lait et miel

Lait et miel

Quatrième de couverture :

voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie
voici mes larmes, ma sueur et mon sang
de vingt et un ans
voici mon cœur
dans tes mains
voici la blessure
l’amour
la rupture
la guérison

– rupi kaur –

Publicités

Sorcières & Zombies

Sorcières & Zombies

Quatrième de couverture :

Sorcières & Zombies est un recueil de nouvelles mêlant fantastique et fantasy, humour et horreur, vampirisme et homosexualité, morts-vivants et enquête, transidentité et sorcellerie.

Ce recueil contient les quatre textes suivants :
Route de nuit
Créatures de rêve
Sortir du cercueil
Une mine de déterrés

Premières lignes #146

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

L’antispécisme, c’est refuser
de considérer l’espèce
comme un critère pertinent
de discrimination morale.

L’antispécisme c’est pas pour les chiens !, Rosa B., 2016.

L’antispécisme c’est pas pour les chiens !

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Premières lignes #145

J’ai gagné Lait et miel de Rupi Kaur grâce à Books on my road, alors je partage avec vous les premières lignes de ce recueil de poésie.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

mon coeur m’a réveillée la nuit dernière
il pleurait
comment puis-je t’aider lui demandai-je
mon coeur m’a répondu
écris ce livre

Lait et miel, Rupi Kaur, 2015.

Lait et miel

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Premières lignes #144

Ami.e.s lecturovores, je suis toujours sans ordinateur alors je vous invite de nouveau à publier le lien de votre participation en commentaire.
Aujourd’hui, j’ai choisi les premières lignes du troisième tome des aventures de Charley Davidson car je les trouve très représentatives de la saga et elles ne spoilent rien.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Auparavant, je vous demandais de mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article.  Désormais, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.

.

Chapitre premier

La mort vient à ceux qui savent attendre.
Ainsi qu’aux autres. Alors, de toute façon…
CHARLOTTE JEAN DAVIDSON, FAUCHEUSE

Il y avait un clown mort assis dans mon salon. Puisque je n’aimais pas particulièrement les clowns et qu’il était bien trop tôt pour que des paroles cohérentes sortent de ma bouche, je fis semblant de ne pas le voir. Je bâillai bruyamment en me dirigeant vers la cuisine. À ce moment-là, je fus prise d’un accès de panique. Je baissai les yeux pour m’assurer que ma pudeur n’était pas compromise et je soupirai de soulagement. Je portait un débardeur blanc et un pantalon en tissu écossais. Mes nibards, alias Danger et Will Robinson, étaient en sécurité.

Charley Davidson, t.3 : Troisième tombe tout droit, Darynda Jones, 1920-1943.

Charley Davidson, t.3 : Troisième tombe tout droit

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

Lire la suite

Lettres du Père Noël

Lettres du père Noël

Quatrième de couverture :

Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l’invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d’abord été destinées à ses trois fils et à sa fill, auxquels, chaque année entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre – parfois deux – prétendument envoyée du pôle Nord par le Père Noël ou l’Ours Polaire.

Ces trente lettres et les dessins qui les accompagnent forment un récit très prenant des aventures de l’homme en rouge et à la barbe blanche, de son ours assistant, et de leurs démelés avec les gobelins. Un ouvrage qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d’un amoureux de Tolkien.