Premières lignes #299

Bien le bonjour, les lecturovores !
Aujourd’hui, ce sont les premières lignes du Désosseur de Liverpool que je vous partage. Avec ce semblant de comptine (très glauque, clairement) pour entamer la lecture, autant dire que j’ai déjà envie de lire la suite de ce thriller ! Et vous, ce genre d’introduction, ça vous parle ?

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

Le Désosseur arrive,
Le Désosseur existe.
Il ne s’arrête jamais,
Il ne ressent rien.
Il t’attrapera,
Il te fera pleurer,
Il coupera dans ta chair,
Et ne gardera que tes os.

Le Désosseur de Liverpool, Luca Veste, 2018.

Le désosseur de Liverpool

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

9 réflexions sur “Premières lignes #299

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s