Ma vie sur la route

Ma vie sur la route

Quatrième de couverture :

Journaliste, militante, Gloria Steinem est une figure de lutte pour les droits des femmes et les droits civiques aux États-Unis. Elle a fondé le Women’s Media Center, une organisation pour rendre les femmes plus présentes dans les médias, et le magazine féministe Ms. , qui met en avant des personnalités comme Beyoncé, Chimamanda Ngozi Adichie, Lupita Nyong’o ou Amy Schumer.
Pendant toute sa vie, elle a voyagé à travers l’Amérique pour aller à la rencontre des autres – un goût du nomadisme qui s’enracine dans son enfance passée à sillonner le pays en compagnie d’un père fantasque, épris de liberté.
Ma vie sur la route est le récit autobiographique de plus de cinquante ans de combats, depuis la cause amérindienne à l’avortement en passant par le tourbillon de la campagne politique de Hillary Clinton ou encore les droits de la communauté gay.
Une ode à l’intranquilité qui nous pousse à partir à l’aventure, par celle qui écrivit :

« Ne demandez pas aux femmes de s’adapter au monde
– demandez au monde de s’adapter aux femmes. »

Son vrai visage

Son vrai visage

Quatrième de couverture :

Mère. Héroïne. Menteuse. Tueuse ? 

Le métier de Laura consiste à soigner les troubles de la parole. Dans sa profession, elle est reconnue et admirée. Elle a pourtant plus de difficultés quand il s’agit de faire parler sa fille de trente ans, qui semble collectionner les échecs en tout genre.
Il aura suffi qu’elle l’invite au restaurant pour avoir une vraie discussion mère-fille,
Il aura suffi qu’un gamin armé entre en scène,
Il aura suffi d’un unique coup de couteau,
Pour que tout bascule.
Andy vient de voir sa mère tuer un homme. Sans une once d’hésitation. Efficace. Calme.
Andy vient de comprendre que sa mère n’est peut-être pas celle qu’elle prétend.
Et, maintenant que les masques tombent, la voix de ces deux femmes pourrait bien ne plus jamais se faire entendre.

Premières lignes #160

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

ProLogue

Pendant des années, même lorsqu’elle l’aimait, une part d’elle-même le haïssait avec cette puérilité qui rend détestable ce que l’on ne peut contrôler. Il était têtu, borné et usait de son charme pour faire oublier les erreurs qu’il commettait en permanence ; les mêmes, encore et toujours, car à quoi bon en tenter de nouvelles alors que les anciennes lui réussissaient si bien ?
Il était charmant. C’était bien là le problème. Elle était sous son emprise. Même lorsqu’elle finissait par le détester, il parvenait toujours à la récupérer, à la séduire de nouveau, si bien qu’elle ne savait plus qui était le serpent, et qui était le dresseur.
Il malmenait les gens, les faisait souffrir, puis trouvait de nouvelles personnes, plus attrayantes à ses yeux, et abandonnait les anciennes, brisées, dans son sillage.
Mais un jour son charme cessa d’opérer. Un tramway qui déraille. Un train sans conducteur. Ses erreurs se remarquaient, elles devenaient impardonnables. L’une d’elles eut des conséquences terribles : une vie ôtée, une condamnation à mort… Elle aussi faillit perdre la vie.
Comment pouvait-elle continuer à aimer un homme qui avait essayé de l’éliminer ?

.
Son vrai visage, Karin Slaughter, 2018.

Son vrai visage

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Premières lignes #157

Ce dimanche, je passe volontairement la préface et l’avant-propos pour vous plonger dans les premières lignes du récit.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

I

Dans les pas de mon père

La route, je suis tombée dedans quand j’étais petite.
Mon père ne semblait se satisfaire d’une vie sédentaire que quelques mois par an. Nous passions nos étés au fin fond du Michigan, dans la maisonnette qu’il avait fait construire en face du lac où il gérait un dancing sur une jetée. Bien que situé à des centaines de kilomètres de toute côté, il l’avait baptisé « Ocean Beach Pier » et lui avait accolé cette accroche grandiloquente : « Danser sur l’eau et sous les étoiles ».

.
Ma vie sur la route, Gloria Steinem, 2015.

Ma vie sur la route

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Licorne Power

Licorne Power

Quatrième de couverture :

Envie d’une pincée de magie dans votre vie ?
d’un arcenciel de bonheur ?
de paillettes d’amour ?

Ne cherchez plus, les licornes sont là pour vous ! Grâce à ce livre, devenez incollables sur ces extraordinaires créatures. Depuis quand les licornes existent-elles ? Quelle est l’origine du mythe ? Quelle place occupent-elles dans la littérature, les arts, les sciences et la culture populaire ? Comment se fabriquer un sublime serre-tête licorne ? Quels sont les ingrédients du fameux rainbow cake ? Comment utiliser le pouvoir bienfaisant des licornes sur votre santé ? Autant de secrets que nous vous livrons sur plus de 200 pages illustrées qui raviront aussi bien les experts que les novices.

Soyez toujours vous-même…
sauf si vous pouvez être une licorne.
Dans ce cas, soyez toujours une licorne !

Une fille modèle

Une fille modèle

Résumé de l’éditeur :

Il n’est pas toujours sage de garder un secret. 

Le 16 mars 1989, deux hommes masqués se sont introduits dans la maison qu’occupaient la femme et les deux filles de Rusty Quinn, avocat de la défense dans la petite ville de Pikeville. Sam a reçu une balle en pleine tête et Charlie a échappé à un viol. Leur mère est morte. 28 ans plus tard, les deux sœurs ont gardé des séquelles de leur agression. Toutes deux devenue avocates, elles n’ont plus aucun lien. Restée à Pikeville, Charlie est témoin d’un crime dans son ancien collège. Kelly Wilson, adolescente de 17 ans, tue à l’arme à feu le proviseur et une enfant. Charlie et son père n’ont plus qu’un seul recours : Sam. Elle accepte de se pencher sur le cas Kelly. À contrecœur. Parce qu’elle sait que revenir à Pikeville c’est aussi affronter le jour où le destin de la famille Quinn a basculé pour toujours.

Lire la suite

DEBOUT

DEBOUT

Résumé de l’éditeur :

« Au cours de ma vie, j’ai fui une secte toxique pour mieux tomber dans une autre, la plus puissante de toutes : Hollywood. »

Rose McGowan est une survivante.
Repérée dans la rue après des années d’errance puis propulsée au rang de star, elle est rattrapée par le rouleau compresseur d’un système intrinsèquement sexiste et violent. À chaque rôle, chaque apparition publique, chaque couverture de magazine, elle est marketée comme un produit destiné à faire vendre. Devenue le rouage d’une machine qui engrange des milliards de dollars chaque année, elle a le sentiment qu’on lui pirate son identité.
Hollywood attendait de Rose qu’elle soit docile. Au lieu de cela, elle s’est rebellée. Et elle a parlé.
DEBOUT est une autobiographie qui se lit comme un manifeste. Le récit cru, sincère et poignant d’une activiste déterminée à dévoiler la vérité sur l’industrie de l’entertainment.

Lire la suite

Premières lignes #104

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

« Au cours de ma vie, j’ai fui une secte toxique pour mieux tomber dans une autre, la plus puissante de toutes : Hollywood. »

[…]

DEBOUT est une autobiographie qui se lit comme
un manifeste. Le récit cru, sincère et poignant d’une activiste
déterminée à dévoiler la vérité sur l’industrie
du divertissement.

DEBOUT, Rose McGowan, 2018.

Debout

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite

Dunkerque

Dunkerque

Quatrième de couverture :

Dunkerque, mai 1940 : plus de 300 000 soldats alliés échappent à l’armée allemande lors d’une évacuation maritime spectaculaire. L’histoire de ce sauvetage héroïque dura neuf jours – du 27 mai au 4 juin 1940 – et les soldats, marins, pilotes et civils qui y participèrent, est entrée dans la légende.
Cette opération que Churchill qualifia de « miracle » est ici racontée par Joshua Levine, auteur de plusieurs livres d’Histoire devenus des best-sellers.
Enrichi de nouveaux témoignages de vétérans et de survivants, Dunkerque est le compte-rendu fascinant à plusieurs focales (au sol, en mer et dans les airs) d’une glorieuse défaite qui mena les Alliés vers la victoire.

Lire la suite