Journal

Journal

Quatrième de couverture :

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans «l’Annexe» de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi. Cette édition comporte des pages inédites.

Mon avis :

J’ai une très vieille édition datant de 1962. Malgré certains passages du journal original qui ont été enlevés, il me semble ne rien manquer d’essentiel. Ce journal, que la jeune Anne Frank, alors âgée de 13 ans, commence à écrire en pleine guerre, est un témoignage important sur la Seconde Guerre mondiale. C’est une jeune fille qui l’a rédigé et elle parle de ce dont beaucoup de filles de son âge parlent : elle nous présente ses ami.e.s, sa famille, nous parle de sa vie, de garçons, mais aussi de l’occupation allemande, du monde qui l’entoure. J’ai trouvé que Anne, malgré son jeune âge, écrivait les choses, décrivait les événements et les gens avec beaucoup de lucidité. Et c’est probablement la raison pour laquelle j’ai trouvé le récit prenant alors que je connaissais déjà l’histoire (la preuve qu’un spoil ne gâche pas forcément une histoire).
Finalement, le plus touchant est probablement l’épilogue ; nous savons que la guerre va se terminer, mais Anne, qui était pleine d’espoirs et de rêves, n’en verra jamais la fin.
Le Journal d’Anne Frank est un livre essentiel. C’est vrai, ce n’est que l’histoire d’un groupe de huit personnes vivant isolé du monde. Mais ces gens se retrouvent isolés à cause de la haine, de la guerre. Il est important de connaître l’Histoire, et ce livre en est un témoignage fort, à la fois captivant et touchant. Même pour écrire des banalités, Anne n’avait certainement pas son pareil pour les raconter ; une pointe de mordant, une touche d’espoir, une dose d’humanité, et vous avez-là sa vie.
Je ne peux que vous conseiller Journal.

Journal, Anne Frank • Titre VO : Het Achterhuis • T. Caren et Suzanne Lombard • Le Livre de poche • 1942-1944 • 368 pages • 7,10€ (édition 2017) • Genre : témoignage • ISBN : 9782253073093

Ce livre participe au challenge Coupe des 4 maisons – 2017-2018.

.

.

.

Publicités

12 réflexions sur “Journal

  1. Maïssa dit :

    Je l’ai lu quand j’étais assez jeune et ce livre m’a vraiment marqué. La fin est bouleversante (je ne connaissais pas la fin quand je l’ai lu et je m’y attendais pas). Mais au-delà de ça et du contexte, j’ai été touché par Anne et son regard sur le quotidien et les petits riens.
    Une lecture incroyable.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s