Courts retours #9

Bonjour, ami·es lecturovores !
Cet article est le neuvième « Courts retours » et, au programme, vous trouverez trois mini-chroniques, comme toujours, avec en tout quatre livres traités. Nous allons commencer par Harry Potter and the Goblet of Fire de J.K. Rowling que j’ai lu tantôt en anglais, tantôt en français – un véritable exercice ! Ensuite je vous parlerai des tomes 3 et 4 de l’impertinente BD Insolente Veggie (respectivement Mort à la viande ! et Ils sont parmi nous !) avant de conclure avec une autre bande dessinée : Marshmalone de Lolita Séchan, une autobiographie douce et rigolote.


Harry Potter and the Goblet of Fire

Dans ce quatrième tome de Harry Potter, il se passe de nombreuses choses, à commencer par la Coupe du Monde de quidditch. Ayant lu ce passage au moment de la Coupe du Monde de foot, je peux vous dire que j’étais bien dans l’ambiance ! S’ensuit une annonce très importante : le Tournoi des Trois Sorciers se déroulera à Poudlard cette année. Alors qu’il est réservé aux élèves ayant au moins dix-sept ans, voilà que le nom de Harry (quatorze ans) est donné. Comment cela est-il possible, et comment va-t-il pouvoir survivre aux épreuves ?
La Coupe de feu (The Goblet of Fire en VO) a toujours été mon tome préféré de la saga de J.K. Rowling car il marque un véritable tournant dans l’histoire de Harry et ses ami·es. Cette relecture confirme mon enthousiasme quant à ce livre : les personnages évoluent, leur caractère s’affirme (pas toujours en bien) et surtout l’histoire fait un grand bond en avant, et je ne vous parle même pas de toutes les péripéties qui ont lieu. J’ajouterai que Harry Potter and the Goblet of Fire commence fort avec une entrée en matière sinistre – et quelle fin !
J’attends de lire la suite avant de me prononcer mais il ne fait aucun doute que ce quatrième tome est au moins l’un de mes préférés. Le récit se fait désormais plus sombre, un cap a été franchi, on veut connaître les conséquences.
.
Harry Potter and the Goblet of Fire, J.K. Rowling Bloomsbury • 2000 • 617 pages • £8,99

Insolente Veggie – Ils sont parmi nous !

.
Encore une fois, Rosa B. utilise tout son mordant pour nous parler de son engagement dans la cause animale et pourquoi il est important d’agir. Il est question d’éthique, d’actualité… C’est assez varié et toujours pertinent. Mon seul regret est qu’il arrive parfois qu’il y ait des mots que je ne connais pas ; si j’en devine la signification et qu’il est assez facile de se renseigner sur le net, je trouve ça tout de même dommage qu’il n’y ait pas une petite astérisque pour donner une rapide définition (je pense au terme « sentient » qui désigne un être doué de conscience, par exemple) ; cela donne un côté un peu élitiste à la BD. Pour autant, ça n’empêche pas le message de passer et d’être entendu (ou lu). En effet, il y a quelques temps, alors que je terminais la lecture du tome 4, une amie (celle qui me les prête) me faisait remarquer que ma perception des choses avait pas mal changé. Je continue à me questionner, je fais plus attention et mon alimentation et mes rapports aux animaux ont pas mal changé. Un petit pas à l’échelle mondiale mais un grand pas pour moi !
.
Tome 3 : Mort à la viande !, Tome 4 : Ils sont parmi nous !, Rosa B. Editions La Plage • 2017 et 2018 • 176 pages chaque tome • 15,90€ par tome

Marshmalone

Marshmalone est une bande dessinée autobiographique de Lolita Séchan. Alors âgée de vingt-cinq et vivant à l’autre bout du monde, la jeune femme apprend qu’elle va être grande sœur. Mais elle n’en veut pas, de ce petit frère ! Son père tente de la rassurer, en vain. Et puis ça y est, le frère débarque : Malone, surnommé Marshmalone.
La BD est assez courte mais terriblement mignonne (déjà parce que chaque protagoniste est représenté·e dans un costume similaire à celui de la couverture, avec de grandes oreilles) et elle est pleine d’humour. J’ai aimé voir la relation entre Lolita et Malone évoluer ; ce n’est pas la seule chose abordée et il y a aussi des tranches de vie que ce soit Lolita seule ou avec ses ami·es. Quoiqu’il en soit, c’est toujours assez drôle et plein de mignonnitude.
Marshmalone est donc une BD plaisante à lire, tant visuellement que par ses touches d’humour. Je vous la recommande, surtout si vous souhaitez une parenthèse de quelques pages dans votre vie.
.
Marshmalone, Lolita Séchan • Hélium • 2010 • 60 pages • 10,90€

4 réflexions sur “Courts retours #9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s