La dernière fois que j’ai cru mourir c’était il y a longtemps

La dernière fois que j’ai cru mourir c’était il y a longtemps

Quatrième de couverture :

« Devant mon assiette vide, l’escalope de dinde et les haricots verts du dîner avalés, je fais défiler les photos du bout des doigts. Je me vois – muscles des cuisses saillants sous les leggings, quadrillage des abdos, chaque rigole un petit miracle de biologie et de patience. La bosse d’un biceps, la veine d’un coude, les épaules fières. Je fixe mon corps qui n’apparaît qu’en photo et jamais devant le miroir, cette silhouette insaisissable qui, quand j’essaie de l’observer en vrai, quand je baisse les yeux sur mon ventre et palpe mes bras, devient immanquablement plus grasse, plus molle, infiniment plus empotée que la mécanique longue et fine qui se dessine à l’écran.

« Je choisis le quatrième liché, celui que Caleb a pris lorsqu’il m’a dit d’arrêter de sourire. J’imagine que c’est à ça que je ressemblais ce matin quand j’essayais de me concentrer juste avant le record, quand j’ignorais les sonneries répétées de mon portable et les appels au secours de Camélia. J’ouvre Instagram. Contrairement à ce que beaucoup de mes abonnés semblent croire, je n’abuse pas des filtres. Je n’aime pas tricher. Je me contente d’augmenter la luminosité pour corriger l’éclairage de la salle qui me donne la jaunisse. »

Lire la suite

Rose Rage

Rose Rage

Quatrième de couverture :

— T’as entendu parler de cette fille qui a été renvoyée parce qu’elle avait tabassé un mec dans la file de la cantine ? Il lui avait touché les fesses…
— C’est pas juste, c’est pas elle qui devrait être renvoyée, c’est lui.

Pour Rachèle, à la tête du journal du lycée, il est impossible de laisser passer une nouvelle injustice. Ça fait trop longtemps que ça dure. Que tout le monde ferme les yeux. Elle décide donc d’appeler toutes les filles, toutes les femmes de l’établissement à faire grève. Il est temps pour elles de se faire entendre. Il faut que certaines choses changent enfin.

Lire la suite

L’homme-dragon

L’homme-dragon

Quatrième de couverture :

Au Royaume d’Organd, la Guerre Éternelle oppose les hommes aux dragons depuis plus de cent ans.
Le jeune Nocturne a été envoyé par son père dans la capitale du Royaume pour représenter son village lors de la cérémonie des chasseurs de dragons… Mais Nocturne, animé par d’autres desseins, n’a pas la volonté de suivre la volonté du chef de village…
Il préfère défier le Comte Lerith, le meneur des chasseurs. Ce que Nocturne n’avait pas prévu, c’est sa rencontre avec Aurore, une jeune femme bien mystérieuse, qui ressemble étrangement à la princesse du Royaume…
De l’homme ou du dragon, qui aura le dessus ?
Lire la suite

Pumpkin Autumn Challenge – 2020

Salutations, cher·es lecturovores !
L’édition de ce nouveau Pumpkin Autumn Challenge, organisé par Guimause, est une édition spéciale enchanteresses. Il se déroule du 1er septembre au 31 novembre 2020 – il a donc déjà commencé au moment où j’écris ces lignes.
Cette année, je vise l’option 2 – je compte débloquer le palier Un appétit de goule (et je valide ainsi la première option au passage).
Grâce à cette publication, vous pourrez suivre mon avancé.
Et vous, vous participez au challenge ? Vous êtes du genre à avoir déjà fait toute une PAL ou vous piocherez au fur et à mesure ?

Lire la suite

Vox

Vox

Quatrième de couverture :

Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…
Christina Dalcher nous offre avec Vox un roman dystopique glaçant qui rend hommage au pouvoir des mots et du langage.

Pumpkin Autumn Challenge – 2019

Bonjour à toutes et à tous !
Cette nouvelle édition est pour moi l’occasion de participer pour la deuxième fois au Pumpkin Autumn Challenge, un challenge saisonnier organisé par Guimause Terrier. Il se déroule du 1er septembre au 31 novembre 2019. Le thème de cette année est « La tête dans les étoiles ».
Il y a deux options pour réussir le challenge. Je vous laisse voir la vidéo de Guimause et les visuels ci-dessous pour avoir les détails. Pour ma part, j’ai choisi l’option 2, à savoir débloquer un palier : Ça s’appelle avoir les crocs. Pour y arriver, je dois valider deux sous-catégories par menu. Si j’ai des idées pour la plupart des menus, j’avoue sécher concernant « Automne frissonnant » (exceptée la sous-catégorie « Tu n’en reviendras pas » qui propose de lire des thrillers, des histoires de vampires…) mais je compte bien avoir une révélation durant ces trois mois de challenge !
Vous pourrez suivre ici mon évolution.

EDIT : challenge réussi ! Pour un peu, je débloquais même le palier Un appétit de Goule mais il me manquait une catégorie à valider. Ce sera pour l’an prochain ! Lire la suite

Dracula

Dracula

Résumé de l’éditeur français :

Répondant à l’invitation du comte Dracula qui prépare son prochain voyage en Angleterre, Jonathan Harker découvre, à son arrivée dans les Carpates, un pays mystérieux. Un pays aux forêts ténébreuses et aux montagnes menaçantes. Un pays peuplé de loups dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, Jonathan éprouve une angoisse grandissante : Dracula ne se reflète pas dans les miroirs et se déplace sur les murs en défiant les lois de l’apesanteur…

Le corps

Le Corps

Quatrième de couverture :

J’allais sur mes treize ans quand j’ai vu un mort pour la première fois. Parfois, il me semble que ce n’est pas si lointain. Surtout les nuits où je me réveille de ce rêve où la grêle tombe dans ses yeux ouverts. Été 1962, quatre adolescents un peu fous s’élancent le long de la voie ferrée, à la recherche d’aventure, de frisson… de danger ? Texte fondateur de l’univers de King, Le Corps est un roman d’initiation autant qu’un roman d’épouvante. Porté à l’écran avec le mythique Stand by me, Le Corps est aujourd’hui un immense classique de l’œuvre du maître de l’horreur.

Blacksad

Blacksad, t.1 : Quelque part entre les ombres

Quatrième de couverture :

« Parfois, quand j’entre dans mon bureau, j’ai l’impression de marcher dans les ruines d’une ancienne civilisation. Non à cause du désordre qui y règne, mais parce que certainement cela ressemble aux vestiges de l’être civilisé que je fus jadis. »