Bilan 2018

En 2018, j’ai lu…

49 romans
67 livres du 9ème art (BD, comics, manga…)
11 autres livres (essais, albums jeunesse…)

Soit un total de 126 livres lus, ce qui fait environ 31 518 pages (puisqu’il y a eu des livres au format numérique), soi une moyenne de 250 pages par livre. Lire la suite

Fun Home

Fun Home

Quatrième de couverture :

Secrets de famille, déchirures cachées, enfance gothique, anxiétés sexuelles et grande littérature.. Une autobiographie familiale à l’humour sombre et à la lucidité éblouissante…
Bruce Bechdel enseigne l’anglais dans une petite ville de Pennsylvanie tout en dirigeant le « Fun Home », le salon funéraire familial. Sa sensibilité, sa passion des livres, son raffinement s’expriment tant dans l’embaumement des corps que dans la restauration obsessionnelle de sa maison et la dictature esthétique à laquelle il soumet sa femme et ses trois enfants. La jeunesse d’Alison, sa fille, est envahie par l’ombre de ce père aux secrets brûlants, ogre des sentiments à la fois distant et infiniment proche. Elle découvre en même temps sa propre homosexualité et celle, soigneusement cachée, de ce tyran charmant, inconséquent et tourmenté, dont la mort brutale à 44 ans a tout d’un suicide.
Dépassant de loin sa fonction d’exorcisme personnel, cette plongée vertigineuse dans les non-dits d’une famille américaine est le prétexte à revisiter l’une des plus grandes révolutions du XXe siècle – celle des genres sexuels.

Courts retours #2

Salutations, ami.e.s lecturovores !
Dans ce deuxième « Courts retours », je vais vous parler des deux premiers tomes de L’envers des contes de Rachel Zimra et Gihef, l’adaptation graphique des romans éponymes de Catherine Girard-Audet. Il sera également question du guide sur les chats Chattitudes de Sayo Koizumi, ainsi que du deuxième volume de L’essentiel des gouines à suivre d’Alison Bechdel.

L’essentiel des gouines à suivre • 1987-1998

L’essentiel des gouines à suivre · 1987-1998

Quatrième de couverture :

La vie, les amours et les engagements de Mo, Loïs, Sydney, Sparrow, Ginger, Clarice et les autres.
Elles sont étudiantes, libraires ou travailleuses sociales, tombent et retombent amoureuses, nouent et dénouent leurs amitiés, élèvent des enfants, changent de carrière ou affrontent leurs parents. Cela permet à Alison Bechdel de dresser un brillant portrait de tout un pan de la contre-culture américaine des années 80 jusqu’à nos jours. « L’essentiel des gouines à suivre » confronte l’ordinaire au spectaculaire, le trivial au profond, les routines du quotidien aux affaires de politiques étrangères ou aux théories sur le genre dans un roman graphique qui s’adresse à « tous les humanistes, de toute nature. »