La salope éthique

La salope éthique

Public averti

Quatrième de couverture :

« Salope, oui… mais éthique ! »

Mais quelle était donc cette créature singulière ? Quelle est cette salope autoproclamée et de surcroît dotée d’un sens éthique ?

Héritière du libertinage et de l’amour libre, La Salope Éthique, fait l’apologie du « polyamour » sans pour autant invalider la monogamie.

« Polyamour » ? Vous voulez dire « polygamie » ? Pas tout à fait. Pour expliquer le polyamour, il ne suffit pas de prétendre à un libertinage, il faut aussi respecter certaines valeurs : consentement et consensualité, limites personnelles claires et précises, respect de ces limites ainsi que de celles d’autrui, communication honnête, désir de garantir le bien-être de l’ensemble des partenaires… Tous ces principes ne sont pas évidents à mettre en place et c’est la raison d’être de ce livre : expliquer à chacun comment gérer et vivre pleinement et harmonieusement des relations polyamoureuses.

Dossie Easton et Janet W. Hardy nous offrent avec cet ouvrage une magnifique boîte à outils relationnelle. Se libérer de la jalousie, gérer les disputes équitables, des conflits constructifs, des ruptures sereines, tout en baignant dans une abondance d’amour et d’amitié… Voici un échantillon de ce qui devient possibles aux « salopes éthiques ».

Un guide de vie qui concerne tout le monde au-delà du sexe, du genre et de la sexualité !

.
Mon avis :

Ce livre est une réédition augmentée dont le sujet est les relations libres. Qu’entend-on par relations libres ? Ce sont les relations non-monogames, qu’il soit question d’amour, de sexe ou même les deux. Je ne vais pas vous mentir : le début m’a paru très utopique, comme si j’avais débarqué dans le monde des Bisounours où tout se passe toujours très bien. En effet, j’ai eu l’impression qu’être dans une relation polyamoureuse, d’avoir une famille, des « plans cul », un travail, une vie sociale, etc. était super simple à gérer ce qui, ne nous voilons pas la face, n’est pas le cas – ou alors c’est très rare.
Qu’est-ce que l’on trouve dans La salope éthique ? Eh bien il y a l’explication de certains concepts (un glossaire se trouve à la fin également), il y a quelques travaux pratiques (certains à base de listes par exemple) pour travailler sur sa jalousie, ses peurs, etc., il y a toute une partie sur la jalousie d’ailleurs, et une autre sur tisser des liens, il y a également des témoignages, et surtout le livre est un guide sur la façon de bien se comporter dans ses relations, qu’elles soient monogames ou non, amoureuses ou purement sexuelles… Ce qui est bien, c’est que les autrices ne nous disent pas « Il faut faire ainsi » car cela reste un guide ; elles donnent des conseils pour que tout le monde puisse aborder le plus sereinement possible les relations. La partie que j’ai préféré est celle sur la jalousie qui est également la partie la plus délicate dans de nombreux couples. Voici un premier extrait :

[…] Lorsque votre partenaire est jaloux et en souffre, vous aurez peut-être tendance à vous mettre en colère et à le repousser au lieu de rester proche, de faire preuve d’empathie et de l’écouter avec attention. […]

Et un second extrait :

[…] Parfois l’extériorisation prend la forme d’ultimatums, ou pire, elle vous pousse a imposer des accords de manière rétroactive en considérant votre vertu blessée et en vous indignant de ce que votre partenaire n’ait pas pensé que ce n’était pas O.K. d’aller voir avec Abdel le film que vous vouliez voir aussi, de votre manque de respect à tous les deux et de votre attitude déplorable. Rejeter les torts sur l’autre ne vous fera pas affronter votre jalousie de manière constructive. […]

Le livre donne plusieurs pistes pour chaque situation qui peut être vécue, que ce soit donc la jalousie mais aussi les rencontres, ou tout simplement aborder le sujet avec sa compagne ou son compagnon.
Quant à l’écriture, qui est une chose importante, aussi bien pour un roman, un essai ou un guide, j’ai apprécié que les genres ne soient pas fixes : pour la version française, comme nous avons encore moins de mots neutres que les anglophones, Tabou Editions a pris le parti de ne pas tout mettre au masculin, ni tout au féminin, comme vous pouvez le voir dans le premier extrait ci-dessus. Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, cela reste très fluide à la lecture, le texte se lit bien. En revanche, je ne suis pas très fan de l’écriture ou de la traduction, je ne sais pas, et mon plus gros problème à été avec les virgules. Mais cela reste anecdotique car ça ne m’a pas dérangée pour lire et comprendre le propos du livre.

Au final, j’ai trouvé que ce que le guide nous proposait, c’était surtout du bon sens : communiquer, faire preuve d’empathie, avoir des limites claires et précises, etc. Mais si ce sont des choses qui semblent venir de soi, la pratique n’est jamais évidente pour quiconque. C’est donc bien d’avoir un tel livre qui existe, qui permet vraiment de guider, qui permet de découvrir de nouvelles visions quant aux relations, etc.
Que vous soyez monogames, polyamoureux ou polyamoureuses, que vous soyez en relation libre ou non, cet ouvrage est à découvrir car finalement, si tous les sujets ne vous intéresseront peut-être pas, il y en aura toujours qui vous parleront et qui vous aideront dans votre vie. Alors n’hésitez plus et lisez cet ouvrage, chapitre par chapitre, ou un chapitre par-ci, un chapitre par-là… Il n’est certes pas parfait mais est une très bonne introduction et un guide sympathique. Pour vous faire une idée plus précise des sujets abordés, je vous renvoie à la table des matières et l’introduction de La salope éthique.

La salope éthique – Guide pratique pour des relations libres sereines, Dossie Easton et Janet W. Hardy • Titre VO : The Ethical Slut, A Practical Guide to Polyamory, Open Relationships & Other Adventures Traduction : Céline Robinet et David Le Guillermic • Tabou Editions • 2013 • 350 pages • 17€ • Genre : guide, relations libres, sexualité • ISBN : 9782915635768

7 réflexions sur “La salope éthique

    • Ma Lecturothèque dit :

      Ah oui, je l’avais vu ! Elle est intéressante mais c’est vrai que le livre étant écrit par deux femmes ayant une certaines expérience, il y a des retours judicieux parce que plus expérimentés, justement. Mais je trouve ça chouette d’avoir des retours et des réflexions variées =)
      Ce qu’il y a de bien dans ce livre, c’est que l’on peut piocher par-ci par-là en fonction de notre relation (par exemple, quand je parle de la jalousie, je repense à une ex qui était jalouse de l’une de mes meilleures amies juste parce que j’étais partie quelques jours en week-end avec elle, et en fait j’aurais dû la rassurer, en tout cas plus que je ne l’ai fait).

      Bon week-end à toi aussi =)
      Aurélia

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s