Warbreaker

Warbreaker

Quatrième de couverture :

Voici l’histoire de deux sœurs : Siri, une jeune fille rebelle envoyée par son père pour épouser le tyrannique Dieu-Roi, et Vivenna, qui va tenter de la sauver de son sort. C’est aussi l’histoire de Chanteflamme, un autre dieu qui n’aime pas son travail, celle de Vasher, un immortel qui essaie de réparer les erreurs qu’il a commises autrefois, et de Saignenuit, sa mystérieuse épée. Dans leur monde, celui qui meurt auréolé de gloire devient un dieu et vit dans le panthéon du royaume d’Hallandren. C’est un monde transformé par la magie biochromatique, la magie du Souffle. Un Souffle qu’on ne récupère définitivement que sur un individu à la fois… Brandon Sanderson prouve une fois encore qu’il excelle dans la création d’un imaginaire avec ses mythes et sa magie propres.

ru

ru

Quatrième de couverture :

Une femme voyage à travers le désordre de ses souvenirs : l’enfance dans sa cage dorée à Saigon, l’arrivée du communisme dans le Sud-Vietnam apeuré, la fuite dans le ventre d’un bateau au large du golfe de Siam, l’internement dans un camp de réfugiés en Malaisie, les premiers frissons dans le froid du Québec. Récit entre la guerre et la pais, Ru dit le vide et le trop plein, l’égarement et la beauté.
Dans ce tumulte, des incidents tragicomiques et des objets ordinaires émergent comme autant de repères d’un parcours. Un bracelet en acrylique rempli de diamants ou des bols bleus cerclés d’argent restituent le Vietnam d’hier et d’aujourd’hui. Ce premier roman fait déjà preuve de la maîtrise d’un grand écrivain.

Boudicca

Boudicca

Quatrième de couverture :

Angleterre, an I. Après la Gaule, l’Empire romain entend se rendre maître de l’île de Bretagne. Pourtant la révolte gronde parmi les Celtes, avec à leur tête Boudicca, la chef du clan icène. Qui est cette reine qui va raser Londres et faire trembler l’empire des aigles jusqu’à Rome ?

À la fois amante, mère et guerrière mais avant tout femme libre au destin tragique, Boudicca est la biographie historique et onirique de celle qui incarne aujourd’hui encore la révolte.

Journal

Journal

Quatrième de couverture :

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans «l’Annexe» de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi. Cette édition comporte des pages inédites.

Lire la suite

Dunkerque

Dunkerque

Quatrième de couverture :

Dunkerque, mai 1940 : plus de 300 000 soldats alliés échappent à l’armée allemande lors d’une évacuation maritime spectaculaire. L’histoire de ce sauvetage héroïque dura neuf jours – du 27 mai au 4 juin 1940 – et les soldats, marins, pilotes et civils qui y participèrent, est entrée dans la légende.
Cette opération que Churchill qualifia de « miracle » est ici racontée par Joshua Levine, auteur de plusieurs livres d’Histoire devenus des best-sellers.
Enrichi de nouveaux témoignages de vétérans et de survivants, Dunkerque est le compte-rendu fascinant à plusieurs focales (au sol, en mer et dans les airs) d’une glorieuse défaite qui mena les Alliés vers la victoire.

Lire la suite

A la vie à la mort

À la vie à la mort

Quatrième de couverture :

Avril 1918. Le soldat est beau comme une photo. Il a dit qu’il était américain et qu’il repartait pour le front.
Mais 1944. Il neige des fleurs de cerisier. Un petit garçon voit sa mère disparaître à jamais au bout d’un champ.
Juin 1994. Rose reçoit une lettre qui la ramène cinquante ans en arrière. Au cœur de cette nuit effroyable où elle a sauvé un bébé juif.
A travers sept nouvelles de guerre, un fil : celui de l’amour plus fort que tout, de la mémoire qui ne s’éteint jamais.

Lire la suite

Adieu ma concubine

Adieu ma concubine

Quatrième de couverture :

De 1920 à 1970, des amis d’enfances, membres de l’Opéra de Pékin, vont s’aimer, se tromper, se trahir. Sur fond de bouleversements politiques, les acteurs Dieyi et Xiaolou, et la courtisane Juxian, rejouent le désir et la trashison dans cette épopée faite de soir, d’opium et de musique. Adapté au cinéma par Chen Kaige, avec Gong Li, Adieu ma concubine est l’un des succès de la fin du XXè siècle, Palme d’or 1993 du Festival de Cannes.

Lire la suite

La nuit des temps

La nuit des temps

Quatrième de couverture :

Dans l’immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé du relief sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace…
Que vont découvrir les savant et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ?
La nuit des temps, c’est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d’amour passionné. Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d’Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.

Lire la suite

Civil War, t.1 : Guerre Civile

Civil War, t.1 : Guerre Civile

♥ COUP DE CŒUR ♥

Quatrième de couverture :

L’univers Marvel est en train de changer. Suite à une tragédie, le Congrès propose que les surhumains dévoilent leur identité  officielle en se démasquant devant les membres du gouvernement. Les plus grands champions de la nation sont divisés. Ils doivent prendre chacun cette décision en leur âme et conscience, une décision qui pourrait bouleverser à jamais le cours de leur existence.

Lire la suite

La petite fille de Monsieur Linh

La petite fille de Monsieur Linh

J’ai gagné ce livre en participant à un concours organisé par Lydie du blog Nos expériences autour des livres.
Je la remercie d’avoir organisé ce concours, d’autant plus que sans elle, je n’aurais probablement jamais eu connaissance de ce roman.
Merci, Lydie.

Quatrième de couverture :

C’est un vieil homme debout à l’arrière d’un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu’il s’appelle ainsi. Debout à la poupe du bateau, il voit s’éloigner son paye, celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l’enfants dort. Le pays s’éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l’horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnette.

Lire la suite