Premières lignes #72

J’ai eu la surprise de découvrir dans ma boîte aux lettres ce roman que Prisca m’a offert pour inaugurer ma nouvelle adresse. C’est l’histoire d’Axelkahn, un ténor quasi divin, qui un jour perd sa voix. Opéra, espace, transhumanisme sont au programme, et ça me fait sacrément envie !
Le roman entre d’emblée dans le vif du sujet.
J’actualiserai les liens mardi ou mercredi, quand je serai de retour de week-end. Merci de me laisser vos liens en commentaire pour me faciliter l’actualisation !

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

1

Axelkahn était parvenu à l’apogée du dernier mouvement de La sphinge apprivoisée lorsque sa voix défaillit.
Cette seconde précise marqua le prélude de sa déchéance.

Les opéras de l’espace, Laurent Genefort, 1999.

Les opéras de l’espace

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite

La tresse

La tresse

Résumé de l’éditeur :

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Lire la suite

Premières lignes #71

Après le Japon féodal, retour à notre époque contemporaine avec Opération Pantalon ! Ce n’est clairement pas la couverture qui m’a attiré (je n’aime pas du tout la typo utilisée pour le titre), mais bel et bien parce que le roman promet d’être super queer.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

1

– HAHAHAHAHAHAHAHA ! Tu as l’air ridicule !
On peut toujours compter sur les petits frères pour vous taper sur les nerfs au plus mauvais moment. Ça doit faire partie de leur fiche descriptive, et autant dire qu’Enzo remplissait son rôle à merveille.
– La ferme, grognai-je en entrant dans la cuisine d’un pas traînant.
Je tirai ma chaise d’un geste si brutal qu’elle heurta la cuisinière.
– Enzo ! Tu vas présenter tes excuses à Liv sur-le-champ ! lui ordonna Mom jusqu’à ce qu’il marmonne un « désolé » peu convaincant.
– Tu es sûre que tu ne veux pas que je te prépare un petit truc à manger vite fait ? C’est le grand jour ! J’ai encore le temps de te concocter une de mes spécialités pour l’occasion, dit Mamma.
Elle plaça sa main sur mon épaule et se pencha en avant pour me déposer un baiser sur la joue.
– Je n’ai pas faim.
Mais il fallait que je mange, rien qu’un peu, histoire de faire plaisir à mes mères. Je saisis le paquet de muesli sur la table et en saupoudrai le fond de mon bol.

Opération pantalon, Cat Clarke, 2017.

Opération pantalon

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi  :

Lire la suite

Au bal des actifs. Demain le travail

Au bal des actifs – Demain le travail

Quatrième de couverture :

LE TRAVAIL QUI VIENT : thème majeur de nos sociétés occidentales, enjeu canonique des élections présidentielles, première cause de mouvements sociaux lors de la Loi El Khomri et de dossiers dans la presse. Et si la fiction s’en mêlait à son tour ?
Entre disparition et retour au plein-emploi, les écrivains de science-fiction prennent parti. Lorsque les éditions La Volte lancent, le 1er mai 2016, en pleine ébullition de « Nuit Debout », l’appel à textes qui conduira au présent recueil, les ambitions levées pour les auteurs sont claires : dans un monde aux mutations espérées et redoutées à la fois, anticiper et projeter les devenirs possibles du Travail.
On présageait des utopies positives ; il en émerge des bribes, çà et là. Même si ce sont des textes résolument féroces, sombres parfois, indignés toujours, qui nous percutent de plein fouet. Dîner aux chandelles sur les ruines de la Commune de Paris ; burnout d’un écrivain face aux lois du marché ; jugement constant des uns par les autres sur un faux air de Black Mirror ; uberisation XXL dévorant l’énergie vitale de jeunes actifs sur-diplômés ; trader S.D.F. ; coach à la dérive ; intelligences artificielles séditieuses ; révoltes sociales dans un centre de tri de cercueils…
Telle est l’admirable fête du Bal des Actifs, ce marché furieux où chacun se vend, se donne, se perd ou se vole, cette sarabande au bord du gouffre qu’est notre présent.

Les nouvelles présentes dans l’ouvrage :
Pâles mâles, Catherine Dufour
Canal 235, Stéphane Beauverger
Nous vivons tous dans un monde meilleur, Karim Berrouka
Vertigeo, Emmanuel Delporte
La fabrique des cercueils, L.L. Kloetzer
Alive, Ketty Steward
coÊve 2051, Norbert Merjagnan
Le Profil, Li-Cam
Serf-Made-Man ? Ou la créativité discutable de Nolau Peskine, Alain Damasio
Miroirs, luvan
Le Parapluie de Goncourt, Léo Henry
Parfum d’une mouffette, David Calvo

Lire la suite

L’ABC…Z des Héroïnes

L’ABC…Z des héroïnes

Résumé de l’éditeur :

Premier volume d’une collection d’abécédaires, L’ABC…Z des Héroïnes propulse dans la lumière des Femmes, d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui. Toutes ont exercé un métier… ou plusieurs… avec brio et passion. L’ABC…Z des Héroïnes, pour une nouvelle relation au monde, pour grandir autrement…

Lire la suite

PAL du mois d’août 2017

N’ayant lu aucun roman que j’avais prévu de lire en juillet, j’ai donc décidé de remettre La Petite Boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan et Druide d’Olivier Péru en liste pour ce mois d’août. Le film m’ayant bien plu, je compte également lire Dunkerque de Joshua Levine ; j’ai également l’intention de lire C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood (eh oui, j’ai aimé La servante écarlate, alors je me demande ce que réserves ses autres livres).

Comme vous pouvez le constater, je ne suis guère inspirée ! Mais aller, ça viendra au fur et à mesure, et je pense bien cibler ; ce devraient être de bonnes lectures, pas vrai ?

Passez un superbe mois d’août.