lait et miel

Lait et miel

Quatrième de couverture :

voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie
voici mes larmes, ma sueur et mon sang
de vingt et un ans
voici mon cœur
dans tes mains
voici la blessure
l’amour
la rupture
la guérison

– rupi kaur –

.

Mon avis :

lait et miel est un recueil de poèmes dont j’avais beaucoup entendu parler en bien, et mon tour est enfin venu de le découvrir grâce à Books on my road. Et quelle claque je me suis prise en entamant ma lecture !
Le livre se découpe en quatre parties, la première s’intitulant « souffrir », suivie de « aimer », « rompre » et enfin « guérir ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que « souffrir » est brutal, d’autant plus que c’est la porte d’entrée sur le monde de Rupi Kaur. En effet, il y est question de viol et de violences contre les femmes. Avec ses mots, la poétesse en parle d’une façon qui ne peut laisser insensible ; certains de ses poèmes m’ont presque arraché le cœur. Heureusement vient « aimer » qui nous apporte de la douceur, des caresses. Puis viennent « rompre », qui est d’une grande tristesse, dont certains poèmes sont empreints d’amertume ou de rancœur, et « guérir » qui, effectivement, apporte une dernière douceur avant de terminer le recueil. Kaur a fait un excellent découpage en débutant par des poèmes très violents pour ensuite nous consoler, nous servant de la poésie pleine de miel. Pour la petite anecdote, c’est en buvant une tasse de lait chaud au miel que j’ai compris toute la douceur du titre lait et miel.
Pour être tout à fait honnête, si « souffrir » est une bombe, notamment par le sujet qui y est abordé à savoir le viol, je n’ai pas été convaincue par tous les poèmes de Kaur, certains me faisant même plus penser à des citations de bien-être. Toutefois, je dois avouer que l’ensemble m’a plu et qu’il y en a qui m’ont vraiment marquée. Le plus de lait et miel, ce sont les illustrations qui ponctuent occasionnellement le recueil, accompagnant avec justesse les poèmes, voire même renforçant leur impact. Par ailleurs, une particularité des textes de Rupi Kaur, c’est qu’il n’y a pas de majuscule et qu’il n’y a que rarement de la ponctuation qui se limite au point. Cela donne parfois de la légèreté au texte, mais il arrive aussi qu’il en soit alourdi, comme un bloc compact. Enfin, des écrits de la poétesse se dégagent parfois des touches de féminisme, célébrant la sexualité, révélant la puissance féminine.

Si tous les poèmes de Rupi Kaur ne se valent pas, ceux qui marquent ont un réel impact et c’est avec plaisir que je relirai ceux-là. Quant aux autres, ils sont déjà oubliés.
Pour information, Kaur a commencé sur Instagram et y poursuit toujours son œuvre, que ce soit la poésie ou le dessin, et vous pouvez donc l’y suivre.

lait et miel, Rupi Kaur • Titre VO : milk and honey  Traduction : Sabine Rolland • Charleston • 2017 • 208 pages • 17€ • Genre : poésie, femmes, féminisme • ISBN : 9782368121757

Ce livre participe au Feminibooks Challenge.

4 réflexions sur “lait et miel

  1. Audrey dit :

    À la lecture de ta chronique, je suis contente de l’avoir dans ta PAL d’autant qu’en évoquant également que certains poèmes t’ont moins plu, ça fait un peu retomber mon niveau d’attente, ce qui est plutôt une bonne chose…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s