Les aventures improbables de Julie Dumont

Les aventures improbables de Julie Dumont

Quatrième de couverture :

Julie Dumont, ou le mélange détonnant de miss Marple et de Bridget Jones.

« Il y a des filles qui n’ont pas de bol. Celles qui ont tiré les mauvaises cartes dès le début. Celles-là, on n’a ni envie de les engueuler ni de leur tirer dessus. Puis il y a celles qui prennent les mauvaises décisions quoi qu’il arrive. Bref, les filles à emmerdes. J’appartiens clairement à la deuxième catégorie.

Oh, je ne m’en glorifie pas. C’est un état de fait. J’attire les catastrophes. Quoique je dise ou quoique je fasse, il y a toujours un couac. Celui du jour est sans nul doute de m’être portée au secours d’un type qu’on venait de balancer nonchalamment dans un fossé. Parce qu’une chose est sûre, si j’avais su dans quoi je mettais les pieds en ramassant ce porte-poisse, j’aurais tourné les talons et poursuivi ma route sans me retourner.

Mais, la curiosité est un vilain défaut et , dans le petit bourg de province normand où j’ai grandi, les secrets et les drames prolifèrent aussi vite que la gastro et les cancans rattrapent toujours les coupables… »

Mon avis :

Julie Dumont, elle enchaîne les histoires les plus improbables qui soit : se réveiller dans son lit aux côtés d’un homme nu (et n’avoir aucun souvenir), porter secours à un homme qui se fait jeter dans un fossé par une voiture… On a du mal à croire que tout cela puisse lui arriver en si peu de temps, et pourtant, qu’est-ce qu’on rigole ! Julie se retrouve dans des situations tout à fait cocasses, mais elle ne lâche rien : la jeune femme est journaliste, et quand elle se retrouve embrigadée pour enquêter sur un meurtre, elle est bien décidée à démêler le vrai du faux.
Les protagonistes de ce roman sont séducteurs, intrigants, drôles, flippants… Il y en a pour tous les goûts ! A dire vrai, il n’y a qu’un personnage que je n’ai pas du tout aimé : la mère de Julie, qui est plus qu’insupportable. Je pense que si elle l’avait été un tout petit peu moins, ce serait mieux passé, mais là, j’avais presque envie de sauter les pages où elle apparaissait ! Mais je ne l’ai pas fait et, heureusement, elle apparaît peu.
Si j’ai vu venir certains événements, j’ai toutefois été surprise par le dénouement, chose que j’ai beaucoup apprécié. En plus de l’humour, ce roman a ce qu’il faut de rebondissements !

Un mélange entre Bridget Jones et Miss Marple ? Je ne sais pas, je ne les connais pas assez. Mais ce que je sais, c’est que Les aventures improbables de Julie Dumont m’a plu, que j’ai ri, j’ai aimé la plume de Cassandra O’Donnell (et que je découvrirai avec plaisir ses autres romans), et je vous conseille donc cette lecture légère, mélangeant humour, romance (juste un peu) et enquête policière (ou plutôt journalistique!).
Avec Julie Dumont, on est sûr de passer un bon moment !

Les aventures improbables de Julie Dumont, Cassandra O’Donnell • Pygmalion • 2016 • 364 pages • 16€ • Genre : policier, chick-lit • EAN : 9782756418094

Publicités

13 réflexions sur “Les aventures improbables de Julie Dumont

  1. unemalledeslivres dit :

    Oh tu viens de me faire découvrir un nouveau roman de Cassandra O’Donnel que je ne connaissais pas et ça me donne très très envie. J’adore sa série Rebecca Kean ! Si tu aimes les créatures surnaturels, les romans d’actions avec un soupçon de romance et beaucoup d’auto-dérision je pense que tu adhéreras aussi à Rebecca Kean. En tout cas merci pour la découverte. Hop, un livre de plus sur ma WL.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s