Premières lignes #123

En allant à l’exposition « Un T-Rex à Paris », au Muséum National d’Histoire naturelle, je n’ai évidemment pas pu m’empêcher de repartir avec un livre… En voici les premières lignes (un long extrait cette fois-ci, mais c’est drôle!).

Le principe : chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

.

Un jour dans la galerie
de paléontologie du muséum

Philippe Taquet

Il y a cent vingt ans, le jeudi 21 du mois de juillet 1898, eu lieu l’inauguration de la nouvelle galerie du Muséum. La cérémonie était présidée par M. Léon Bourgeois, ministre de l’Instruction publique. Le directeur, M. Milne-Edwards, entouré de tous les professeurs de l’établissement, reçut le ministre à son arrivée et lui adressa un discours de bienvenue, « très joli dans son ensemble et très fin dans ses conclusions… Le Tout-Paris scientifique était au Muséum et l’assistance, extrêmement nombreuse. M. Albert Gaudry, titulaire de la chaire de paléontologie et concepteur de cette galerie, avec le concours très empressé de M. Marcellin Boule, a fait de sa galerie une merveille… Il y a là un ensemble de richesses qui nous permettent de tenir bon rang dans le monde » (La Nature, 25 juillet 1898).
Le juin 1908, le moulage du grand squelette du Diplodocus offert à la France par le roi de l’acier, l’Américain Andrew Carnegie, fut installé et reçu officiellement dans la galerie de Paléontologie du Muséum. Le président de la République en personne, M. Armand Fallières, plus habitué disait-on à inaugurer les chrysanthèmes, présida la cérémonie devant un large public réuni à cette occasion. Dans la galerie, la communauté scientifique au grand complet attendant un beau discours. Hélas, Fallières, bien piètre orateur, sidéré par la vision imposante de ce quadrupède de plus de 20 mètres de long, ne réussit qu’à prononcer ces seuls mots : « Quelle queue ! Quelle queue ! » au grand dam des chercheurs et pour l’immense joie des chansonniers de l’époque […].

Un jour avec les dinosaures, Christine Argot et Luc Vivès, 2018.

Un jour avec les dinosaures

Les blogueurs et blogueuses qui y participent aussi :

La Chambre rose et noire
Songes d’une Walkyrie
Au baz’art des mots
Light & Smell
Chronicroqueuse de livres
Les livres de Rose
La couleur des mots
La Booktillaise
Lectrice assidue en devenir
Au détour d’un livre
Lady Butterfly & Co
Le monde enchanté de mes lectures
Cœur d’encre
Les tribulations de Coco
Bettie Rose Books
La Voleuse de Marque-pages
Le Monde de Callistta
Vie quotidienne de Flaure
Les mots de Junko
Sheona & books
Ladiescolocblog
Ma petite médiathèque
Hubris Libris
Le temps de la lecture
Selene raconte
Les lectures d’Angélique
Pousse de gingko
Prête-moi ta plume
Rattus Bibliotecus
Envie de lire
Alohomora, blog littéraire
Les livres de Noémie
La machine à lire
La Pomme qui rougit

Publicités

12 réflexions sur “Premières lignes #123

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s