Les Filles de la chance

Les Filles de la chance, tome 1

Résumé de l’éditeur :

ENTRE WESTERN ET RÉCIT FÉMINISTE, UN ROMAN PORTÉ PAR DES HÉROÏNES BOULEVERSANTES.

À Arketta, on les appelle les Filles de la chance. Leur « chance », c’est d’avoir été vendues, enfants, à la maison d’hospitalité. On les reconnaît à la faveur qu’elles portent sur le cou : cette fleur ensorcelée gravée dans leur chair les privant de toute liberté. Les privant de leur innocence le jour de leur seizième anniversaire. Lorsqu’une d’entre elles tue accidentellement un homme, signant leur perte à toutes, les jeunes filles n’ont d’autre choix que de fuir.
Pour survivre, il leur faudra bien plus que de la chance…

The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society

Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

Résumé de l’éditeur :

Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fi l de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d’un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l’occupant allemand : le « Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». De lettre en lettre, Juliet découvre l’histoire d’une petite communauté débordante de charme, d’humour, d’humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey…

Fiancée sous contrat

Fiancée sous contrat

Résumé de l’éditeur :

Que se passe-t-il lorsqu’une psychologue surmenée, légèrement maniaque, et une actrice impulsive au chômage entament une fausse relation amoureuse ?
Claire Renshaw pensait tout avoir : une carrière à succès en tant que thérapeute de couples, un contrat de publication pour son livre de développement personnel et une relation heureuse. Mais son monde parfait s’écroule lorsque sa compagne annule leurs fiançailles. Cet évènement pourrait tout remettre en cause, même l’édition de son livre. Après tout, les lecteurs ne veulent pas de conseils en matière de relations amoureuses venant de quelqu’un incapable de faire fonctionner la sienne. Claire se met donc en quête d’une fausse fiancée.
Lana Henderson, l’actrice qui se présente à l’audition pour le rôle, n’est pas exactement la femme idéale selon Claire. Son franc-parler et le désordre qu’elle laisse derrière elle exaspèrent la thérapeute au plus haut point. Une chose est sûre, elle ne tombera pas amoureuse d’une personne comme Lana.
Pourtant, plus elles prétendent être un couple éperdument amoureux, moins leurs baisers sonnent faux. La frontière entre réalité et fiction n’a jamais été aussi floue…

Blue Flag, tomes 4 à 8

Tomes 1 à 3

Mon avis :

Cela faisait un moment que j’avais lu les trois premiers tomes de Blue Flag mais le souvenir était pourtant encore très présent dans mon esprit, je n’ai donc eu aucun mal à me plonger dans la suite. Attention, cette chronique va spoiler les événements précédents ; seule la conclusion est garantie sans spoils !

Lire la suite

Passing Strange

Passing Strange

Résumé de l’éditeur :

San Francisco, 1940.
Six femmes, avocate, artiste ou scientifique, choisissent d’assumer librement leurs vies et leur homosexualité dans une société dominée par les hommes. Elles essayent de faire plier la ville des brumes par la force de leurs désirs… ou par celle de l’ori-kami. Mais en science comme en magie, il y a toujours un prix à payer quand la réalité reprend ses droits.

Viendra le temps du feu

Viendra le temps du feu

Quatrième de couverture :

« Elles étaient toutes brisées et pourtant incassables. Elles existaient ensemble comme un tout solidaire, un orchestre puissant, les organes noués en ordre aléatoire, un grand corps frémissant. Et j’étais l’une d’entre elles. »
Une société totalitaire aux frontières closes, bordée par un fleuve. Sur l’autre rive subsistent les vestiges d’une communauté de résistantes inspirée des Guérillères de Monique Wittig. Dans la capitale du territoire fermé, divers personnages se racontent, leurs aspirations, leurs souvenirs, comment survivre, se cacher et se faufiler dans un monde où les livres sont interdits.
Une dystopie où se reflètent les crises que nous traversons aujourd’hui. Un roman choral poétique et incandescent, où l’on parle d’émancipation des corps, d’esprit de révolte et de sororité. Un hommage à la littérature et à son potentiel émancipateur et subversif.

Les sorcières de la fin du monde, tome 1

Les sorcières de la fin du monde, tome 1

Résumé de l’éditeur :

Cet amour est tabou, il pourrait provoquer la fin du monde…

Mari est une sorcière, mais jusqu’à récemment, elle ne le savait pas ! Dans sa nouvelle école pour magiciennes, elle provoque très vite la jalousie de ses camarades : comment est-il possible qu’une adolescente issue du monde des humains puisse intégrer cette prestigieuse académie ? Rejetée par les autres élèves, elle va pourtant se rapprocher d’Alice, sa tutrice. Cette dernière, en découvrant le pouvoir unique de la nouvelle venue, ne peut s’empêcher d’éprouver… de la curiosité ? À moins qu’il ne s’agisse d’autre chose…

Revenants et diableries

Revenants et diableries

Quatrième de couverture :

Une main tranchée qui se venge de son bourreau, une statue maléfique qui se choisit un mari, une veuve obligée de déterrer son époux pour respecter ses dernières volontés, une défunte qui se transforme en loutre malfaisante, un étudiant aux prises avec le terrifiant fantôme d’un juge, une chambre sinistre où les chandelles s’éteignent seules pour céder la place à des ténèbres suffocantes, un musicien qui semble un ange de la mort… Les revenants sont partout dans ces nouvelles, le diable aussi, d’ailleurs, qu’il surgisse dans la peau d’un acteur ou dans celle d’un enfant de chœur…
Oui, dans ces histoires, réunies et présentées par Christian Poslaniec, poète, essayiste et spécialiste de la littérature de jeunesse, il y a des créatures de la nuit terrifiantes, des choses innommables, des maisons hantées et des revenants qui pensent avoir encore leur mot à dire…

De polyamour et d’eau fraîche

De polyamour et d’eau fraîche

Quatrième de couverture :

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’amour libre !

Polyamour, non-monogamie éthique, compersion, etc. ces notions ne vous sont pas tout à fait étrangères, mais une série de questions vous taraude : peut-on vraiment aimer plusieurs personnes ? Comment gérer la jalousie ? Que répondre aux interrogations des enfants ? Y a-t-il une hiérarchie entre les partenaires ?

Heureusement, Charly, Elsa et Tina sont là pour y répondre. En novembre 2019, le trouple a créé le compte Instagram « Holy Poly Macaroni » (plus de 15 000 abonnées) dans le but de donner plus de visibilité au polyamour et au concept de couple ouvert. Ils offrent des réponses aux questions les plus fréquentes de leurs abonnées à travers des strips réalisé par Charly (Cookie Kalkair). Amour, sexe, règles, parentalité, jalousie, hiérarchie, rupture, ils abordent tous les sujets avec humour et bienveillance.

Lire la suite

Les années douces

Les années douces

Résumé de l’éditeur :

Tsukiko croise par hasard, dans le café où elle va boire un verre tous les soirs après son travail, son ancien professeur de japonais. Et c’est insensiblement, presque à leur cœur défendant, qu’au fil des rencontres les liens se resserrent entre eux. La cueillette des champignons. Les poussins achetés au marché. La fête des fleurs. Les vingt-deux étoiles d’une nuit d’automne… Ces histoires sont tellement simples qu’il est difficile de dire pourquoi on ne peut les quitter. Peut-être est-ce l’air du bonheur qu’on y respire, celui des choses non pas ordinaires, mais si ténues qu’elles se volatilisent quand on essaie de les toucher. Ce livre agit comme un charme, il capte en plein vol la douceur de la vie avant qu’elle ne s’enfuie.