Thérèse et Isabelle

Thérèse et Isabelle

Quatrième de couverture :

[…]
Dans Thérèse et Isabelle, longtemps censuré, Violette Leduc tente de « rendre le plus minutieusement possible les sensations éprouvées dans l’amour physique ». Voici des pages âpres et précieuses, d’une liberté de ton qu’aucune femme écrivain n’avait osé prendre en France avant elle.

Mon avis :
Ce roman raconte l’histoire de deux jeunes femmes qui sont en pension. Ensemble, elles vont découvrir les plaisirs charnels.

Dès les premières pages de ce roman, j’ai eu un peu de mal avec l’écriture, très désuète : je ne comprenais pas tous les mots employés, et il est même arrivé pour l’un d’entre eux que je n’en trouve aucune définition. Mais qu’importe, cette gêne est rapidement passée car, finalement, je comprenais globalement de quoi il s’agissait, et je n’ai pas eu besoin de regarder toutes les cinq minutes dans mon dictionnaire. Et puis, pour être honnête, il n’y a que deux ou trois mots, dans l’ensemble du livre, que je n’ai pas compris d’emblée. Surtout, toute la poésie qui se dégage de ces lignes effacent les lacunes possibles (ou presque : puisque je vous en parle, c’est que je n’ai pas oublié).
Dans Thérèse et Isabelle, Violette Leduc nous parle d’un amour naissant, de la découverte de la sexualité. Désir, peur et frustrations se mêlent à l’érotisme de ce livre. Les sentiments des deux héroïnes traversent les pages pour atteindre la lectrice que je suis ; je ne suis pas restée de marbre.
Avec sa plume, Violette Leduc décrit la passion et l’érotisme de façon très poétiques, sans jamais tomber dans la vulgarité.
Si j’ai bien compris, ce roman est quelque peu autobiographique.

Même si vous n’êtes pas fans de littérature érotique (c’est mon cas), je vous conseille fortement ce classique, que j’ai bien apprécié.

Belle lecture à vous.

Thérèse et Isabelle, Violette Leduc • Folio • 1966 (version censurée), 2013 (pour cette version intégrale) • 143 pages • 5,90€ • Genre : littérature française, érotisme • ISBN : 9782070454334

Ce roman participe au challenge Femmes de Lettres.
miss-de-lettres.

.

.

.

Ce roman participe au Challenge contre l’homophobie 2016.
rainbow-flag3

Publicités

9 réflexions sur “Thérèse et Isabelle

    • malecturotheque dit :

      « Peu banal » ? C’est l’histoire de deux personnes qui découvrent l’amour et la sexualité ; j’ai plutôt l’impression que c’est assez banal comme sujet ^^
      Cela dit, si on est insensible à la poésie des mots, ce livre n’apportera rien de bien particulier, parce que c’est toute cette poésie qui fait la différence avec d’autres livres de ce genre 🙂

      Aimé par 1 personne

        • malecturotheque dit :

          C’est vrai que ce serait juste 10% de la population qui serait homosexuelle, et cela se reflète dans la littérature ; il est rare de voir des livres avec des personnages principaux homosexuels, en tout cas mis en avant.
          Mais voilà, ça fait partie de la société, et c’est donc l’occasion de découvrir aussi de nouvelles choses 🙂
          Enfin, si c’est l’érotisme qui est gênant, il existe aussi plein de romans dans lequel il y a de l’amour mais pas de sexualité, comme dans « Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens », ou « Des mensonges dans nos têtes » (mais dont le sujet principal est le racisme, la ségrégation) ^^

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s