Premières lignes #65

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

Out of Nowhere
(« Surgi de nulle part »)

Dimanche 23 octobre

Danny Brogan, à l’âge de onze ans, fut à l’origine de l’incendie qui décima la famille de sa future femme. Le geste avait-il été accidentel ou intentionnel ? Danny ne pouvait le dire avec certitude, c’est du moins ce dont il s’était persuadé. Quoi qu’il en soit, il n’était pas étonnant qu’il en ait gardé des séquelles : une terreur morbide du feu qui, de toute sa vie, ne le quitta plus. La peur est le meilleur ami de l’homme, dit le dicton, et Danny portait en lui celle des flammes, mais aussi celles des amis qui l’accompagnaient cette nuit-là, au point qu’il avait parfois l’impression que ce double fardeau risquait d’avoir raison de lui.

Au-dessus de tout soupçon, Declan Hughes, 2014.

Au-dessus de tout soupçon

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite

CONCOURS – 2 ans du blog

Salutations !
Comme vous le savez peut-être, je fêtais les deux ans de mon blog début juin. J’ai décidé de marquer le coup en organisant un concours. Il a lieu sur Twitter : il suffit de me suivre et de retweeter mon post.

Vous avez une chance supplémentaire en partageant la photo sur Instagram avec le hashtag #concours2ans (et j’en profite pour vous mettre mon compte IG).

J’espère que ce concours vous plaira. Attention, il a lieu jusqu’à demain soir donc ne traînez pas !

Le Roman de Renart

Le Roman de Renart

Quatrième de couverture :

Renart a faim d’anguilles, de jambon ou d’andouilles, mais rien ne le régale davantage que de duper les autres : Tibert le chat, le loup Isengrin et même le roi Noble. Renart le hors-la-loi, Renart le rusé, Renart le diabolique se transforme au gré de son imagination en chevalier, pèlerin, moine, teinturier, médecin ou cadavre…
Voulez-vous suivre ce prince de la métamorphose et de la tromperie dans ses aventures ? A vos risques et périls !

Lire la suite

Frede

Frede

Quatrième de couverture :

C’est une femme de la nuit, qui apparaît dans Remise de peine de Patrick Modiano. Elle a les yeux bleu vert, de longs cils, une chevelure brune, un air de chat et de garçonne. Elle s’appelle Frede. Ce nom de scène aussi énigmatique qu’un sphinx méritait une enquête, car il masque une extravagante conquérante du cœur féminin.
Dans le Paris des années folles où poussent comme des fleurs vénéneuses des cabarets pour femmes, Frede ensorcelle les plus belles : Anaïs Nin, Marlene Dietrich, l’actrice mexicaine María Félix ou encore la jeune Lana Marconi, dernière épouse de Sacha Guitry. Dans ses établissements de Montparnasse, de Biarritz, du Cap d’Antibes et des Champs-Élysées, la nouvelle reine de la fête attire, sur un rythme diabolique, les heureux et les damnés : Juliette Gréco, Orson Welles, Marlon Brando, Françoise Sagan, Brigitte Bardot, Sacha Distel, Michel Déon… Elle envoie les mœurs valdinguer, brise les cœurs et les conformismes. Dans ce ballet des ombres, Frede est la première à laisser danser des femmes ensemble, joue contre joue.
Voici le récit d’une affranchie et d’une France clandestine, aussi captivant et précis qu’un rapport de la Brigade mondaine. En compagnie de Frede, tendre est la nuit : aucun lecteur, aucune lectrice ne peut lui résister…

 

Lire la suite

Premières lignes #64

Salut mes lecturovores !
Je sais que je ne suis pas très présente en ce moment ; je vis un assez gros chamboulement dans ma vie et je peine à tout faire. Cela dit, j’essaie de suivre au mieux vos blogs, et finalement ce sont juste mes réponses à vos commentaires qui se font tardives. Mais promis, je réponds au plus vite !

Pour cette semaine, j’ai choisir une nouvelle du recueil Au bal des actifs. Demain le travail publié par La Volte (La Horde du Contrevent de Damasio, Le Déchronologue de Beauverger, Mémoires de sable de Barbéri et Jouanne…). J’ai beaucoup aimé les nouvelles que j’ai lu jusqu’à présent, et pour l’instant celle de Berrouka a ma préférence.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

Partie 1

Pour commencer, une pièce où se trouvent deux bureaux qui se font face. L’un placé à gauche, l’autre à droite. Celui de droite est plus petit. Sur chacun d’eux, un terminal doté d’un écran. Entre les deux bureaux, une affiche de taille considérable occupe le pan de mur perpendiculaire. Tons rouges et noirs, avec comme message :
Nous n’aspirons pas à un monde meilleur, nous sommes le monde meilleur.

Nous vivons tous dans un monde meilleur, Karim Berrouka, 2017.

Au bal des actifs – Demain le travail

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite

Durarara !!, t.3

Durarara !!, t.3

Tome 1
Tome 2

Quatrième de couverture :

Tokyo, Ikebukuro. Ici se trouve un passé baigné dans la solitude. Un leader qui essaie de fuir la réalité, une jeune lycéenne qui a des responsabilités, un jeune garçon qui ne se rend pas compte des sentiments de ses amis, un homme qui projette un coup d’Etat, un autre qui manipule les gens avec ses informations, et un motard sans tête sur sa moto silencieuse…

Tous sont sur une trajectoire de collision qui déterminera qui surmontera son passé, et qui deviendra un simple souvenir…

Lire la suite

La chair & le sang – épisode 3 : Souffrir pour être rebelle

La chair & le sang, épisode 3 : Souffrir pour être rebelle

Quatrième de couverture :

Je m’appelle Jessica, je viens d’emménager dans une nouvelle ville, et je cherche juste à faire comme tout le monde : trouver un travail, rencontrer l’amour, et avoir une vie stable et satisfaisante.

Sauf que mes seules opportunités professionnelles sont de bosser pour des vampires, que la voisine sur laquelle j’ai un crush est une skinhead louve-garou, et que mes tendances masochistes ne sont pas toujours très bien comprises ; et que la seule chose de stable dans ma vie, c’est ma capacité à attirer les emmerdes.

Episode 1 : Les coups et les douleurs
Episode 2 : Good cop, bad cop
Episode 3 : Souffrir pour être rebelle
Episode 4 : Cupidon, tireur d’élite (à paraître)
Episode 5 : Plus haut que Carrero (à paraître)

Lire la suite