Far West

Far West

Résumé de l’éditeur :

1865. Territoire du Dakota.
Suite à l’attaque de leur chariot, Wilma et Théodore se retrouvent seuls, perdus dans les Black Hills, pourchassés par une créature aussi dangereuse qu’inconnue…
Alors que l’hiver se rapproche dangereusement, un vieil Indien les prend sous son aile. Mais qui est réellement ce Wakan Tanka qui semble avoir d’étranges pouvoirs ? Et ce lièvre qui les aide en prenant des postures drôlement humaines ?
Pour sa part, le grand-père des enfants, TNT, quitte Boston et s’engage dans l’Ouest, prêt à tout pour retrouver sa famille saine et sauve !
D’un côté comme de l’autre commence alors une course-poursuite haletante en terres indiennes, où les légendes ancestrales ne sont pas que des mythes…

PAL du mois de mai 2022

PAL du mois de mai 2022

Salutations, les lecturovores !
Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter ma pile à lire mensuelle, qui n’a pas été des plus simples à faire : si je m’écoutais, j’enchaînerais avec le tome 4 des Aventuriers de la mer, mais il se trouve que j’ai quelques livres que l’on m’a prêté et que j’aimerais rendre. Sans compter que j’aimerais vider un peu ma PAL globale (quelques centaines de livres papiers) avant d’acheter des livres, même si ce sont des suites. Evidemment, je suis plongée dans le dernier livre de Mona Chollet, Réinventer l’amour – Comment le patriarcat sabote les relations hétérosexuelles et je vais donc le terminer (il faut dire que, malgré mes réticences, il est intéressant). Après la lecture d’un essai, j’aime retourner à la fiction et autant vous dire que je n’ai que l’embarras du choix, entre le polar Miaou, bordel ! de Gérard Chevalier, Deux amantes au Caméléon de Francine Prose (qui est apparemment une biographie romancée de Violette Morris), Florida d’Olivier Bourdeaut (le récit d’une fille forcée à participer aux concours de mini-miss et qui, en grandissant, choisit de se venger – je ne sais pas comment, je vais le découvrir en lisant ce bouquin), ou encore Les enfants des sables mouvants, une roman jeunesse d’Efua Traoré qui sort courant mai. Mais ce n’est pas tout et je compte bien lire quelques BD, notamment La République du Crâne de Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat (une histoire de pirates), le tome 2 de Magic Friends de Kristen Gudsnuk et le premier tome de Chat de Yakuza du mangaka Kamimura Riddle (ça a l’air tellement drôle!).
Comme toujours, il est bien probable que ma PAL se meuve en fonction de mes envies, de nouvelles sorties…

Dites-moi si vous connaissez certains de ces livres et, si vous en avez lu, les avez-vous aimé ?
Bon mois de mai à vous, et bonne lecture.

PAL du mois d’avril 2022

PAL du mois d’avril 2022

Bien le bonjour !
Mars se terminant, je vous propose de découvrir ma pile à lire pour avril. Si je n’ai pas terminé ce que j’avais prévu pour le mois passé, je ne remets toutefois pas ces lectures manquées dans ma PAL d’avril ; si j’en ai l’occasion, je les y ajouterai – je ne les oublie pas, je change simplement mes priorités.
Alors, que donnent ces prévisions d’avril ? Bon, déjà, il serait chouette que je termine Le cheval d’orgueil de Pierre-Jakez Helias. Pas mal de manga et de comics, à commencer par le troisième et dernier tome des Sorcières de la fin du monde de Kujira, mais aussi des découvertes en perspective avec les premiers tomes du Secret des écailles bleues de Yoko Komori (ça a l’air beau et doux), Bem de Mosae Nohara (qui semble être un thriller avec des monstres), Goblin Slayer de Kumo Kagyu et Kousuke Kurose (de la fantasy) ; je vais enfin découvrir Putain de chat de Lapuss’ ainsi que The Boy, the mole, the fox and the horse de Charlie Mackesy que l’on m’a prêté il y a un petit moment. Enfin, on termine le 9ème art avec le deuxième tome de Magic Friends de Kristen Gudsnuk, dont le tome 1 m’avait bien plu même si j’en garde peu de souvenirs.
Enfin, un roman feel good avec Jeune éditrice tourmentée cherche chat pour vivre mieux d’Isabelle Collin (il est temps, et je sais qu’il y en a parmi vous qui attendent mon retour!), un roman jeunesse au titre évocateur : Far West de Johan Heliot, et le recueil de poèmes Quatre poires (Peder berenn, en breton) d’Anjela Duval.

J’espère que ce programme vous plaît. Si vous avez déjà lu certains de ces livres, ou s’il y en a qui vous font envie, dites-le moi, je suis curieuse ! En attendant les retours à venir, demain, je publierai le bilan de mes lectures de mars, je vous prévoie une chronique pour samedi et, dimanche, place au rendez-vous hebdomadaire Premières lignes.
Bonne journée à vous, et bonne fin de mars, bon mois d’avril !