Courts retours #4

Salutations, ami.e.s lecturovores !
Dans cette nouvelle édition de « Courts retours », je vais vous parler de suites et de préquels avec La rousse qui croyait au père Noël a 39 ans de Suzanne Marty, le troisième tome du manga L’Atelier des Sorciers de Kamome Shirahama et Troisième tombe tout droit de Darynda Jones qui est le troisième livre des enquêtes de Charley Davidson, héroïne de la série éponyme. Ces livres font partie des derniers lus en 2018.


La rousse qui croyait au père Noël, tomes 1 et 2

.
J’ai eu la chance de découvrir les deux tomes de La rousse qui croyait au père Noël grâce à l’intégrale. Le premier tome sorti est La rousse […] a 39 ans et le deuxième est La rousse […] a 29 ans. J’ai donc choisi de lire le tome 2 en premier afin de suivre l’histoire dans son ordre chronologique et non d’après l’ordre de publication. Voici mon retour sur La rousse qui croyait au père Noël a 39 ans.
L’histoire est bien plus courte (142 pages contre 386) et va donc vraiment à l’essentiel. L’héroïne, Cendrelle, se fait appeler Flamme et part en vacances en espérant s’amuser et faire de belles rencontres.
J’ai moins apprécié ce premier tome car, en effet, il est plus rapide, il prend moins le temps de poser les choses, mais aussi et surtout parce qu’il m’a semblé moins abouti – normal, il a été écrit il y a plusieurs années alors que, maintenant, l’autrice a gagné en expérience d’écriture. Toutefois, on ne va pas ce mentir, La rousse […] a 39 ans reste divertissant et amusant et j’ai été contente de retrouver Cendrelle. Au final, on a là une belle comédie à découvrir. Je vous conseille vivement la version intégrale.
.
La rousse qui croyait au père Noël, t.1 et 2, Suzanne Marty  auto-édition • 2018 • 476 pages (pour l’intégrale) • 19€

L’Atelier des Sorciers, t.3

.
J’avais un peu oublié ce qu’il s’était passé à la fin du deuxième volume mais, avant la dixième page, les événements m’étaient revenus clairement à l’esprit : la Milice magique est dans la place, prête à arrêter Coco car un sortilège interdit a été effectué. De nouveau, notre héroïne s’est retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment. Heureusement, Kieffrey, son maître d’apprentissage, n’est pas loin et vient rapidement au secours Coco et de ses autres élèves. Ces dernières continuent de progresser et d’évoluer en tant que personnes ; Kieffrey est de plus en plus mystérieux et la Confrérie du capuchon installe petit à petit ses pièces. Quelques protagonistes commencent à prendre un petit plus d’importance, ce qui est chouette car je les apprécie également. Nous retrouvons par exemple Tarta, le jeune garçon de la boutique d’encre et de plumes que l’on rencontrait dans le deuxième volume ; j’ai été contente de le revoir et de faire plus ample connaissance avec lui. Il n’en est que plus touchant et plus intéressant et j’espère le revoir régulièrement par la suite. Aussi, l’apparition de la Milice magique permet à la mangaka d’élargir encore plus son univers, elle le construit petit à petit sans nous bourrer le chou d’un coup et c’est très agréable. On ne cesse d’en apprendre plus mais l’histoire n’en oublie pas d’avancer, et les personnages continuent d’évoluer. Enfin, c’est toujours très réussi visuellement, que ce soit par les merveilleux dessins ou grâce à la construction des planches.
Finalement, on avance dans l’histoire et certains mystères s’épaississent, laissant ainsi présager moult rebondissements et révélations pour la suite. Ce n’est pas mon tome préféré parmi les trois déjà parus mais il vient me confirmer que c’est une série à suivre et qui va vite devenir incontournable. En tout cas, moi, j’adore suivre les aventures de Coco et ses amies. Si vous ne l’avez pas encore commencé, foncez.
.
L’Atelier des Sorciers, t.3, Kamome Shirahama Pika Edition • 7,50€ par tome

Charley Davidson, t.3 : Troisième tombe tout droit

.
Je poursuis également cette série littéraire d’urban fantasy. Pour moi, elle est très divertissante mais elle a quand même pas mal de défauts. Dans ce tome, on commence presque d’emblée sur une scène de sexe, chose à laquelle je ne m’attendais pas ; je n’ai même pas eu le temps de me rappeler des événements du précédent tome ! Passée cette mauvaise surprise, on se retrouve rapidement dans une relation « on-ne-veut-pas-être-ensemble-mais-on-est-systématique-attirés-l’un-par-l’autre ». C’est vraiment « Je t’aime, moi non plus » et c’est fatigant ! Concernant le récit principal, il est donc un peu pénible de ce côté-là, mais pour le reste il est sympathique, les choses se dirigent vers un événement qui semble important et promet de grands bouleversements dans l’histoire, et j’espère que ce sera pour le quatrième tome. Du côté des enquêtes, c’est toujours plaisant bien que je me suis parfois perdue – peut-être y en a-t-il trop ? A moins que ce soit moi, en fait. Aussi, nous rencontrons de nouveaux personnages – parmi ceux-là, Maîtresse Souci est ma préférée, prenant parfaitement place dans l’univers de Charley Davidson : drôle, parfois semblant à côté de la plaque, avec quelques touches de mystères.
En bref, bien que cette série ait ses défauts, je la trouve divertissante, sympathique à suivre et je compte lire la suite pour l’instant.
.
Charley Davidson, t.3 : Troisième tombe tout droit, Darynda Jones  Milady • 2012 • 416 pages • 8,20€

6 réflexions sur “Courts retours #4

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s