Roller Girl

Roller Girl

♥ COUP DE CŒUR ♥

Quatrième de couverture :

Un roman graphique drôle et enthousiasmant, sur l’amitié, le Girl Power, et le
Rrrr-Roller Derby !

Mon avis :
La mère d’Astrid aime emmener sa fille à des activités d’éveil culture (AEC). Mais la jeune fille craint cette nouvelle AEC, et pour cause : ça se finit bien souvent en soirée poèmes, visite d’expositions d’art contemporain… Bref, rien qui n’intéresse une adolescente de 13 ans. Heureusement, sa meilleure amie, Charlotte, les accompagne.
Et là, quelle surprise quand elles découvrent que cette activité est un match de roller derby !

Roller Girl raconte l’histoire d’Astrid qui découvre le roller derby. C’est une véritable révélation pour la jeune fille, et elle n’a alors plus qu’une idée en tête : participer aux ateliers d’initiation pour les juniors, avec Charlotte : elles font toujours tout ensemble.
Mais voilà, à l’adolescence, les enfants changent, ils deviennent petit à petit des adultes, ils s’affirment. L’amitié évolue, les goûts aussi, et nos deux meilleures amies vont devoir se battre pour garder leurs liens tels quels. Ou peut-être pas ?
Dans ce roman graphique, en plus de (re)découvrir un sport (génial), on fait la connaissance d’Astrid et des gens qui l’entourent. Avec justesse, l’auteure, Victoria Jamieson, nous dépeint l’amitié adolescente, comment elle évolue, comment elle peut aussi (re)naître… Tout cela se déroule sur un été.
Si Jamieson se sert du roller derby comme fil conducteur, ce sont bel et bien l’amitié et l’adolescence qui sont au centre de Roller Girl. Mais il est vrai que c’est grâce au sport qu’Astrid va grandir.
A cette belle histoire s’ajoute des dessins simples, certes, mais mignons comme tout, et qui nous transmettent parfaitement les émotions des personnages. Et ils ne manquent certainement pas de peps !

J’ai rarement des coups de cœur concernant la littérature jeunesse, qu’il s’agisse de romans ou de BD, mais j’ai été totalement charmée par Astrid et son histoire.
Je vous conseille Roller Girl à 100%, d’autant plus que c’est un best-seller du New York Times.
Alors, qu’attendez-vous pour le lire ?

A noter qu’un chouette making of est disponible sur internet, si vous souhaitez en découvrir plus sur Roller Girl et le travail de Victoria Jamieson.

Et voici une autre chronique, de Stéphanie plaisir de lire.

Roller Girl, Victoria Jamieson • Titre VO : Roller Girl • traduction : Chloé Seyrès (a.k.a Kozmic Bruise) • 404 éditions • 2016 (2015 aux Etats-Unis) • 240 pages • 9,95€ • Genre : amitié, adolescence, roller derby • ISBN : 9791032400517

.

.

.

Publicités

6 réflexions sur “Roller Girl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s