Premières lignes #251

Bien le bonjour, les lecturovores !
Aujourd’hui, je vous présente le début de ma lecture en cours : Battle Royale. De façon anodine, on nous présente le principe de la battle royal durant les matchs de catchs, nous amenant ainsi à comprendre de quoi il sera question dans le roman – si la couverture n’est pas assez parlante, et si l’on ne connaît pas déjà les adaptations cinématographiques ou manga.
En vérité, le roman débute par des citations et par une liste d’élèves mais, ayant passé ça pour découvrir les premières lignes du récit, je me permets de le faire ici aussi.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

 

Petit avertissement en guise
d’introduction

(Monologue d’un fan de catch dans un univers parallèle)
Hein ? Battle Royale ? Tu me demandes ce qu’est une Battle royale ? Tu ne connais pas ? Oh lala à quoi ça sert que tu viennes voir des matchs de catch ? Quoi ? Le nom d’une prise ? D’un championnat ? Non, pas du tout, une Battle royale, c’est un type de combat. Hein ? Aujourd’hui ? Ici ? Non, il n’y en a pas de prévue au programme. D’ailleurs, ce genre de truc, on l’organise le plus souvent dans un grand stade destinée aux événements exceptionnels. Hé, regarde ! Là, c’est Takako Inoué, ma catcheuse préférée, elle est bonne, hein ? Ah… euh… oui, pardon. Mouais… Donc on parlait de Battle royale. Ouais, la Fédération nationale nippone de catch en organise encore de temps en temps. En fait, une Battle royale… Hmm… bon, en général, les combats de catch, ça se résume à un champion contre un autre, ou alors une équipe en binôme contre un autre binôme, d’accord ? Alors que dans la Battle royale, ils sont une dizaine ou une vingtaine… t’as tout un tas de catcheurs qui montent en même temps que le ring. Et entre eux, ils peuvent se battre comme ils veulent, un contre un, un contre dix, pas de problème ! Bref, plusieurs joueurs ont le droit de se ligue ensemble.

Battle Royale, Kôshun Takami, 1999.

Battle Royale

20 réflexions sur “Premières lignes #251

    • Ma Lecturothèque dit :

      Disons que cette lecture n’est clairement pas de tout repos et je suis contente de lire autre chose en parallèle, pour plus de détente ^^’ Mais j’aime quand même beaucoup – je suis à un peu plus de la moitié désormais.
      Bonne lecture à toi aussi, Maxxie !

      J'aime

    • Ma Lecturothèque dit :

      Inspirée au moins par le film ? Mais je ne crois pas que ce soit la seule. Cela dit, ça reste tout de même deux récits radicalement différents, bien qu’il y ait des similitudes tout à fait indéniables (les colliers, les zones interdites, le fait que les jeunes doivent s’entretuer…). En fait, ce qui change vraiment, c’est ce qu’il y a autour du « jeu ».

      J'aime

  1. juliet595 dit :

    Pourquoi pas ! Il paraît que mes frères m’ont montré des bouts du film quand j’étais petite, genre 5-6 ans : j’en ai absolument aucun souvenir, mais notre grande soeur rappelle régulièrement à quel point elle les a copieusement engueulés quand elle a vu la scène XD

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s