Les filles qui ne mouraient pas

Les filles qui ne mouraient pas

Résumé de l’éditeur :

Une réinterprétation féministe de l’œuvre de Dracula

Le jour de leurs prédictions, où elles auraient dû découvrir leurs destinées, Lil et sa sœur jumelle Kizzy sont arrachées à leur communauté de Voyageurs et réduites à l’esclavage par le cruel seigneur Valcar.
Forcée à travailler dans les cuisines du terrifiant château, Lil trouve du réconfort auprès de la douce Mira. Mais autour d’elles, des jeunes filles disparaissent tous les jours sans laisser de trace, et personne ne sait ce qu’elles deviennent… Quand arrive le tour de Kizzy, Lil est prête à tout pour sauver sa sœur des griffes du Dragon qui les tient en otage. Mais elle ignore que ce qu’elle va découvrir surpasse toutes ses craintes…

Stardust, tome 1 : Un héritage oublié

Stardust, tome 1 : Un héritage oublié

Résumé de l’éditeur :

Le village où Léna vit avec sa grand-mère est très régulièrement pillé et vandalisé depuis que les sorcières ne sont plus là pour le protéger. Les habitants préfèrent prier et faire des offrandes « à la grande rivière ».
Cette situation agace Léna car pour elle, les villageois gaspille la nourriture pour faire des offrandes., Après avoir découvert un grimoire de magie dans une grande malle avec les souvenirs de sa famille, elle décide de s’entraîner en secret pour devenir une sorcière aussi forte que pouvait l’être Stardust au temps de la sorcellerie.

Les licornes du Belöwan, tome 1 : Évasion

Les licornes du Belöwan, tome 1 : Évasion

Quatrième de couverture :

Elles sont trois. Trois licornes en fuite pourchassées par les terribles Ratskalls, les hommes-rats, qui ont envahi leur monde, le Belöwan, pour s’accaparer la magie du ker. Leur dernier espoir est de contacter l’Harmonium pour qu’il intervienne en leur faveur. Mais celui-ci se trouve dans le monde des hommes, et leur chemin sera parcouru d’embûches… Accepteront-ils de les aider malgré les conflits qui séparent leurs royaumes ? Le Belöwan est en danger, et le temps est compté…

La revanche des Méchants

La revanche des Méchants

Quatrième de couverture :

Lycie a un problème : Hachem. Enfin, non, son premier problème, c’est qu’elle ne maîtrise pas ses crises de colère, mais Hachem arrive en seconde position : il passe son temps à la faire sortir de ses gonds. Ah ! et elle a un autre problème, aussi : ses poils repoussent à une vitesse vertigineuse !
Alors, quand elle découvre une annonce promettant aux gens comme elle de les aider, elle n’hésite pas à se rendre à l’adresse indiquée. Et la situation dérape carrément : des clones de Prince Charmant se mettent à la pourchasser !
Car Lycie est très spéciale : elle est une descendante du Grand Méchant Loup. Ce qui n’est pas au goût des Gentils, qui tentent d’éradiquer les Méchants…

Peau d’homme

Peau d’homme

Quatrième de couverture :

« Les femmes de notre famille, nous avons un secret, nous avons en notre possession une peau d’homme. Nous l’appelons Lorenzo.
Une fois la peau revêtue, nul ne peut se douter que tu n’es pas un garçon. Ainsi tu pourras voyager incognito dans le monde des hommes. »

Malou dit Vrai

Malou dit Vrai

Quatrième de couverture :

Sur la place du marché, On raconte que la ville fut bâtie sur des strates d’histoires, et les rues tracées par des géants. On raconte aussi qu’Ivraie est née sur un tas d’ordures lors d’une nuit d’orage ; qu’il fut un temps lointain où Malou la sorcière était Reine.
On murmure à qui veut le croire que dans la Salle Ouverte aux Quatre Vents, le Vieux Roi a quitté son trône et marche vers sa mort, égrenant derrière lui la promesse de vœux exaucés, et qu’un Jeune Prétendant naîtra de la mer pour faire advenir un nouveau cycle.
Entre ombre et lumière, comme un jeu de piste à travers les pages, Malou dit Vrai est une immersion dans les « On-dit » et les « non-dits » pour mieux comprendre leurs mensonges et leurs vérités.
Plongez dans le dédale pour percer les secrets de familles qui empoisonnent Ivraie et l’entravent dans ces histoires qui constituent son héritage.

CLI10, thème de mars-avril : écologie, renouveau, renaissance

Pour plus d’informations sur le Challenge de l’Imaginaire, rendez-vous sur la page qui lui est dédiée.

Mars approche à grands pas et il est donc temps de vous présenter le nouveau thème bimestriel. Pour rappel, les lectures entrant dans le cadre du thème en cours permettent de compter double une chronique pour le Challenge de l’Imaginaire. Si vous souhaitez participer, il est encore temps de vous inscrire (ici) !
Pour les mois de mars et avril, le thème est :

ÉCOLOGIE, RENOUVEAU, RENAISSANCE

Lire la suite

Dragons et mécanismes

Dragons et mécanismes

Quatrième de couverture :

À Asogadre, Dague survit en volant et en récoltant des informations à revendre au plus offrant. Un soir, il prend la défense de Mira, jeune noble étrangère. La confrontation tourne mal, et les deux adolescents doivent se cacher. Mais Mira, mécanomage de génie, a d’autres plans. Pour échapper au tyran qui la poursuit, elle est résolue à s’enfoncer au cœur de la jungle de Xamorée. Quitte à entraîner Dague dans ce territoire inexploré et peuplé de dragons sanguinaires…

Iron Widow, tome 1

Iron Widow, tome 1

Quatrième de couverture :

Les frontières d’Huaxia sont défendues par les Chrysalides, gigantesques machines pilotées par les énergies psychiques combinées d’un homme et de sa concubine. Hélas ! les combats sont violents, et si les hommes en réchappent, les femmes sont presque toujours sacrifiées.

Malgré cela, Zetian s’engage dans l’armée. Son objectif ? Venger sa sœur en tuant le pilote responsable de sa mort.

[…]

La Hyène, la Sorcière et le Garde-manger

La Hyène, la Sorcière et le Garde-manger

Quatrième de couverture :

Il était une fois, dans le lointain royaume de Rosevelle, Gertrude, une princesse aux cheveux violets.
Gertrude aimait la musique trop forte, la nourriture et la femme brillante avec qui elle sortait. En revanche, elle détestait sa belle-mère, qu’elle soupçonnait d’être une sorcière. Mais on ne s’oppose pas à la sinistre Corvinia de Maleganza sans en subir les conséquences, même quand on est aussi outrancière que Gert !