Injuriez-vous ! Du bon usage de l’insulte

Injuriez-vous ! Du bon usage de l’insulte

Quatrième de couverture :

« Fils de pute », « nique ta mère », « sale chien », « connasse », « pédé » : pourquoi insulte-t-on ? Dans quels cas les injures sont-elles efficaces ? Comment peuvent-elles aussi rater leur cible et se retourner contre celui qui les profère ?
Injurier, c’est chercher à humilier. Ce livre pourrait certes nous apprendre à « bien injurier », mais il pourrait aussi nous aider à résister à la violence des mots. Celui qui veut injurier efficacement doit se faire apprenti sociologue ! Car les injures renferment des mystères plus profonds qu’il n’y paraît à première vue. Elles tendent à nous assigner un rôle, à nous définir. Elles recèlent un réel pouvoir magique : celui qui est nommé peut se reconnaître, et trouver ainsi une nouvelle manière d’exister et… de se révolter.
Ce livre explore une variété d’injures et d’insultes courantes aujourd’hui. A chaque fois, il en reconstitue le contexte et le sens. Il propose ainsi un parcours amusant, plein de péripéties et d’aventures dans un monde pas toujours reluisant qui est pourtant le nôtre. C’est aussi un livre d’espoir pour un avenir meilleur.

Lire la suite

Premières lignes #15

Rappel du principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Je vous propose dorénavant de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste.
Cette fois-ci, je vous présente les premières lignes d’un essai : Injuriez-vous !.

 

« À 21 heures, Francine, probablement trop saoule, refuse le dernier pastis. C’est à ce moment-là que l’insulte  »triple buse » fuse. Le mot de trop qui a conduit au drame. Gilbert a été poignardé dans son fauteuil. » Voici un fait divers relaté dans La Voix du Nord. L’insulte « triple buse » a tué! Certes toute insulte ne mène pas à ce résultat, mais dans la plupart des cas son action va bien au-delà de son énonciation. Ici, l’invective « triple buse » a exaspéré Francine qui n’a pas eu d’autre réponse que de tuer Gilbert, son compagnon. Cette situation demeure singulière, c’est en cela que c’est un fait divers, la plupart des injures et insultes, si elles blessent, ne tuent pas ; mieux, elles peuvent nous rendre plus forts…

Injuriez-vous ! Du bon usage de l’insulte, Julienne Flory 2016.

Injuriez-vous ! Du bon usage de l’insulte

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi (liens à actualiser pour cette nouvelle semaine) :
Moglug 
Les Livres de George
Nadège
• La Chambre rose et noire
Lily (Au café bleu)
• Mon Univers fantasy
• La bibliothèque de Céline
• A la page des livres
Mokamilla
• Lectoplum