Les sorcières – Une histoire de femmes

Les sorcières – Une histoire de femmes

Quatrième de couverture :

C’est une histoire de femmes dont les pouvoirs dérangent.

Fascinante et attirante pour certains, dangereuse et maléfique pour d’autres, la sorcière a toujours peuplé notre imaginaire collectif. Qu’on lui prête un balai, des potions magiques ou une sexualité débridée, elle suscite tous les fantasmes. Autrefois traquée et brûlée, elle est aujourd’hui une femme de savoir, indépendante et puissante. Quel est le lien qui les unit au-delà des siècles ?

Céline du Chéné est allée à la rencontre des sorcières. Elle a recueilli leurs paroles auxquelles se mêlent celles d’historiens, de chercheurs, d’anthropologues, mais aussi de dessinateurs, de critiques de cinéma ou de danseuses…

Au fil des pages de ce beau livre, inspiré des quatre épisodes de « La Série Documentaire » diffusés sur France Culture, défilent de nouvelles références à l’art et à la culture, sans oublier quelques récits emblématiques, documents d’archives, objets de sorcellerie, plantes et sortilèges.

.
Mon avis :

Les sorcières – Une histoire de femmes est non seulement un bel ouvrage, mais il est également très intéressant. A travers quatre chapitres, Céline du Chéné, l’autrice de Les sorcières, explore de nombreuses figures de la sorcière, qu’elle soit le Mal incarné ou encore une figure d’empouvoirement, de redécouverte de soi… Ainsi les chapitres se nomment-ils « La chasse aux sorcières » (où du Chéné revient sur l’Histoire en entamant son propos avec Michée Chauderon, dernière personne condamnée à mort pour sorcellerie par les autorités genevoises), « La sorcellerie » (où il est question de plantes, de chamanisme… et où l’autrice narre sa rencontre avec Katell, une sorcière), « Figures de sorcières » (où la sorcière observe un virage dans sa représentation, à la fois romantique et rebelle ; elle est dessinée, incarnée au cinéma, dansée sur les planches) et « Sorcières politiques et féministes » (où il est question de réappropriation, de politique et de Witch Blocs). Autant vous le dire, un bon programme qui se dévore facilement, aux sujets variés, et qui s’accompagne de belles illustrations, que ce soit des dessins ou des photographies.
Les sorcières – Une histoire de femmes est bien documenté et cela se ressent même si, avec ses 192 pages, ce n’est probablement pas le livre le plus complet sur les sorcières ; il n’en reste pas moins un très bel ouvrage à découvrir et qui devrait plaire à pas mal de monde. En tout cas, moi, je vous le conseille.
Alors oui, c’est vrai, il y a eu et il y a encore des sorciers et Céline du Chéné ne l’oublie pas. Mais ce n’est pas là le propos de son livre. Non, ce dont il est question, c’est de cette figure emblématique qu’est la sorcière, du trait d’union qu’elle représente aujourd’hui dans notre monde hétéro-patriarcal et capitaliste : elle est la liberté, la révolte, le spirituel.

Ainsi la figure de la sorcière a eu plusieurs vies, passant du mal absolu à un symbole de révolte, en passant par la victime de fanatiques. Mais toujours, elle est proche de la nature et toujours, elle fascine.
Les sorcières – Une histoire de femmes de Céline du Chéné est un superbe livre à découvrir.

Les sorcières – Une histoire de femmes, Céline du Chéné Michel Lafon • 2019 • 192 pages • 25€ • Genre : figure de la sorcière, Histoire • ISBN : 9782749941196

7 réflexions sur “Les sorcières – Une histoire de femmes

  1. Babitty Lapina dit :

    Oh ce livre a l’air vraiment sympa ! J’avais été déçue en apprenant sur Sorcière de Mona Chollet était plus qu’un prétexte que de parler vraiment de la figure de la sorcière dans la société. Du coup je pense que celui-ci me correspondra plus.

    J'aime

    • Ma Lecturothèque dit :

      Ah, j’avais totalement adhéré au livre de Mona Chollet que j’ai trouvé très pertinent ! Mais effectivement, si tu veux la figure de la sorcière, celle qui lance des sorts et crée des potions, c’est clairement vers le livre de du Chéné qui faut te tourner 😉

      J'aime

  2. Romanesquement Vôtre dit :

    Merci d’avoir mis les noms des chapitres parce que ça donne une très bonne idée du contenu de cet essai et il a l’air d’être plutôt dense et d’aborder des sujets variés! Je ne me serais peut-être pas arrêtée dessus à la seule lecture du résumé, mais ton avis me donne bien envie !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s