Au cœur de la forêt

Au cœur de la forêt

Quatrième de couverture :

La forêt, mystérieuse, protectrice, fascinante, mais aussi fragile, menacée par les hommes. Dix auteurs célèbrent le poumon vert de la planète. Dix récits captivants, fantastiques, touchants pour sensibiliser tous les lecteurs à la préservation de la forêt.

.
Mon avis :

Au cœur de la forêt est un recueil de dix nouvelles à destination d’un jeune lectorat mais qui a su me toucher. Si certains textes m’ont moins marquée que d’autres, l’ensemble a quand même laissé une bonne trace en moi – je le sais, cela fait plus d’un mois que je l’ai lu et le souvenir est encore bien présent.
Au casting des écrivaines et écrivains, on retrouve plusieurs noms qui apparemment sont assez connus des amateurs et amatrices de littérature jeunesse alors que, pour moi, seuls Charlotte Bousquet (que je n’ai jamais lu), Pascal Brissy et Erik L’Homme me parlaient. A leurs côtés, on retrouve également David Bry, Christine Féret-Fleury, Madeleine Féret-Fleury, Fabien Fernandez, Françoise Grard, Jean-Luc Marcastel et Anne-Fleur Multon que j’ai été ravie de découvrir ; avec leurs nouvelles, chacune excédant rarement dix pages, ils et elles ont réussi à bien mettre en place des univers et à créer des histoires complètes autour du thème imposé – si tout ce petit monde arrive à faire cela en une dizaine de pages, qu’est-ce que ce doit être dans un roman !
Le thème du recueil, parlons-en car il est essentiel : il s’agit de la forêt. Un thème qui peut paraître simple mais la lecture du livre nous fait percevoir la multiplicité de façons d’aborder le sujet. Par exemple, Christine Féret-Fleury a pris le parti d’écrire une histoire dont un arbre, le dernier de la Terre, est le narrateur ; j’ai été touchée et, cette nouvelle étant la première du livre, autant dire que ça commençait fort. L’héroïne de Charlotte Bousquet se retrouve connectée à un autre être (difficile de ne pas en dire plus sans gâcher l’histoire) et j’ai trouvé ça assez émouvant. Si je suis tentée de vous parler de chacun des textes présents dans Au cœur de la forêt, je vais pourtant m’arrêter là et vous dire rapidement ce qu’il y a dans les autres récits : un robot (ma nouvelle préférée), des êtres qui luttent et sont déterminés à aller jusqu’au bout de leurs actions pour voir la forêt survivre, une touche d’Histoire… J’ai trouvé que, globalement, qu’il s’agisse de récits ancrés dans le réel ou entrant dans l’Imaginaire, c’était assez varié et j’ai terminé le recueil sans avoir un sentiment de répétition.

Au final, avec Au cœur de la forêt, nous avons un bon petit recueil de nouvelles. Inutile de le nier, quelques-unes sont moins marquantes que d’autres et j’ai eu du mal à m’en souvenir en écrivant cette chroniques ; toutefois, toutes sont agréables à lire et nous plongent dans des univers variés, aux personnages souvent attachants. Quant au sujet principal de ce livre, la forêt, il en ressort qu’elle est presque toujours synonyme de refuge, de renouveau, c’est un lieu de rencontre, un lieu qu’il faut protéger et préserver.

Au cœur de la forêt, collectif • Auzou • 2019 • 160 pages • 12,95€ • Genre : nouvelles, forêt • ISBN : 9782733872147

Ce livre participe au Pumpkin Autumn Challenge.

 

Une réflexion sur “Au cœur de la forêt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s