Premières lignes #339

Bien le bonjour, cher·es lecturovores !
En cette belle journée d’automne, je vous invite à découvrir les premières lignes du dernier roman de Jo Walton paru en France : Ou ce que vous voudrez. C’est une autrice de SFFF que j’adore, elle ne m’a jamais déçue et je compte bien lire cette nouvelle parution dans les mois à venir.
Bon dimanche à vous.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

 

1
La caverne d’os

Elle ne veut pas que raconte ses histoires. Elle dit qu’à force, ça les rendrait monotones. En fait, elle en a ras le bol de mes astuces et de mon savoir-faire ; je l’ai beaucoup inspirée, mais elle en a fini avec moi. Me voici donc piégé dans cette caverne d’os, dans ce crâne vide, ce point de vue étroit et limité qui est tout ce qu’elle me permet, un peu comme l’unique rayon d’une lanterne presque entièrement voilée. C’est elle qui a le pouvoir. Mais parfois, elle a besoin de moi. Et donc, parfois, je sors.

Ou ce que vous voudrez, Jo Walton, 2020.

Ou ce que vous voudrez

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Bilan 2020

L’année 2020 se termine et le temps des bilans est venu. Je commence aujourd’hui avec le bilan annuel ; viendront bien sûr le bilan du mois de décembre et le bilan final du Challenge de l’Imaginaire.

Cette année, j’ai lu 143 livres, soit 13 de plus qu’en 2019. Parmi ces 143 livres, il y a 56 romans (dont 7 biographies et autobiographies) et 69 BD, manga et comics. Le reste est de la poésie, des essais, des beaux-livres…
Je n’ai pas compté le nombre de pages lues cette fois mais, croyez-moi, ça en fait un paquet !

Lire la suite

Les griffes et les crocs

Les griffes et les crocs

Quatrième de couverture :

Bon Agornin a eu une longue et belle vie, mais sa fin est proche, il le sent. Étendu près de son trésor, il attend la mort. Toute sa famille est réunie pour vivre avec lui ses derniers instants : ses deux fils et ses trois filles, ainsi que son gendre l’illustre Daverak, qui héritera de son domaine.
Bon Agornin tient absolument à se confesser à son fils aîné, il veut partir absous de ses péchés, d’autant que ces derniers sont immenses : afin de pouvoir devenir un dragon de soixante-dix pieds de long, capable de voler et de cracher du feu, il a dévoré son frère et sa sœur – les carcasses de bœuf ne suffisent pas pour mener à bien une telle entreprise…
« Je n’ai pas eu le choix », se justifie-t-il, dans son dernier souffle. Avant d’être dvoré à son tour par ses héritiers, comme le veut la tradition chez les dragons.

Pumpkin Autumn Challenge – 2020

Salutations, cher·es lecturovores !
L’édition de ce nouveau Pumpkin Autumn Challenge, organisé par Guimause, est une édition spéciale enchanteresses. Il se déroule du 1er septembre au 31 novembre 2020 – il a donc déjà commencé au moment où j’écris ces lignes.
Cette année, je vise l’option 2 – je compte débloquer le palier Un appétit de goule (et je valide ainsi la première option au passage).
Grâce à cette publication, vous pourrez suivre mon avancé.
Et vous, vous participez au challenge ? Vous êtes du genre à avoir déjà fait toute une PAL ou vous piocherez au fur et à mesure ?

Lire la suite

Pierre-de-vie

Pierre-de-vie

Quatrième de couverture :

Applekirk est un village rural situé dans les Marches, la région centrale d’un monde où le temps ne s’écoule pas à la même vitesse selon que l’on se trouve à l’est – où la magie est très puissante et où vivent les dieux – ou à l’ouest – où la magie est totalement absente.

C’est la fin de l’été, et la vie s’écoule paisiblement pour les villageois. Mais le manoir va être mis sens dessus dessous par le retour de Hanethe, qui fut autrefois la maîtresse des lieux. Partie en Orient, elle y est restée quelques dizaines d’années. Mais, plus à l’ouest, à Applekirk, plusieurs générations se sont succédé. Ayant provoqué la colère d’Agdisdis, la déesse du Mariage, Hanethe la fuit. Mais Agdisdis est bien décidée à se venger.

Subtil roman de fantasy – prix Mythoepic en 2010 -, Pierre-de-vie dresse le portrait de femmes simples et merveilleuses, d’une famille sans histoires mais singulière, confrontées à des changements qui les dépassent, dans un monde hors du commun.

Lire la suite