Reine d’Égypte, t.1

Reine d’Egypte, t.1

Quatrième de couverture :

C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des Pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmôsis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures, et forment à première vue un couple parfait. Mais sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle n’a cessé d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ?
Pour Hatchepsout, c’est le début d’un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde !

Mon avis :

Décidément, j’enchaîne les fictions historiques en ce moment !
Ici, il s’agit d’un manga de Chie Inudoh : Reine d’Égypte. Elle retranscrit ici l’histoire d’Hatchepsout, la première reine d’Égypte. Autant le dire tout de suite : une femme au destin exceptionnel.
Est-ce vraiment une fiction ? Oui et non : nous avons peu de témoignages de l’Antiquité égyptienne alors l’autrice a pris le parti de mêler à la réalité une part de fiction.

Dès le début du manga, j’ai apprécié Hatchepsout, et au fil des pages je me suis vraiment attachée à elle. Petite, elle a déjà une grande force de caractère, elle est déjà prête à monter sur le trône et à diriger le pays tel un grand monarque, prenant exemple sur son père. Malheureusement, les femmes n’étant là que pour transmettre le sang royal, elle se retrouve éloignée du pouvoir et des affaires.
Dans ce premier tome, nous apprenons à connaître la jeune femme qu’elle est devenue, et nous faisons la connaissance de personnages importants – notamment son demi-frère et époux : Séthi (Thoutmôsis II).
Le manga est superbement dessiné, il y a pas mal de détails et c’est un plaisir de voir ainsi l’Égypte antique représentée. Le seul défaut que je vois dans Reine d’Égypte, ce sont les corps trop parfaits (selon nos normes actuelles) d’une majorité de personnages : Hatchepsout est mince et a une poitrine généreuse, tandis que Séthi est musclé, sculpté tel un Apollon, etc. C’est vraiment le seul point négatif que je lui trouve, et encore j’ai fini par m’y habituer car, si c’est beaucoup mis en avant dans les premières pages, le reste de la narration ne se focalise pas sur les corps.

Reine d’Égypte est un très bon manga qui permet de découvrir la vie d’Hatchepsout. Ce premier tome met en place pas mal de choses, et surtout la personnalité de la reine.
Un série très prometteuse, à suivre !

La jeune Hatchepsout

Pour terminer, je vous renvoie à ce petit article sur Chie Inudoh ; l’occasion d’en savoir un peu plus sur ses choix concernant ce manga.

Reine d’Égypte, t.1, Chie Inudoh • Titre VO : 碧いホルスの瞳 -男装の女王の物語 • traduction : Fédoua Lamodière • Ki-oon • 2017 • 200 pages • 7,90€ • Genre : manga, Histoire romancée • ISBN : 9791032700679

Publicités

25 réflexions sur “Reine d’Égypte, t.1

    • malecturotheque dit :

      Peut-être que d’ici la sortie du deuxième tome, les bibliothèques l’auront ? Et sinon, tu peux toujours en faire la demande (et s’il faut argumenter, tu peux toujours dire que c’est de l’Histoire, celle avec un grand H, avec une héroïne forte, un bon modèle pour les filles et les femmes… 😉 ).

      J'aime

  1. Maïssa dit :

    ça fait un moment que j’ai remarqué ce manga, mais je ne me suis jamais vraiment penchée dessus. Ta chronique m’a donné très envie de le lire. Un passage à la librairie s’impose 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s