Durarara !!, t.1

Durarara !!, t.1

Tome 2

Quatrième de couverture :

À Ikebukuro, les gangs, les gens étranges et les légendes urbaines sont monnaie courante… Mikado Ryûgamine, un lycéen d’apparence banale et sans histoires, est invité à s’installer dans le quartier tokyoïte d’Ikebukuro par son ami d’enfance.
Son souhait le plus cher est de vivre des aventures extraordinaires et de découvrir l’ambiance des grandes villes !
Avec un type violent habillé en barman, un informateur fauteur de troubles, des vendeurs russes de sushis, le mystérieux gang des Dollars et une motarde sans tête qui rôdent dans le quartier, Mikado est loin de se douter que sa vie va prendre un étrange virage à 180 degrés…

Mon avis :

Avec une telle couverture, vous pourriez penser qu’il s’agit d’un manga, mais ce n’est pas le cas : c’est un light novel. Le livre se présente comme n’importe quel roman, mais des illustrations (en noir et blanc) le parsème.
J’avais découvert ce genre de publication avec The Irregular at Magic High School qui ne m’avais pas vraiment plu. J’ai toutefois tenté de nouveau l’aventure avec cet autre titre : Durarara !!, et quelle bonne surprise ! J’ai passé un super moment de lecture.

Les premières pages du livre sont en couleurs, et on a l’occasion de découvrir les différents protagonistes qui vont parsemer cette aventure. Mais il s’agit d’une scénette, et il est difficile d’identifier qui est qui. J’ai donc été assez perdue au début : il y a un certain nombre de personnages, et les prénoms sont japonais. Parfois, ils s’appellent par leur nom, et parfois par leur prénom… Mais je me suis assez bien habituée car chacun d’entre eux à son groupe d’amis, et surtout son caractère ou des particularités physiques bien spécifiques. On finit par les reconnaître assez facilement.
Alors, ces personnages… Celui qui m’a semblé le plus sain d’esprit est Ryûgamine, les autres étant fous, dangereux, ou ayant des comportements louches, etc. Dit comme ça, ça ne fait pas très envie, et pourtant ils sont attachants malgré (grâce à?) leurs bizarreries !

Côté histoire, ce n’était pas super bien parti : en lisant les deux premiers chapitres, je me suis demandée : « Mais pourquoi je lis ça déjà? ». C’était plutôt glauque, voire malsain, et en même temps assez intrigant : « Que se passe-t-il? ». Et à partir du troisième chapitre, il y a eu un déclic et je n’ai plus décroché de Durarara !!.
On fait tranquillement la connaissance de tous les personnages du roman, et on voit petit à petit des liens se tisser entre eux, que ce soit parce qu’ils se connaissent déjà, ou parce que l’intrigue les pousse à se rencontrer. En vrac, on a un ado qui débarque à Tokyo, une scientifique faisant des expériences sur une tête qui se régénère toute seule, des disparitions, un étrange motard armé d’une faux gigantesque… C’est qu’il s’en passe des choses, à Ikeburo (l’un des quartiers de la capitale japonaise) !

En deux jours, alors que je travaillais, je l’ai dévoré. Hop, deux bouchées, délicieuses après la légère amertume du début. J’ai tenté de prendre le temps de savourer le livre, mais c’était plus fort que moi. Evidemment, j’ai enchaîné avec le deuxième tome – mais ça, c’est une autre histoire…

Si vous aimez les histoires avec des personnages étranges et étrangement attachants, cette série est définitivement faite pour vous !

Durarara !!, t.1, Ryohgo Narita, illustrations de Suzuhito Yasuda • Titre VO : Durarara !! Vol.1 • traduction : Nicolas Gouraud • Ofelbe • 2016 • 276 pages • 12,99€ • Genre : fantastique, light novel, déjanté • ISBN : 9782373020205

Merci Ofelbe pour cette chouette découverte !

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.

.

.

.

Publicités

Une réflexion sur “Durarara !!, t.1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s