre 1 : Les Fiancés de l’hiver

Résumé de l’éditeur :

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé? Et que signifient les mystérieuses disparitions des personnalités influentes à la cour? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d’une redoutable vérité.

Lire la suite

Premières lignes #70

Hello !
Je suis débordée en ce moment (preuve en est que cet article est publié en fin de journée alors qu’habituellement je le publie le matin) alors ça m’aiderait vraiment si vous mettiez le lien de votre article en commentaire. Je vous remercie par avance !

Aujourd’hui, j’ai opté pour un roman écrit par Lian Hearn (Le Clan des Otori), et qui débute par un poème.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

*
Certes ils doivent être fragiles
Les fils obliques du givre
Et les fils droits de la rosée
Car les brocarts dans les montagnes
Ne se tissent que pour rompre.
Kokin Wakashû

L’Enfant du Cerf Shikanoko – Livre 1, Lian Hearn, 2017.

L’Enfant du Cerf Shikanoko – Livre 1

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite

Premières lignes #69

En plein Week-end à 1000, je ne fais que passer – je lis rapidement vos articles qui apparaissent dans mon fil d’actualité, mais j’essaie de ne pas rester trop longtemps sur le net. Je n’ai pas cherché bien loin et j’ai pris le début du deuxième tome de La Passe-miroir (Livre 1 : Les Fiancés de l’hiver) (pas l’incipit, mais le début du récit).

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

LA PARTIE

Ophélie était aveuglée. Dès qu’elle risquait un regard par-dessous son ombrelle, le soleil l’assaillait de toutes parts : il tombait en trombe du ciel, rebondissait sur la promenade en bois verni, faisait pétiller la mer entière et illuminait les bijoux de chaque courtisan. Elle y voyait assez, toutefois, pour constater qu’il n’y avait plus ni Berenilde ni la tante Roseline à ses côtés.
Ophélie devait se rendre à l’évidence : elle s’était perdue.
Pour quelqu’un qui était venu à la cour avec la ferme intention de trouver sa place, ça se présentait plutôt mal. Elle avait rendez-vous pour être officiellement présentée à Farouk. S’il y avait une personne au monde qu’il fallait ne surtout pas faire attendre, c’était bien cet esprit de famille.

La Passe-miroir, livre 2 : Les Disparus du Clairdelune, Christelle Dabos, 2015.

La Passe-miroir, livre 2 : Les Disparus du Clairdelune

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite