Bilan 2016

Enfin, 2016 a laissé sa place à 2017 !
Je vous souhaite une excellente année, qu’elle soit remplie de bonheur, de jolis moments, de belles amitiés, et de tout un tas de bonnes choses ♥

Il est temps pour moi de faire le point sur 2016. Ça a été une année très riche pour mon blog, alors on va se la jouer rétrospective ; je vous laisse découvrir mes quelques chiffres concernant mes lectures, les challenges, mes coups de cœur, etc. C’est parti !

En 2016, j’ai lu…

59 romans (+ Les fiancés de l’hiver en cours)
13 comics
9 bandes dessinées
5 mangas
3 autres livres (albums jeunesse, beaux-livres…)

Soit un total de 89 livres lus, ce qui fait 22 274 pages (une moyenne de 250 pages par livre) ! Lire la suite

[TAG] Autumn Books Tag

Alors que l’automne touche à sa fin, j’ai été taguée par La Chambre rose et noire pour l’Autumn Books Tag.
Allons-y, Alonzo !

1/ Trouvez une couverture qui vous fait penser à l’automne.
Après avoir jeté un rapide coup d’œil dans ma bibliothèque, j’opte pour A la vie à la mort de Paule du Bouchet : une tenue chaude, des feuilles dans les arbres mais aussi par terre… C’est une belle journée d’automne, bien qu’un peu fraîche.

À la vie à la mort

À la vie à la mort

2/ Un livre parfait pour lire au coin du feu.
Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss : ce pavé est parfait pour être lu en étant bien casée dans son canapé, ou dans un fauteuil, un plaid sur les épaules, les chats sur les genoux.

Le Nom du Vent

Le Nom du Vent

Lire la suite

Le Nom du Vent – Chronique du tueur de roi, première journée

Le Nom du Vent

♥ COUP DE CŒUR ♥

Quatrième de couverture :

J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrits des chansons qui font pleurer les ménestrels.
J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe.
Vous avez dû entendre parler de moi.

Lire la suite

[CHALLENGE] Littérature de l’Imaginaire – bilan mi-parcours

challenge-litteraturedelimaginaire

Bonjour à toutes et à tous !
En lisant mes chroniques, vous avez sûrement dû voir à l’occasion l’image ci-dessus terminer un article ; participant au challenge Littérature de l’Imaginaire, je dois signaler mes lectures qui entrent dans les conditions de ce challenge.
Bien qu’il est commencé en décembre, et que nous soyons donc à plus de la moitié, je vous poste enfin mon bilan de mi-parcours.
Lire la suite

Premières lignes #3

Bonjour, amis lecteurs et amies lectrices.

Aujourd’hui, c’est le troisième rendez-vous des Premières lignes. Pour retrouverez le pourquoi du comment j’ai décidé de mettre en place ce rendez-vous, je vous renvoie au premier ; pour simplifier, il s’agit de vous présenter chaque semaine l’incipit d’un roman.
Celui que je vous présente aujourd’hui est un livre que j’adore, dont je vous ai déjà parlé, mais que je n’ai pas encore chroniquer. Rassurez-vous, cela viendra ! En attendant, voici les premières lignes du Nom du Vent  :

 

Prologue

C’était de nouveau la nuit. L’auberge de la Pierre levée était envahie par le silence, un silence en trois parts.
Le premier était un calme creux, l’écho de choses absentes. S’il y avait eu du vent, il aurait soupiré en passant entre les arbres, fait grincer la chaîner de l’enseigne et chassé le silence sur la route comme un tas de feuilles mortes. S’il y avait eu une foule de chient, même une poignée seulement, attablés dans la salle de l’auberge, ils auraient rempli le silence de leurs conversations et de leurs rires, du vacarme et des clameurs que l’on s’attend à trouver dans un débit de boissons à une heure avancée de la nuit. S’il y avait eu de la musique… mais non, bien sûr, il n’y avait pas de musique. En fait, il n’y avait rien de tout cela et seul le silence demeurait.
À l’intérieur de l’auberge, deux hommes étaient installés à un bout du comptoir. Ils buvaient avec une tranquille détermination, évitant de discuter des nouvelles inquiétantes. Ainsi, ils ajoutaient un petit silence maussade au premier, celui qui était plus vaste, celui qui était creux, combinant avec lui une sorte d’alliage, un genre d’harmonie.

Le Nom du Vent, Patrick Rothfuss, 2007.

Le Nom du Vent

[TAG] 10 romans préférés

Bien le bonjour, chers lecteurs et chères lectrices.

J’ai le plaisir d’avoir été taguée par Les instants volés à la vie pour mes 10 romans préférés, il y a un sacré moment déjà. Après beaucoup d’hésitation – choisir n’a pas été simple – voici enfin mon verdict, qui ne comprend qu’un top 9 en vérité : je n’ai pas réussi à trouver un dixième roman.
Il est très subjectif, et je suis certaine que si je le refais dans cinq ans, on retrouvera certains romans, tandis que d’autres auront disparu de cette liste. J’ai choisi de ne pas les classé dans un ordre particulier, car c’est beaucoup trop dur de choisir.

Lire la suite