Les sentiments du Prince Charles

Les sentiments du Prince Charles

Quatrième de couverture :

Lors d’une conférence de presse après ses fiançailles avec Diana, le prince Charles dut répondre à la question : « Êtes-vous amoureux ? » Après une petite hésitation, il répondit : « Oui… Quel que soit le sens du mot “amour” ». Or, en lisant la presse people quelques années plus tard, on constata que de toute évidence Charles et Diana n’attribuaient pas du tout le même sens au mot « amour »… En feuilletant les mêmes magazines, on pouvait aussi se demander comment Whitney Houston avait pu tomber amoureuse d’un sale type comme Bobby Brown, et de remarquer au passage qu’en matière d’amour, le bonheur de l’un ne fait pas forcement celui de l’autre.
« Qu’est-ce donc que l’amour ? » Forte du constat que les déconvenues sentimentales sont loin d’être l’apanage exclusif de quelques chanteuses ou têtes couronnées, Liv Strömquist mène sa réflexion sur le pourquoi du comment de la relation amoureuse.
(…)
Essai en bande dessinée rigoureux et documenté, Les sentiments du Prince Charles est avant tout un plaidoyer passionné pour l’autodétermination et la libération des corps et des consciences. Par son humour décapant et salvateur, Liv Strömquist insuffle à son livre une exceptionnelle vitalité, tout en réussissant – par son trait à première vue naïf – à l’imprégner d’une fraîcheur singulière qui renforce son propos.

Publicités

Violeta – Corazón maldito

Violeta – Corazón maldito

Quatrième de couverture :

Grâce à sa voix et à sa guitare qu’elle « violétait » comme nulle autre – selon les mots de Pablo Neruda – Violeta Parra a revivifié le folklore authentique du Chili, lui redonnant sa dignité dans le monde entier. Femme passionnée, artiste avant tout, elle a consacré toute son existence à incarner la voix de son pays.

Une destinée unique dans le Chili de l’avant-dictature.

L’antispécisme c’est pas pour les chiens !

L’antispécisme c’est pas pour les chiens !

Insolente Veggie, t.1 : Une végétalienne très très méchante

Quatrième de couverture :

Qu’est-ce que le spécisme ?
À quoi ressemble la vie d’un antispéciste ?
L’homme est-il le nec plus ultra de la création ?
Que ces questions hantent vos nuits ou que vous n’ayez jamais entendu parler de ce concept : petit cours illustré d’antispécisme plein d’humour, d’un peu de mauvaise foi et de beaucoup d’insolence !

Lire la suite

Concours universitaire national de la bande dessinée, t. 5 : Peur

Concours universitaire national de la bande dessinée, t. 5 : Peur

Résumé :

Ce recueil réunit les planches primées et les 3 mentions spéciales décernées par le jury national de Paris le 5 octobre 2010.
.

Édito de Christian Quentin, Directeur du CROUS de Besançon

La peur est le thème choisi cette année pour le concours national de la BD.
La peur est une émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d’un danger.
Elle peut aussi désigner l’appréhension liée à des situations déplaisantes ou à des animaux répugnants. On par le alors de phobie, mot issu du grec et désignant la peur : claustrophobie, agoraphobie… […]

Bouffon

Bouffon

Quatrième de couverture :

Laissez-moi vous conter la cruelle histoire du bouffon qui – le sot ! – s’énamoura d’une princesse aussi jolie qu’il était repoussant.
Laissez-moi vous conter l’histoire d’un baiser.
Le plus beau, le plus pur, le plus émouvant des baisers.

Insolente Veggie, t.1 : Une végétalienne très très méchante

Insolente Veggie – Une végétalienne très très méchante

Quatrième de couverture :

Le veganisme et la cause animale à la rencontre du 9e art ! Les militants vegan ont trouvé leur bédéiste, Insolente Veggie :

• Acerbe, piquante et provocante, cette végétalienne aussi drôle que méchante croque avec humour ce qui fait le quotidien des végétariens et des vegans aujourd’hui : l’écologie, le spécisme, l’élevage, la corrida…
• L’album reprend les dessins qui ont fait le succès du blog Insolente Veggie. Toutes griffes dehors, il propose également de très nombreux inédits.

Plus de 50 histoires pour rire, découvrir, et réfléchir.

Lire la suite

Wonder Pony, t.1 : Panique au collège !

Wonder Pony, t.1 : Panique au collège !

Quatrième de couverture :

Pour Louison, la rentrée en sixième s’annonce mouvementée… Non seulement, il va falloir affronter le terrible univers du collège et s’y faire des amis, mais en plus, voilà que des supers pouvoirs lui tombent dessus ! Grâce à Jean-Pierre le poney rose, Louison est capable de se transformer en super héroïne, WONDER PONY.
Sa mission ? Veiller sur le collège, et le débarrasser de ses mystérieux monstres !

Undertaker, t.4 : L’Ombre d’Hippocrate

Undertaker, t.4 : L’ombre d’Hippocrate

Tome 1 : Le mangeur d’or
Tome 2 : La danse des vautours
Tome 3 : L’Ogre de Sutter Camp

Résumé de l’éditeur :

Gravement blessée, Rose a accepté de suivre L’Ogre de Sutter Camp, alias Jeronimus Quint, dans l’espoir qu’il la soigne. À leurs trousses, Jonas Crow et Lin, bien décidés à sauver leur amie et à régler une fois pour toutes son compte au monstrueux chirurgien. Mais comment arrêter un homme dont le génie maléfique lui permet de transformer chaque patient innocent en un complice mortel contre l’Undertaker ?

Lire la suite

Chacun son chat

Chacun son chat

Résumé de l’éditeur :

Le Chat est dans une forme éblouissante et nous fait rire à chaque page, même si les thématiques abordées sont parfois graves. Geluck lui-même, on le sent bien, s’émerveille de la volubilité de son héros et couche sur papier les délires métaphysiques que sa créature lui glisse à l’oreille, en un cocktail explosif et subtil.
Cela faisait sept ans que Geluck ne nous avait pas sorti un Chat en format classique de 48 pages. […] Et voici qu’il revient aux fondamentaux comme pour nous dire « Vous savez, j’ai fait tout ça pour m’amuser mais je suis toujours capable de produire un album classique dont vous me direz des nouvelles ! » Et les nouvelles sont plus que bonnes, l’opus 21 est fabuleux ! Merci Monsieur Geluck et merci Le Chat !

Lire la suite