Rose Rage

Rose Rage

Quatrième de couverture :

— T’as entendu parler de cette fille qui a été renvoyée parce qu’elle avait tabassé un mec dans la file de la cantine ? Il lui avait touché les fesses…
— C’est pas juste, c’est pas elle qui devrait être renvoyée, c’est lui.

Pour Rachèle, à la tête du journal du lycée, il est impossible de laisser passer une nouvelle injustice. Ça fait trop longtemps que ça dure. Que tout le monde ferme les yeux. Elle décide donc d’appeler toutes les filles, toutes les femmes de l’établissement à faire grève. Il est temps pour elles de se faire entendre. Il faut que certaines choses changent enfin.

Lire la suite

Premières lignes #233

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

 

Le climat de ras-le-bol s’était installé bien avant l’épisode Ameline Brillant. Être renvoyées chez vous pour des jeans troués et des tee-shirts trop courts nous hérissait depuis un bon moment, mais s’il n’y avait que ça… Ça nous faisait criser quand les surveillants d’internat empêchaient les filles de visiter leurs amies après 21 heures sous prétexte qu’elles étaient trop bruyantes, alors que les garçons avaient la permission de 23 heures. Ça nous énervait de voir qu’on dépensait des sommes astronomiques pour que l’équipe masculine de handball fasse la tournée des championnats, quand les coureuses, pourtant plus nombreuses et bien mieux classées, devaient vendre des croissants tous les matins pour financer le voyage jusqu’à Londres. Ça nous mettait en rogne d’apprendre qu’un prof de maths avait mis une retenue à une seconde qui avait éclaté en sanglots en plein cours à cause de ses règles douloureuses – elle faisait son cinéma, prétendait-il.
C’était donc loin d’être n secret : au lycée Olympe de Gouges, les femmes étaient bien moins loties que les hommes. Constat ironique quand on réalisait que l’établissement portait le nom d’une grande figure des droits des femmes, une qui aurait été du genre à balancer son porc. On ne s’y faisait pas, à cette ambiance misogyne, néanmoins on vivait avec ; l’établissement était renommé, et l’avoir fréquenté passait bien sur un dossier. Mais avec Ameline Brillant, tout avait éclaté.

Rose Rage, Illana Cantin, 2020.

Rose Rage

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Pumpkin Autumn Challenge – 2020

Salutations, cher·es lecturovores !
L’édition de ce nouveau Pumpkin Autumn Challenge, organisé par Guimause, est une édition spéciale enchanteresses. Il se déroule du 1er septembre au 31 novembre 2020 – il a donc déjà commencé au moment où j’écris ces lignes.
Cette année, je vise l’option 2 – je compte débloquer le palier Un appétit de goule (et je valide ainsi la première option au passage).
Grâce à cette publication, vous pourrez suivre mon avancé.
Et vous, vous participez au challenge ? Vous êtes du genre à avoir déjà fait toute une PAL ou vous piocherez au fur et à mesure ?

Lire la suite