Premières lignes #308

Voilà un dimanche qui, pour ma part, commence tranquillement avec des viennoiseries, le jeu vidéo Légendes Pokémon : Arceus, une nouvelle lecture (Coming in)… et les Premières lignes hebdomadaires ! Cette fois, j’ai choisi un roman jeunesse basé sur des faits réels : Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier, qui nous parle de ségrégation. Je compte le lire prochainement et c’était donc l’occasion de découvrir comment il débute – un prologue qui situe le contexte de l’intrigue.
Bon dimanche à vous.

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Pensez à mettre le lien de votre RDV en commentaire de l’article ou, si vous avez une page ou une catégorie dédiée, n’hésitez pas à me le faire savoir ; cela facilitera l’actualisation.
N’oubliez pas de me citer, ça fait toujours plaisir ♡

Avant-propos

Dans l’Amérique des années cinquante, la ségrégation fait rage. Dans les magasins, les administrations, les transports en commun, les jardins publics… tout est soigneusement pensé pour que les Blancs n’aient pas à « supporter » la présence des Noirs. Considérés comme des êtres inférieurs, on les dit sales, grossiers et vecteurs de maladies en tous genres. Pour la plupart des Blancs, il est tout simplement impensable de se baigner dans les mêmes piscines, d’utiliser les mêmes toilettes, d’entrer par la même porte ou d’être enterré dans le même cimetière.
Cependant, sous la pression d’organisations diverses, les temps commencent à changer. C’est ainsi qu’en mai 1954, la Cour suprême des États-Unis prend l’une des décisions les plus importantes de l’histoire sociale de son pays. Rendant inconstitutionnelle la ségrégation raciale dans les écoles publiques, l’arrêt « Brown versus Board of Education » remet en cause une règle vieille de quatre-vingts ans. La doctrine « séparés mais égaux » n’a plus lieu d’être dans l’éducation : désormais, les Noirs pourront bénéficier du même enseignement que les Blancs.

Sweet Sixteen, Annelise Heurtier, 2013.

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

9 réflexions sur “Premières lignes #308

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s