Civil War, t.3 : La mort de Captain America

Civil War, t.3 : La mort de Captain America

Les précédentes chroniques : tome 1 Guerre Civile, tome 2 Vendetta.

Quatrième de couverture :

L’univers Marvel est en train de changer. Suite à une terrible tragédie, le congrès des Etats-Unis propose que les surhumains dévoilent leur identité officielle en se démasquant devant les membres du gouvernement. Les plus grands champions de la nation sont divisés. Ils doivent prendre chacun cette décision en leur âme et conscience, une décision qui pourrait bouleversera jamais le cours de leur existence.

Mon avis :
J’ai longtemps hésité à publier cet article en janvier, juste après l’avoir lu. Mais voilà, je ne pouvais pas faire comme si Civil War ne sortait pas au cinéma en avril 2016 ! Alors j’ai patienté, ne sachant si le film présenterait les mêmes événements ou non. Cela fait désormais un mois que le film est sorti, et je vous publie enfin ma chronique sur ce troisième tome.

Si le premier tome était bourré d’action, de conflits, et très intéressant, ouvrant un débat des plus importants au sein de la communauté des super-héros, le deuxième était plus calme, nous expliquant les choix de Spider-Man, et montrant Wolverine traquant Nitro. Dans ce troisième tome, l’action se fait plus rare, et laisse la place aux émotions, à la douleur, au regret…
Iron Man/Captain America, scénarisé par Christos N. Gage et dessiné par Jeremy Haun, est le chapitre ouvrant La mort de Captain America. Nous retrouvons ce dernier prisonnier, échangeant avec Iron Man. Chacun à quelque chose à reprocher à l’autre. Les dialogues sont entrecoupés de flashbacks qui sont plus dynamiques.
Vient ensuite Captain America, de Ed Burbaker, et joliment dessiné par Alex Maleev. Alors que Cap va être jugé, son amante (l’Agent 13) et son meilleur ami (Bucky) parlent chacun leur tour de ce héros, à quel point Steve Rogers/Captain America est une personne formidable, qui a toujours lutté pour le bien. Le titre du chapitre est évocateur : il n’est effectivement question que de lui.
D’après le scénario de Brian M. Bendis, et toujours dessiné par Maleev, La confession ne nous montre que Tony/Iron Man en train de… se confesser. On ne saura à qui qu’à la toute fin du chapitre. Là aussi, quelques flashbacks viennent apporter un peu d’action à ce récit, qui nous prend de plus en plus aux tripes. La dernière case, qui n’est autre qu’une double page, s’est révélée très forte. Si elle ne vous arrache pas la moindre petite émotion, alors c’est que vous devez avoir un cœur de pierre.
Vient enfin de le dernier chapitre : Victime de guerre : la mort de Captain America. Jeph Loeb s’est collé au scénario, d’après une idée de Straczynski. Quant aux dessinateurs, ils sont nombreux : Leinil Yu, Ed McGuinness, John Romita Jr., David Finch et John Cassaday. Cinq pour un chapitre ; celui-ci est découpé en cinq parties : « Refus », « Colère », « Marchandage », « Dépression », « Acceptation ». Je pense qu’il n’y a nul besoin d’en dire plus.
Je ne vois pas ce que je pourrais ajouter, si ce n’est concernant les dessins, la mise en page, que j’ai beaucoup apprécié, même cela n’avait rien de transcendant. Mais je vais vous dire : ils ne vont pas chambouler l’univers graphiques des comics, c’est vrai, mais tout cela est redoutable d’efficacité. Si ce tome vous a laissé de marbre, dites-le moi, j’en serai grandement surprise.

Civil War, t.3 : La mort de Captain America est un volume qui laisse très peu de place à l’action, et donne en revanche le champ livre aux émotions. Une fois n’est pas coutume, on nous démontre à la perfection qu’un comic book peut être autre chose qu’une bande dessinée pleine d’aventure, de combats…, et que l’on peut y faire passer des émotions extrêmement fortes. Un indispensable dans votre bibliothèque.

Civil War, t.3 : La mort de Captain America, Brubaker, Epting, Bendis, Moeb, Finch   traduction : Nicole Duclos (Iron Man/Captain America), Jérémy Manesse (Captain AmericaLa confessionVictime de guerre : la mort de Captain America) • Marvel (Panini Comics) • 2010 • 200 pages • 29€ • Genre : super-héros, graphic novel • ISBN : 978-2809412826

Ce livre participe au challenge Littérature de l’Imaginaire.
challenge-litteraturedelimaginaire

.

Publicités

6 réflexions sur “Civil War, t.3 : La mort de Captain America

  1. Lost in Chapter 13 dit :

    Très sympathique chronique, merci !
    J’avoue qu’ayant lu ce crossover par numéros et pas par tome, j’ai un peu de mal à tout bien replacer mais bon. En tout cas cet épilogue était vraiment très fort.
    Et si je peux, je te conseillerais de lire Secret Invasion qui est le crossover qui fait suite à Civil War. Après ça, la suite c’est Dark Reign et Siege. Ces quatre crossovers forment à mon sens une vraie sage et un ensemble cohérent.

    Aimé par 1 personne

    • malecturotheque dit :

      Pour le coup, je pense vraiment que les comics abordent mieux certains sujets, très intéressants, qui ne sont que survolés dans les films. Après, il faut bien l’admettre, tous les comics ne se valent pas, et j’avoue avoir plus de DC que de Marvel 😉
      Bonne soirée, bisous !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s