Premières lignes #90

Le prologue est précédé d’un avant-propos, mais j’ai choisi de vous mettre les premières lignes du récit.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

Prologue

 

Inde centrale, juin 1837

À l’instant où il émerge en titubant du verger de manguiers, les lourds nuages de mousson qui revêtent la nuit d’anthracite mat s’écartent. Les lames courbes brillent sous la lune. Si le ciel ne s’était pas dégagé, il se serait précipité dans la gueule du loup, trébuchant et riant.
Il a l’esprit confus, passablement embrumé. Un instant plus tôt, il hésitait, tantôt se moquant de lui-même avec dégoût, tantôt bouillonnant dès qu’il songeait aux crimes de ces hommes, à leur médiocrité et à leur suffisance. Il ourdissait des plans pour leur rendre la monnaie de leur pièce.

Maharajah, M. J. Carter, 2014.

Maharajah

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite